AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Kings never die [pv : Glorim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Kings never die [pv : Glorim] Sam 14 Nov - 18:04




« The Holy Beer »



Posté devant un bâtiment, je fixais une petite affiche que je tenais de la main droite. «Recrutement pour intégrer L'équipage des "Glorious Basterds", supervisé par le capitaine et Supernova Glorim.»
Pas de doute là-dessus vu le Joly Roger imprimé sur l'affiche, c'était assurément l'équipage de Glorim qui était à l'origine de tout ça. Tel un psychorigide, j'approchais mon visage frénétiquement, serrant les dents, les yeux exorbités. Cela faisait bien une bonne centaine de fois maintenant que je vérifiais cela, mais je ne pus m'empêcher de le faire une fois encore. La date, l'heure... Tout semblait concorder aujourd'hui.

Levant les yeux, je portais alors mon attention sur l'enseigne du "Holy Beer" qui serait le foyer de ce rassemblement des plus anarchique. Aujourd'hui, contrairement à hier, j'étais venu déguisé. Une longue barbe blonde dissimulait mon visage, et un haut de forme surplombait ma tignasse blonde attaché pour l'occasion afin de camoufler une grande partie de mes cheveux sous mon chapeau. Je m'étais arrangé pour que mes longs cheveux ébouriffés paraissent beaucoup plus court. Mais le subterfuge tiendrait-il bien longtemps ?

J'étais impatiens de m'intégrer à cet événement et m'empocher d'assez prêt de Glorim afin de pouvoir d'une seul traité observer ses pouvoirs et le capturer pour le renvoyer à Impel Down. Sans plus attendre, je pénétrais dans le bar. Une chaleur intense vint me cueillir à l'ouverture de la porte, accompagnée d'une conséquente odeur de sueur. Je compris vite pourquoi. À peine eus-je le temps de me baisser, pour passer l'encadrement de la porte que je pus apercevoir une salle bondé, à l'intérieur de laquelle les serveur courait d'une personne à l'autre. Ici, un boucan du tonnerre, s'élevait. Ainsi donc, faire partie de l'équipage du nain intéressait tant de monde que ça ? Vous me direz, c'est tout de même une supernova. Un de ses types qui comme Ren fait parti de la pire des générations. Cependant au point d'attirer, même quelques pirate connu sur les Blues... C'était plutôt surprenant. Lorgnant sur les têtes connus, je fus rapidement recentré sur mon enquête, ma mission, lorsque qu'un son couvrit, le brouhaha générale :

-Hello, bitchies! Oh ! Vos gueules bandes de merdes ! Fermez là où je ferais tout pour convaincre mon capitaine d'annuler son recrutement !

Décréta Nanashi passablement irrité du boucan engendré par tous ces pirates confiné en un même endroit. Elle prononça sa dernière phrase en laissant apparaître sur son visage un léger rictus, tandis qu'elle positionna ses deux mains sur sa poitrine à demi révélé par sa tenue des plus provocante. Sexy, provocatrice, imbu d'elle-même c'est la première image que je me fais d'elle en l'observant. Mais il semblerait qu'en agissant de la sorte elle avait réussit à attiser la curiosité et le respect de tout les pirates qui se contentait simplement de la reluquer en ricanant doucement.

La jeune femme en profita alors pour détacher son micro du pied qui se trouvait au milieu de la scène tandis qu'un homme masqué arriva une guitare électrique en main. S'écartant la jeune femme laissa son collègue se positionner et elle décréta alors :

-Bon mes mignons ! Le capitaine arrive bientôt et comme il se soucis un peu de vos gueules il nous à demander de vous divertir pour vous faire patienter, alors j'ai fait appel au "Maestro des enfers" pour vous effectuer un petit spectacle improvisé ! Vous êtes prêt ! Lets Go !


