AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mount Olympus (PV My Crew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Macbeth
Supernova
Supernova
avatar
Géant.
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: Selon la demande du joueur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement5
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit Sorcière40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Mount Olympus (PV My Crew) Sam 28 Nov - 4:29

C'était la panique. Macbeth courait partout et donnait des autres que personne n'écoutait. À dire vrai, il courait en cercle et criait plus qu'il n'essayait de régler les problèmes. Le petit navire remontait difficilement Revers Mountain, bringuebalé par les flots, manquant de percuter les immenses murs rougeâtres de la montagne. La coquille de bois semblait même gémir du traitement qu'on lui faisait subir, participant aux divers cris humains comme félins. Le capitaine avait pris cette habitude en l'honneur du Chat Cosmique de récupérer tous les chats sauvages qu'il trouvait. Cela allait des matous de gouttière aux siamois de riche bourgeois. Il récupérait même des chats perdus à allure humaine comme le dernier compagnon de cet étrange équipage. Corbeau pour ne pas le nommer avait été trouvé dans une bouteille. Rien que ça.

Les capacités magiques de cet être vivant étaient encore floues aux yeux du cuisinier qu'était Macbeth mais c'était amplement suffisant pour vouloir l’emmener avec lui. De plus, quoi de mieux qu'un chat errant qui entrait de lui-même dans son panier? Clairement, le reste de l'armada préférait faire leurs griffes sur le bastingage, aller dans leurs litières et globalement courir à trois heures du matin dans tous les sens. Ceci tombait bien car seule la lune brillait dans cette nuit sans nuages. L'obscurité par contre, empêchait fortement de bien naviguer sur le canal surnaturel. Le tout faisant un concert inaudible et une panique générale. Le bossu courait donc agitant ses bras dans tous les sens, demandant de lever les artimons même si ça n'existait pas. Mieux, ou pire selon le point de vue, il courait en boitant et donc courbé en deux par sa bosse.

Au début, il avait statué qu'un capitaine ne devait pas avoir à courir. Bien vite il avait juste pris peur et oublié ses principes. Le fait qu'il soit capitaine était d'ailleurs une grande question qu'il se posait encore régulièrement. Les jours passant, il avait juste statué qu'en tant qu'archevêque, il était le plus responsable de tout ce beau monde. La vérité devait plus se rapprocher du fait qu'on lui avait donné le titre un peu honoraire, probablement de la même façon qu'on laisse un yoyo à un enfant pour le calmer. Techniquement, il aurait été plus facilement calmé avec un enfant tout court. Quelques minutes au four avec une sauce aigre-douce et cela aurait été un délice. Pour le cuistot en tout cas. Pas sûrs que les membres de l'équipage en soit très fan. Le sujet n'était toujours pas venu sur la table d'ailleurs.

Macbeth avait finit par réaliser que ce n'était pas aussi simple que ça que de kidnapper des enfants. Surtout quand on se faisait aussi vite remarquer par son physique. Du coup, il faisait avec tout ce qui lui tombait sous la main sauf les chats et les koalas. Les premiers parce qu'on ne mangeait pas l’effigie de Dieu et les seconds parce qu'ils n'existaient pas. L'heure du souper avait eu lieu alors que l'équipage s’apprêtait à remonter Reverse Mountain. Le bossu et ses assiettes remplies de frittes avaient pris le temps de sortir une petite blague sur le menu avant de regarder la hauteur de la fameuse « ligne rouge ». Au moment où ses yeux avaient fini par ne plus distinguer le continent par-delà les nuages, il avait cru qu'ils allaient sortir de leurs orbites. Les assiettes de frites avaient volé, les chats avaient volé les frittes et Macbeth s'étaient mis à courir autour du mat.

-OnéfoutuOnéfoutuOnéfoutuOnéfoutu !