Jimmy comme ça alors à jouer tandis que la jeune femme entama un chant en prenant des poses plus qu'explicite. Bien vite au cours de la chanson, l'homme masqué prit la parole pour raper, car oui, la musique mêlait dès passage de rap, et des envolée chantée. Durant la prestation, Nanashi à fond dans son rôle de Show girl entama même un streap tease qui tétanisa et envoûta la foule entière. Non mais sérieusement, c'était quoi ça ? Ses deux fous faisaient donc parti de l'équipage de la supernova ? Étaient ils donc tous barjos ?


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glorim
Supernova
Supernova
avatar
Messages : 74
Localisation : inconnue
Date d'inscription : 03/02/2014

Feuille de Personnage
Exp:
46/100  (46/100)
Prime/Honneur: 450 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit-Coussinet40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Kings never die [pv : Glorim] Lun 16 Nov - 15:16


Kings Never Die



Je viens juste de m'évader d'Impel Down, la prison la plus sécurisé du monde grâce à Raza Hagane, le plus puissant des Empereurs, et de son équipage de bêtes furieuses représentées par un ami, si je puis dire ainsi, Ren W,Aoncan, un jeune homme que j'appréciais beaucoup et qui irait loin s'il continuait sur sa lancée. J'aime beaucoup son style, même si depuis notre première rencontre, il a beaucoup évolué, et pour mon plus grand bonheur, il semble avoir sombré un peu plus dans la violence. En même temps, au contact d'un homme comme "La Bête de Métal", connu pour son inhumanité, il ne pouvait en être autrement. Moi de mon coté, j'ai réussi à recruter quatre compagnons qui m'aideront à prouver au monde entier que je deviendrais le Roi des Pirates. Ces quatre là, ce sont vraiment des phénomènes et je suis vraiment content de pouvoir les compter dans mes rangs. Il ne nous reste plus qu'à trouver un navire super classe, des larbins pour faire le sale boulot, et nous partirons pour le Nouveau Monde, car c'est moi qui trouverais le One Piece ! Mais en attendant, on est sur Shabondy, dans la zone de non-droit, seuls grove où je peux faire ce que je veux sans que le gouvernement ne vienne me chercher. J'ai établi ma "base" au « Holy Beer », l'une des tavernes les plus malfamées de l'Archipel, tenue par un Kersikais du nom de Rorim.



Cet homme, bien que petit de taille, dégage une force qui lui a permis de tenir d'une main de fer son établissement, et s'il en fallait plus pour convaincre les clients récalcitrants ou ayant "malencontreusement" perdu leur bourse, l'énorme marteau posé en évidence derrière le comptoir leur rappelait la devise de la maison, « Mr Crédit est mort hier, il est remplacé par Mr Comptant ». C'est un ami de la famille, et il est ravi de pouvoir m'aider tant que je suis sur cet archipel, d'autant plus que gràce à ma réputation, les clients du moment se tiennent à carreau. C'est d'ailleurs lui qui m'a conseillé de faire placarder plusieurs affiches dans les groves avoisinants pour un recrutement massif. On a a discuté plusieurs jours avec mes quatre compagnons et nous étions d'accord pour une chose, si des pirates voulaient nous rejoindre, il faudrait que ce soit des mecs qui en ont, e genre de mecs qui aiment semer le chaos sur leur passage, pas de pleurnicheuses ou de justiciers, et pour ça, ils devront tous passer un test. Mais en attendant, nous avons programmé la première partie du recrutement pour dans deux jours, histoire de bien se reposer avant de repartir à l'aventure. Depuis notre arrivée il y a quelques jours, on n'a fait que boire et boire et encore boire. Il me faut un petit break avant de repartir, donc Jimmy, Léon, Torim et Nanashi ont quartiers libres, pendant que moi je pionce.

Deux jours plus tard, je me fais réveiller par Nanashi qui me saute dessus, dans une tenue très affriolante.

« -Hoï Cap'tain, le recrutement commence dans trois heures, et la salle est déjà archi-pleine, donc je t'ai ramené de quoi mangé et te mettre en jambes ! »

Elle avait fini sa phrase en murmurant dans le creux de mon oreille, d'une voix si suggestive que j'en avais des frissons, mais d'un grand geste de la main je la repoussais, ce qui eut pour effet de la faire tomber violemment sur le sol.

« -Qu'est-ce que t'attends, Nanashi, elle est où ma bouffe ? Et la bière ? Je sens que la journée va être longue... Et fait venir les gars, j'ai une idée pour lancer le recrutement ! Allez, dépêche toi ! »

La demoiselle sortit de la pièce, non sans faire une petite moue avant, et revins dix minutes plus tard avec les trois autres, tandis que moi je finissais mon excellent petit-déjeuner à la bière. Ils avaient tous l'air de bonne humeur, comme s'il préparait un sale coup et j'aimais ça !

« Bon les gars, je veux que ce recrutement soit le plus fou que le monde ait connu ! Il va falloir qu'on leur montre ce qu'on sait faire, mais restez sur vos gardes, il se peut qu'il y ait des membres du gouvernement infiltré, on vient de s'évader, donc je m'attend à tout avec eux ! Nanashi, tu t'occupe d'attirer l'attention du public et de faire un présentation du tonnerre, Jimmy tu nous joueras une super chanson, je te fais confiance pour ça ! Torim, je veux voir tes nouvelles bombes fumigènes à l’œuvre pour mon entrée, quand à toi Léon, tu te met dans un poste d'observation et tu quadrilles le périmètre, au cas où il y ait des ennemis qui comptent faire les fous ! »

Tous se mirent en place, suivant scrupuleusement mes ordres. De ma chambre, j'entendais ma navigatrice faire le show, suivi de Jimmy qui commençait sa chanson. Je pris ma hache pour la ranger dans mon dos, remis en place mon cache-oeil et c'est parti. Je donne un grand coup de pied dans la porte et l'envoie valdinguer dans la salle sans me préoccuper d'où elle pourrait tomber. C'est le signal pour mon ingénieur qui envoie ses bombes fumigènes dans toute la salle, créant un épais nuage de fumée. J'entends des cris d'exclamation en bas, tous attendent mon arrivée. Je m'approche de la balustrade, et lorsque la fumée commence à se dissiper, je saute en effectuant un salto dans les airs, pour atterrir lourdement sur la able centrale. Une salve d'applaudissement retentit, tandis que je salue mon public, un large sourire aux lèvres. Nanashi m'envoie une pinte de bière dans la main droite que je bois cul sec avant de l'envoyer dans les airs. Léon a bien compris ce que j'attendais de lui en tirant dessus, la brisant en mille morceaux. Un silence de mort remplaça les applaudissements durant quelques secondes, avant que j'éclate de rire, ce qui eut pour effet de faire rire toute la salle pendant trois bonnes minutes. Puis, d'un geste de la main, je fais revenir le silence. Je me racle la gorge avant d'entamer un petit discours, en descendant de la table d'un bond, et marchant à travers les tables.

« -Messieurs, je suis content de voir autant de monde aujourd'hui, méme si j'aurais préféré voir de jolies jeunes femmes à votre place. Si vous êtes ici, c'est pour une bonne raison, et je suis fier de voir que ma réputation me précède. Vous devez le savoir, je deviendrais le Roi des Pirates, et pour cela, j'ai besoin d'hommes forts, d'hommes courageux mais surtout, d'hommes qui n'ont pas peur de verser le sang et de tuer des innocents, des femmes et des enfants ! Si déjà, ceci vous pose un problème, vous connaissez la sortie ! D'un geste, je montre la porte. Mais pour savoir si vous êtes capable de faire partie de mon équipage, vous allez devoir survivre aux grandes épreuves que je vous ai concocté. La première, la plus facile, est simple. Jimmy fit un roulement de tambour au micro, rajoutant du suspens. UN CONCOURS DE BOISSON ! Quatre équipes, les deux dernières debout poursuivront, les autres pourront retourner à leur vie misérable ! Débrouillez-vous pour les équipes, mais je veux qu'il y ait le méme nombre dans chaque, vous avez deux minutes ! Rorim, prépare tes futs, je sens qu'il va y avoir du niveau ! »