Et un capitaine ne. Devait. Jamais. Courir. Surtout un capitaine bossu avec un pied bot. Celui-ci ressemblait plus à un dindon tentant de s'envoler qu'à un être humain sur deux jambes. Une scène comique si le navire ne voguait pas autant de Charybde en Scylla dans cet ascendeur marin. Que faisaient Corbeau et Daniel entre-temps? Ça il n'en savait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Fortran
Pirate Fameux
Pirate Fameux
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 17/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 300 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement0
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit du Code40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Mount Olympus (PV My Crew) Sam 5 Déc - 19:07

- Qu'en penses-tu mademoiselle Java? Ma théorie me semble parfaite et soutenue par bien des évidences que nous expérimentons en ce moment même.

- Miaw

- Vous avez raison, je devrais potentiellement faire des tests plus approfondis, il ne faut pas sauter au conclusions trop rapidement.

Daniel était calmement et agréablement installé sur une petit chaise en bois qu'il avait inséré entre les planches les plus solides du rafiot qui servait de navire à l'équipage de Macbeth. Une tasse de thé à la main qu'il avait bien sûr vidé il y a de ça très longtemps pour éviter de se verser une bonne quantité de thé brulant sur ses belles cuisses de scientifique. En effet, le navire sur lequel il avait si bien soudé sa chaise pour pouvoir rester en position alors que celui-ci se fracassait avec force sur les divers rochers qui ne se trouvaient même pas sur son chemin était en plus mauvais posture. Le capitaine du navire que les trois compagnons de fortune avaient empruntés pour faire l'escalade de Reverse Mountain courait dans tous les sens, visible quelque peu paniqué.

Dans cette optique il avait demandé à sa nouvelle amie, une chatte que le capitaine avait recueillie sur son séjour, apparemment un geste religieux selon ses histoires, d'écouter sa théorie. Il se doutait bien que la chatte blanche sur son épaule qui semblait étrangement stable dans cette situation tumultueuse ne comprendrait probablement pas la complexité de son esprit logique, mais pour le moment l'animal s'en sortait plutôt bien. Sa théorie était bien simple, si le navire fracassait ainsi les rochers qu'il aurait pu autrement éviter c'était à cause que la capitaine, dans sa course effrénée, débalançait le centre de gravité du navire. Il avait pu appuyé cette théorie par l'observation qu'à chaque fois que le capitaine allait attraper un chaton dans un coin du navire, celui-ci tournait brusquement en cette direction pour frapper au autre rocher. Coïncidence? Daniel en doutait fortement.

Il lui fallait plus d'observation pour en être certain, mais toutes les preuves semblaient aller en cette direction pour le moment. Il aurait probablement sauté plus rapidement aux conclusions si ce n'aurait été de son amie qui l'avait soigneusement conseillée d'attendre une preuve plus substantielle et il avait décider que le moment présent serait parfait pour cela. Le navire se dirigeait vers un passage où, du côté droit, se trouvait un endroit assez calme et sans rochers où le navire aurait pu se déplacer aisément et, de l'autre côté, de rochers qui termineraient brusquement leur ascension. Son test viserait à voir s'il pouvait contrôler le navire seulement en contrôlant la course de son capitaine. Pour le moment, il ne faisait que courir en rond, sûrement apeuré devant ces rochers qui sonneraient leur fin, mais il avait la stratégie parfaite pour éviter tout ça.

- Sir Macbeth, il semblerait qu'un de vos chaton préférés, vous savez, celui au points jaunes, souhaite sauter du navire à votre droite. Je doute de ses chances de survie, je vous conseille donc de bouger rapidement pour le sauver de cette situation précaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corbeau
Pirate Fameux
Pirate Fameux
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 15/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: Selon le joueur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement0
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit du Djinn40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Mount Olympus (PV My Crew) Jeu 21 Jan - 19:04

- Hmm ...

Tremblement de la petite embarcation, tremblement à en faire pâlir un pauvre p'tit vieux atteint de Parkinson. C'est la crise sur Red Line, alors qu'une tempête, des rochers et une folle épopée font tout leur possible pour m'inspirer la galère.

- L'inspiration me vient ...