Pendant mon discours, j'avais fait le tour des tables pour voir un peu si je connaissais certaines têtes, et effectivement, j'avais remarqué que quelques pirates connus sur Grand Line avaient fait le déplacement, comme Arthurus, connu pour avoir tué la quasi-totalité des habitants d'une île de la deuxième voie, ou encore Gaïus, un combattant à mains nues connus pour briser la nuque de ses ennemis. Il y avait aussi Ruffy, un sabreur qui commençait à avoir une belle réputation et qui avait franchi GrandLine avec seulement un autre compagnon, mais j'avais repéré un inconnu en chapeau qui dégageait la plus forte puissance de la salle, mais impossible de savoir qui il était. Bien évidemment, ces quatre là furent désignés comme chef d'équipe par leur camarades attirés par leur charisme. Le concours pouvait maintenant commencer. Moi j'avais récupérer une nouvelle pinte que je levais vers le ciel.


(c) Pyroli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Kings never die [pv : Glorim] Mar 17 Nov - 22:44




« Le roi de la bibibine ! »



Envoûtant ! Il fallait l'avouer le duo formé par l'homme masqué et la femme dévergondée était sensationnel, je pouvais au moins leur accorder ça. Dans cet équipage, on ressentait qu'ils avaient un attrait tout particulier pour le Show. Mettre l'ambiance, c'était leur truc ! Et encore, je n'avais rien vu. Oh vraiment rien.

Tout comme moi les pirates environnant semblait apprécier ce spectacle musical des plus prenant, ils n'en furent donc que plus surpris lorsque le guitariste baissa progressivement le son de sa guitare, tandis que de bruyantes pétarades retentir à travers la pièce. Un épais nuage de fumée se diffusa alors dans tout le bar. Des bombes fumigènes ? Ils étaient sérieux, il venait vraiment de faire péter des bombes fumigènes pour s'en servir d'effets spéciaux ? En tout cas, moi et mes voisins de table, on était plus que surpris. Tandis que je me contentais de simplement arquer un sourcil, les autres s'agitaient, s'excitaient, s'exclamaient devant tant de spectacle. Ils étaient manifestement très impressionnés, et bien entendu, c'est ce moment que Glorim choisit pour apparaître, tombant de je ne sais où pour se réceptionner en contrebas sur la table central, occasionnant un grand fracas qui fit taire toute les voix émerveillés.

Des applaudissements retentirent, alors que moi, je reprenais simplement une gorgée de ma pinte de bière. Observant avec un grand intérêt ce "nain" qui était paradoxalement l'un des plus "grand" pirate de sa génération. Son pouvoir était légendaire après tout. Mais que valait-il vraiment. J'avais en quelque sorte hâte que ça dégénère, hâte qu'il grille ma couverture et qu'un duel au sommet nous oppose. Mais pour le moment, j'étais déguisé et bien que louche, j'étais encore vu comme un inconnu, alors autant profiter de ma couverture pour me renseigner sur la supernova et son équipage. Quel était son but ? Où voulait-il aller ? Que comptait-il entreprendre ?
Non parce que recruter juste après s'être évadé de la prison la plus sécurisée du monde, c'était bien beau, mais c'était quand même vachement louche. Alors voilà autant ne pas foncer tête baisser aujourd'hui et récupérer des informations à son sujet au cas où je ne parviendrais pas à le capturer.

Le capitaine pirate se mit alors à marcher entre les tables. Soudainement, sa navigatrice lui balança nonchalamment une pinte de bière, que le roux rattrapa aisément d'une main. Puis en une ou deux seconde le nain s'attela à boire cul sec la chope. Lorsque ce fut chose faite, il balança le récipient en l'air. Mais pourquoi ? C'était complètement con ! Qu'est-ce que ça lui apporterait de briser la vaisselle du pauvre tavernier ? Dans un boucan pas possible, la chope explosa alors dans les airs. Levant mon regard, je vis alors le canon fumant du fusil, d'un type qui se trouvait au premier étage. Il nous observait, nous autre rassemblé en contrebas. Pencher par-dessus la balustrade. Il nous présentait son visage emprunt de fierté. Il souriait à pleine dent. Je le fixais d'un regard neutre., alors qu'un étrange et long silence de mort s'instaura. Gêné, me levais de ma chaise pour me tortiller d'un côté et de l'autre à l'affût d'une information. Je sais pas peut être que le sniper à tuer un type avec sa balle perdue ? Mais non ce n'était rien de tout ça. Il faut croire que j'en attendais trop des personnes qui m'entouraient. Ce n'était que de simple pirate, de simples hommes comparés aux personnes naviguant sur le nouveau monde, à l'instar de la "bête de métal" et ses pirates plus bestiaux qu'humain : Ren en était le parfait exemple.

Perdu dans mes pensées, je fus rappelé à la réalité par Glorim qui explosa de rire. Son rire fut communicatif. À moins que cela soit le sentiment de terreur qui se communiqua entre les pirates, les poussant à faire tout ce que le nain désirait pour ne pas avoir à subir de représailles. Moi pour le coup, ça ne me faisait ni chaud ni froid. Déçu, je me rassis et gardais une expression d'indifférence sur mon visage, me contentant de fixer la supernova sans plus de cérémonie. Je voulais bien faire semblant, mais rire parce qu'il l'avait décidé, non, je n'y étais pas parvenue. Rapidement, le roux ramena le silence et entama alors un discours. Cela commençait enfin à devenir intéressant !

Le roi des pirates, hein ? Alors il y avait toujours des pirates prêts à poursuivre ce rêve absurde ? Ces hommes et ses femmes poursuivant la quête du One piece avaient surement idéalisé leur rêve en voyant que le dernier roi des pirate en date, Monkey D. Luffy avait atteint cette place par la force de sa volonté. Mais ce type n'était pas un simple gamin venant de la plus faible des mers, c'était le petit-fils d'un héro de la Marine, et le fils d'un des plus grand leader de la révolution. Il n'était donc pas le premier péon venu. Son hérédité lui avait conférer une volonté à toute épreuve, une passion transcendante pour la piraterie qui lui permit d'outrepasser, non sans mal tout, les dangers qui s'étaient opposé à lui. Glorim avait-il la même force que Luffy en lui ? Avait-il hérité de sa flamme interne, de sa passion, de sa volonté ? Je ne l'espérais pas. Si quelqu'un venait un jour à occuper la place de seigneur des pirates cela changerait le monde encore plus radicalement que ce que mes plans ne le prévoyaient.

Écoutant la suite du discours de Glorim j'ai appris qu'à l'instar de son "camarade" de la pire des générations, j'ai nommé Ren, le nain était une personne à la hauteur de la sanguinaire réputation que la marine et les civils lui avaient taillé. Encore un autre psychopathe avide de sang... Je sentais qu'avec l'évasion d'impel Down ce genre de personne sanguinaire ne tarderait pas à se multiplier, et qui en pâtirons ? Les civils évidemment ! Moi, je dis, bien joué à la révolution qui a participé à l'attaque de la prison gouvernementale, et ose toujours se prôner du côté de la population ! Sérieusement, faut être con quoi ! Ok, le gouvernement et la marine ne sont pas toujours règle, ils ne le sont presque jamais d'ailleurs, mais attaquer Impel Down, c'était vraiment obligatoire ? Un tas de vrai fou furieux y était enfermé et maintenant, ils étaient libres. Rien que d'y penser ça me fatiguait.

La suite... Bah en réalité, je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait vraiment une suite. Au détriment de ces paroles virulentes envers ceux dont il restait un peu d'humanité, je voyais Glorim lever sa pinte en annonçant que maintenant tout le monde faisait parti de son équipage. Mais cette suite imaginaire où la bière coulait à flot pour fêter le recrutement massif, n'eut pas lieu, cependant, étonnement, il y avait un élément commun entre la réalité et le recrutement imaginé par Light : La bière ! On surnommait pas Glorim, "le roi de la Bibine" pour rien. Alors c'était ça la première épreuve, boire môme un trou jusqu'à n'en plus pouvoir ? En un sens, ça se tient. Quiconque sera sur l'équipage du nain devra forcément tenir l'alcool, vu comment il doit couler à flots pour toutes les occasions. Se serait quand même dommage de se retrouver bourré à chaque repas passé en présence de Glorim !