Oui, elle venait, comme jamais auparavant ! Être prison avait beaucoup aidé. Surtout quand ladite prison est une bouteille de ... shampoing. J'sais pas. C'quoi le plus choquant, être enfermé dans une bouteille ou que ladite bouteille soit faite de shampoing rose ? Bordel quoi ! ROSE ! Tellement immonde, cette couleur. Pas belle. Qui avait eu le mauvais goût de la créer ? Des femmes. Baaaah. Elles et leurs envies aussi stupides que délurées.

Pourquoi délurées, hmm ? Pourquoi pas. J'aime pas quand ça se délure et que je suis dans le coin. Après tout, je suis l'homme qui a chassé et conquis mille vierges. Levant haut un bras, mine tragique, voilà que je déclame ce divin haiku !

- Dans la marais, ciel atrabilaire, un pigeon, fila l'étron.

Mes compagnons restent coi. Mon talent les éblouis ? Sans aucun doute, quoi d'autre ? Le fait qu'on risque de tous mourir parce que j'ai un peu menti sur mes talents de navigateur ? Non. Ca ne pouvait pas être une futilité pareille voyons ! Tout se passait très bien ! A part qu'on avait plus de frites, et que tous les chats dans le coin sont hystériques.

Minute. Mais depuis quand on a autant de chats ?! Et qui les a ramenés à bord ?!

J'ai l'impression de me réveiller d'un rêve en trois dimensions, le trois en moins. Et c'est pas trop trop agréable. Mais il faut faire vite ! Je suis l'homme de la situation ! Le héros ! Le sauveur de la veuve et l'orphelin ! Celui qui a monté plus de deux mille vierges ! Là ! Toi ! Avec les pois jaunes ! Je fonce vers lui, bousculant celui qui parlait tellement bien que j'en étais limite impressionné !

Le chat me voit, il me regarde, il ne comprend pas, comment pourrait-il comprendre ? C'est une bestiole de merde et moi un génie en devenir ! Je le choppe, et le lève des deux bras, juste au dessus des flots et du néant aqueux, en ce qui rappelerait une scène similaire avec à la place un singe chelou et un lionceau, sauf que tout le monde sait que les lionceaux sont des mythes et les singes chelous des clochards.

Me grattant la gorge, crachant du flegme, commençant à avoir mal aux mains à force des griffures de l'animal hystérique, j’entonne sur mon ton le plus gracieux.

- DIVIN CHAT COSMIQUE ! ACCEPTE CETTE OFFRANDE POUR APAISER TA COLERE !

Oui, c'est le capichef qui en a parlé. Un Chat Cosmique, vous y croyez vous ? Moi, un peu. Après tout, pourquoi ça pourrait pas exister ? Eh, la mocheté du capichef est bien réelle ! Moi rentrant dans des lampes à huile comme un génie est réel ! Alors pourquoi pas !

Pourquoi pas ! Que je me dis, alors que je balance le chat entre les vagues.

Pendant de longues secondes, on entend la bête agoniser, crachotant, avant qu'elle ne s'écrase contre un rocher, ses os brisés.

- Oh.

Si le Chat Cosmique existait, alors, il n'éprouvait pas beaucoup d'affection pour ses sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Macbeth
Supernova
Supernova
avatar
Géant.
Messages : 24
Date d'inscription : 15/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: Selon la demande du joueur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement5
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit Sorcière40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Chronique du Chat Cosmique Ven 22 Jan - 0:05

Macbeth court partout. Les directions venant du docteur tombent dans son oreille de justesse pour voir le bossu faire un demi-tour tout sauf gracieux et partir dans une autre direction. Ce faisant, il ne peut qu'apercevoir le poète tenir l'une des incarnations du Chat Cosmique au-dessus des flots. L'abomination humaine perçoit la détresse du matou avant même de s'approcher en courant. Malheureusement, chaque pas semble le ralentir de plus en plus. Pire, sa peur lui donne l'impression de s'éloigner du matou plus qu'autre chose. Alors que des petites larmes commencent à perler aux coins de ses yeux, sa bouche prend une forme bizarre, lèvre repoussé en avant, quasiment scellé l'une contre l'autre. On appelle ça le Cri du Selfie : un cri, une complainte telle que même la bouche de son possesseur prend la pose la plus hideuse qui soit. Certaines personnes malchanceuses ont une maladie qui les oblige à faire ce crie devant un Den Den Mushi. Pas Macbeth. Ou alors il ne le savait pas et il y avait une de ces étranges petites limaces pas loin.

-NAOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !

Avant même qu'une solution perce dans l'esprit du pirate, son corps se retrouve dans l'eau. Pourquoi? Comment? Il n'en savait rien. Une secousse plus forte que les autres, un bras d'eau agissant de son plein gré ou tout simplement un réflexe qui l'avait fait sauter, qui sait? Tout ce que le bossu savait était qu'il savait très bien nager. Comme beaucoup de choses inaptes sur terre tel le pingouin, les otaries ou les crocodiles d'eau douce, il se sent plus libre dans l’élément aquatique. Son corps tordu mais musclé lui permet de vite se déplacer et c'est un félin effrayé qui lui retombe sur ses cheveux gras. La créature enfonce alors profondément ses griffes dans le crâne du capitaine de navire, le sang du religieux colorant toute l'eau autour de lui d''une couleur rosâtre.

-Bblblblblblblblblblb !

L’archevêque ne peut s’empêcher de crier de douleur mais l'eau salée n’arrêtant pas de rentrer dans sa bouche ne fait qu’émettre un étrange bruit de noyade. Lui-même manque de mourir et se met à battre des bras dans tous les sens, libérant tous les éléments de ses poches. Une tête d'enfant se met même à voler pour atteindre la rive, laissant crâne brisé, chair sanguinolente, quelques cheveux et un œil sur les rochers. Pour sa part (et celle du chat), le bossu finit par attraper l'aileron du petit navire et se laisser traîner quelque temps. La vision de ses jambes légèrement sous la coque lui rappela une petite comptine commençant par une question. C'est avec un sourire qu'il confirma au chat que oui Maman les petits bateaux qui vont sur l'eau ont des jambes.

Quelques minutes plus tard, avec l'aide de Daniel, le religieux finit par être ramené sur le pont du navire. Il ne fit pas vraiment attention à son navigateur. Était-il surprit de voir le chat revenir? De voir Macbeth trempé? Avait-il suivi toute la scène ou juste écouter le massacre se trompant sur la teneur?. Dans tous les cas, allongé de trois-quarts, recrachant encore de l'eau, le capitaine n'en menait pas large. Évidemment, il ne pouvait pas être allongé sur le dos vu sa bosse. Lentement, sûrement, il finit par se relever, restant bien au centre du bateau. Plus de baignade pour lui aujourd’hui ! Il ne manqua toutefois pas de faire une leçon à son navigateur sur le besoin de bien traiter les chats ici. Même ceux n'étant pas ici. Les félins étant des idoles de leur Dieu à tous, il fallait en prendre le plus grand soin. Plus de baignade forcée. Jamais ! Si Corbeau voulait faire un sacrifice, le reste du monde était à sa disposition. Pour justifier son propos, Macbeth retira une cuisse de poulet et la jeta par-dessus bord. Un jour cependant, il apprendrait au poète la valeur d'un vrai sacrifice au Chat Cosmique.

En attendant, il valait mieux se concentrer sur le fait que le navire avait dépassé la pointe de Reverse Mountain. Seul le ciel s'étendait devant eux et, quelques milliers de mètres plus bas, une mer semblant tout simplement minuscule. L’archevêque sentit une petite goutte couler le long de son front alors que la coquille de bois descendait à une vitesse sensationnelle vers son élément original. De l'eau. Salé. Partout. C'est avec une toute petite voix désolée que le bossu s'exprima.

-Mais pas encoooore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mount Olympus (PV My Crew)

Revenir en haut Aller en bas

Mount Olympus (PV My Crew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Calm Belt & Red Line :: Reverse Mountain-