Franchement, ils auraient pu me prévenir, j'aurais pas bu, là j'étais plus qu'échauffé. Heureusement que j'avais une grande taille et surtout que mon pouvoir me permettait d'éliminer rapidement toutes les molécules qui pourraisent parasité mon corps. Ainsi à l'instar des poisons, mon pouvoir me permettait de dissiper rapidement l'alcool, amenuisant ses effets plus rapidement que sur n'importe quelle personne. On pouvait le dire pour ce jeu, j'avais un avantage, alors au final ce n'était qu'un équilibrage que j'ai déjà quelques verres dans le nez.

Les équipes commencèrent à se former alors que je terminais ma pinte, assis tranquillement sur ma chaise. Un groupe commença alors à s'amasser autour de moi. Heu... Ne me dites pas qu'ils avaient décidé de leur plein grès que je serais leur leader ? Moi qui étais venu ici dans l'optique de me faire le plus discret possible... Encore une fois, s'était raté. Contraint, j'étais maire ans l'un des chefs de groupes du jeu de Glorim. Mais honnêtement le fait qu'ils m'ait choisi me restais en travers de la gorge... J'avais vraiment une gueule de soûlard ? Je pris une grande inspiration, puis je me levais en soufflant.

Comme pour signifier l'ouverture du concours Glorim leva son verre, et en but le contenu goulûment te dis que Rorim s'attelait à la tâche pour amener les futs à bon port et permettre aux pirates de tâter le premier défi de la supernova. Bon je vais vous la faire courte, pas besoin de s'étendre des heures sur qui a gerbé le premier , qui a finit en position latérale de sécurité sous une table, qui a tenté de séduire Glorim transformé, par l'alcool, dans l'esprit de ce type en une femme. Vous n'avez pas besoin de savoir qui est en train de faire un coma éthylique et qui a but le plus de bière... Je vais simplement vous dire que les deux équipes encore en lice n'était autre que celle de Ruffy et la mienne. Ce Ruffy était vraiment un pirate très surprenant. Franchir Tout Grand Line avec un unique compagnon... Même moi je ne restai pas bien longtemps seul avec Gran Mao, bien vite j'avais réussit à rallier des payer sonne à ma cause et à la faire naviguer sous ma bannière afin de traverser le "paradis" en toute sécurité.

Alors que les équipe encore en lice venait à peine d'être nommé je fut prit d'un hoquet qui ne me lâcha pas durant bien dix minutes, provoquant l'hilarité général de l'assemblé déjà bien torché. Je me demande quel épreuve Glorim avait préparé pour la suite, et surtout comment se déroulerait elle alors que même moi je sentait le effet de l'alcool agir sur ma psyché et ma représentation de mon environnement. Ça promettait !


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glorim
Supernova
Supernova
avatar
Messages : 74
Localisation : inconnue
Date d'inscription : 03/02/2014

Feuille de Personnage
Exp:
46/100  (46/100)
Prime/Honneur: 450 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit-Coussinet40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Kings never die [pv : Glorim] Lun 28 Déc - 18:02


Kings Never Die




Un concours de boisson, j'avais eu cette idée merveilleuse dés le début, au moment où la pensée de recruter des hommes d'équipage avait germé dans mon esprit. Ma réputation d'alcoolique me précède désormais, et selon les dernières rumeurs, on me surnommerait « Le Roi de la Bibine ». C'est pas le surnom le plus flatteur, mais bon, je me dis que ça pourrait être pire, on pourrait m'appeler « le Trouduc » ou quelque chose dans le genre...

Après le petit show des Glorious Basterds, les quatre équipes se formèrent autour des pirates les plus charismatiques de la salle, et la bière pouvait enfin couler à flots, et c'est ce qu'elle fit. Pendant que les quatre équipes commençaient à picoler, Jimmy continua son concert improvisé avec des chansons de pirates revisitées en version rap, un mélange étrange mais plutôt sympathique qui allaient bien avec le moment. La première équipe à abandonner fut celle de Gaïus, où la moitié des hommes avaient tout régurgité après le second tonneau. Quelle bande de minable, c'est dommage, surtout que ce Gaïus semblait très prometteur, mais bon, c'est le jeu. Puis vint le tour d'Arthurus et sa team d’être éliminés, l'un d'entre eux étant tellement saoul qu'il me prit pour une demoiselle et se retrouva projeté à travers la porte de la taverne, laissant sa silhouette dans l'encadrement. Les vainqueurs semblaient aussi très ma en point, la bière ayant coulé à flots. L'un des "capitaine d'équipes" fut pris de hoquet, ce qui me fit bien marrer, chose très importante pour rejoindre cet équipage qui ferait parler de lui sur le Shin Sekai dans très peu de temps. Je les laissait reprendre doucement leur esprit, le temps que Jimmy finisse sa chanson, et je bondissait sur la table au centre.

« Messieurs, vous m'avez prouvé que vous n'étiez pas des petits joueurs, et c'est une bonne chose, mais il en faut plus pour intégrer l'équipage de l'homme qui deviendra le Seigneur des Pirates. Et comme vous devez tous me connaître, vous savez que j'aime le chaos et la destruction, donc la seconde épreuve sera très simple, l'équipe qui sèmera le plus de désordre dans cet archipel sera jugé vainqueur. Mais attention, je veux du sang et du Marine en morceaux, je serais intransigeant là-dessus ! À vous de jouer, vous avez une heure !»

je voulais tester leur mental et leur capacité à m'obéir, mais surtout, je voulais voir qui serait capable de me suivre dans mon projet pour le nouveau monde. Je ne voulais pas de faibles incapables de s'opposer au gouvernement ou à des Empereurs, même si la tâche serait loin d’être simple. Pendant ce temps, les membres de mon équipage n'étaient pas en reste, ils sortaient de la taverne pour assister au massacre que je prévoyais. Ce que je ne savais pas, c'est que parmi ces hommes se trouvait un Shichibukai et un officier de la Marine infiltrés. Se laisserait-il prendre au jeu encore un moment, ou révéleraient-ils enfin leur vrai visage ?



(c) Pyroli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Kings never die [pv : Glorim] Sam 9 Jan - 0:32




« Le sérum de vérité ! »



Le connaissant, Glorim ne l'avait certainement pas fait exprès, mais son petit concours de boisson allait annihiler toutes les barrières et faire tomber tout les masques. Hoquetant, je me lassais de l'écouter. Ce petit con, rugissait, debout sur une table. Il se prenait pour un caïd ? Vous l'aurez compris, l'alcool qui se déversait dans mes veines, mêlé en grande quantité à mon sang, avait desinhibé mon esprit. L'alcool, m'avait rendu plus agressif, plus cynique, mais surtout plus impatient. Nettement trop impatient ! Tellement impatient que son discours me paraissait interminable. Où peut être ce fait résultait-il du fait que je n'ai absolument rien à foutre de ce qu'il disait. Lorsqu'il fit mention de son rêve de devenir le roi des pirates, je me mis à ricaner. Un rire étrange, entrecoupé de hoquet. Les autres auront-ils perçu ça comme un rire ou plutôt un hoquet plus étrange que les autres ?

-Le roi des ... Hic... Hic... Hic... Pirates... Mon... Hic... Hic... Hic... Et puis... Hic... Hic... Hoc... Merde ! Hic !

Bon, je n'avais pas réussis à exprimer ma pensée, de manière assez compréhensible pour les autres, et en un sens tant mieux vu que je comptais juste insulter Glorim, excité par les effets de l'alcool sur mon organisme. C'était une chance que deux des effets de l'alcool entre en conflit pour préserver mon anonymat, et garder encore un peu ma couverture. Mais putain, que j'en avais marre de ce hoquet.

Saoulé de voir mon corps tressaillir toute les cinq secondes, et d'émettre une drôle de petit cri, en même temps, je fermais du mieux que je pus ma bouche, gonflant même mes joues. Puis je me pinçais le nez. Fermant les yeux, je commençais à retenir ma respiration. Les autres pouvaient m'observer ainsi positionner, il était même certain, que quelque uns ricanèrent en me vouant ainsi lutter contre mon hoquet ce moquant de ma posture ou de ma teinte rougeâtre, dut à l'hypoxie engendrée par ma retenu de respiration. Enfin, c'était pas sûr que les autres pirates m'aient remarqué, hein. Après tout, ils étaient tout aussi torchés, voir plus, que moi. Lorsque je rouvris les yeux en relâchant brusquement ma position et en inspirant violemment l'air dont mes poumons furent privés durant une ou deux minutes, je ne vis plus personne autour de moi.

Je restais un instant comme ça à fixer le nain placé non loin de moi, puis un grand fracas sorti mon esprit de sa torpeur. Sursautant, je me tournant d'un seul mouvement. Je ne pus alors que remarquer que la porte était entrouverte, et basculait encore d'avant en arrière, comme si elle avait rebondi sur son encadrement après avoir été violemment claqué. Je soufflais d'un air las. Par cette action simple, je remarquais alors que j'avais perdu ce hocquet qui m'avais fait tant enrager.

Un autre regard autour de moi me confirma ma solitude. Il n'y avait dans la salle que Ronnin, Glorim et moi. Je ne pus alors que ressentir leurs regards posés sur ma personne, comme s'ils m'épiaient, attendant que je sorte ou que je me manifeste d'une quelconque manière. Lorsque je compris ça après plusieurs instants, durants lesquels mon esprit embrumé s'efforçait de réfléchir, je me levais en trombe en faisant tomber ma chaise. Moi qui voulais ne pas me faire remarquer, j'étais à côté de la plaque depuis tout à l'heure. Hum ! Tant pis. On est seul à seul... Alors autant jouer franc jeu !

Alors que jusque-là, j'avais fuis le regard de la supernova, je me permis ,en cet instant, de plonger mon intense regard azur dans le sien, comme pour lui montrer ma détermination. D'un mouvement,je mis ma main droite sur le chapeau qui trônait sur ma tête, tandis que j'attrapais ma barbe de ma main gauche. Le regard vissé dans celui de mon ennemi du jour, je me révélais alors au grand jour en ôtant ma fausse barbe et mon chapeau, pour dévoiler ce visage connu de tous, le visage du corsaire royal connu sous le nom de Light G. Hawk !

-Glorim... Ton heure a sonné ! Tu vas retourner crécher à Impel Down... Comme toutes les autres pourriture de ton espèce !

Bon, ce que j'avais articulé passait plutôt bien en comparaison au noir idée, et à l'agressivité qui prônait dans mon esprit en cet instant. Je me préparais alors à le combattre, en me baissant, prenant la position de départ de course des sprinteur. Un genou à terre, l'autre fléchit et les deux mains qui touchent le sol du bout des doigts. Bien étrange posture de combat me dirais vous, non ?

-Black Hair !

Mes cheveux, à la base, blonds et ébouriffés , se teintèrent progressivement en noir, tout en semblant se solidifier, en même temps. En réalité, l'alcool me guidait dans l'improvisation de techniques. Pour faire simple, je venais d'enduire ma tête de mon haki de l'armement, rigidifiant mes cheveux ébouriffés et rendant ainsi ma tête, et mes long épis, aussi dangereux et contondant qu'une masse d'arme parsemé de piquants. Mais ce n'était pas tout.

-Phenix Run ! Rinsing Bull !

Je pris mon départ, bondissant à vive allure en direction de Glorim, amplifiant ma vitesse par un battement d'aile effectué d'avant en arrière. En un instant, je fus sur la position de la supernova, fonçant tête baissée contre lui, tentant de lui perforer le torse à l'aide de mes cheveux. Parviendra-t-il à voir venir ma violente attaque à temps ?


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kings never die [pv : Glorim]

Revenir en haut Aller en bas

Kings never die [pv : Glorim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Grandline :: Archipel Shabondy-