AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Date d'inscription : 01/01/1970

Feuille de Personnage
Exp:
4/100  (4/100)
Prime/Honneur: 450 millions honneur
Troupes:
MessageSujet: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Dim 29 Nov - 19:34

Shabaody, les bas fonds …

Ayant décidé de prendre congé quelques temps, Mycroft succomba à son vice le plus malsain, les jeux d’argent ! La veille, cette idée n’avait fait qu’effleurer son esprit lorsqu’il partageait son repas avec ses subalternes après la séance d’entrainement quotidienne qu’il leur imposait, mais très vite cette idée se transforma en désir. Ne voulant pas débarquer sur cette partie de l’archipel dans son bel uniforme d’officier, le Vice-Amiral Holmes voulait se faire discret ici, histoire de ne pas trop attirer l’attention et véhiculer une très mauvaise image de la Marine. Vous imaginez ? Un soldat en uniforme venant jouer un partie de sa paye dans des quartiers peu recommandables ? Surtout pour un homme de son rang ! Ce petit malin eut pour invention d’embarquer à bord d’un navire marchand et de descendre en civil, le visage à moitié dissimulé par son écharpe.

Marchant tranquillement entre les passants tous plus farouches les uns que les autres, les petites bulles montaient et explosaient les unes après les autres laissant entendre une certaine mélodie. Ici, aucun Tenryubito malmenant un être humain, ceux-ci n’oseraient guère mettre les pieds dans le coin, surtout sans la sécurité des soldats des forces navales chers lecteurs. Gravissant un escalier de pierres rondes, notre héros pouvait observer pas mal d’ivrognes assis à raconter n’importe quoi, cela commençait de leur femme jusqu’à une aventure totalement saugrenue et d’ailleurs, Holmes ne pouvait que sourire derrière son écharpe en écoutant ces délires… Après être enfin parvenu au sommet, Mycroft poursuivit son chemin, observant se qu’il se tramait dans la rue : Vol de sacs à main, discordes entre marchands de produits apparemment frauduleux, etc… Jusqu’à tomber en face de l’établissement qu’il souhait trouver, le Bar ! Non pas pour se saouler mais bel et bien pour jouer… A la roulette ! Car cette taverne abritait en réalité une salle de jeu clandestine, au nez et à la barbe des autorités locales !

Le Vice-Amiral passa donc la porte d’entrée du bar en question pour ensuite se diriger vers les fond, remarquant certaines personnes, l’un été assez robuste, cheveux blanc tirant sur le gris au visage tatoué vraisemblablement très bien accompagné, certaines hôtesses également jouaient de leurs charmes avec les hommes les plus fortunés mais surtout les plus naïfs ! Le tenancier servait des verres de rhum à s’en froisser le poignet tant il y mettait vitesse d’exécution et énergie, contrairement à son serveur ayant tout fait tomber aux pieds de personnes abjectes dont il amenait les commandes, lui faisant ramasser tel un chien.

*Bon, je ne calcule personne, mon objectif c’est l’escalier caché là-bas…* Pensa t’il en butant devant un grand tableau.

"Barman ! Chaque mois, lorsque je me présente ici, je me positionne comme maintenant, et le cadre pivote, pour rien ne se passe aujourd’hui ? Que dois-je comprendre ?" Dit-il, inquiet.

"Hélas le casino clandestin vient d’être fermé il y a deux semaines car des pirates sont venus tout saccager pour piller tout l’argent cher ami…" Répondit alors le tenancier en frottant un verre.

Au fond du bar, juste à côté du Juke-Box où des trophées de chasse étaient exposés se trouvait le billard où jouaient quelques personnes, fumant de vilaines cigarettes et pariant leurs verres de whisky lors de leur partie. L’un d’entre eux se moqua alors de Mycroft, déclenchant le rire d’un autre de ses copains puis d’une tiers personne à l’intérieur. Dans un  accès de colère, l’officier usa du Soru pour se positionner devant le responsable de cette cohue, le saisissant violemment par sa gorge barbue mal rasée, faisant ainsi chuter la température de son corps. Ses ardeurs étaient désormais refroidies…  

"Oui j’ai le démon du jeu ! Qui ose encore rigoler de moi ?! Qui ?! Misérables !" Dit-il les paupières grandes ouvertes, sous les yeux ébahis des nombreux civils présents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoum Bachara
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 140
Localisation : Le Nouveau Monde
Date d'inscription : 27/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 300 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 12
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Feu40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuL'île des HP
Link





MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Dim 29 Nov - 21:21



 Shabondy, les bas fonds...



Un jeune rookie arrive sur Shabondy, enfin un supernova comme la Marine aime bien nous appeler et bien sûr c'est moi. L'équipage a accosté dans les grooves hors-la-loi de l'île. Une bonne partie de l'équipage descend du navire et notre première destination est bien évidemment une taverne. Après tant de bataille, d'effort contre la nature, nous méritons bien un peu de repos. Une fois avoir poussé la porte de l'auberge, les bouteilles de rhum et de saké coulent à flots.
Mes hommes s'amusent et boivent à n'en plus avoir soif. Pendant ce temps, je n'ai pas terminé la mienne de bouteille et je suis assis dans le coin du bâtiment. Zuko est avec moi et boit quelques coupes de saké. Nous rigolons et c'est d'ailleurs ce que font beaucoup de nos hommes. Certains racontent aussi nos aventures à quelques hommes inconnus de la taverne.

Sans que je ne m'en rende vraiment compte, un homme comme il y en a plein entre par la porte principale. Il arrive au billard et c'est là que les choses se passent étrangement. Alors qu'il se fait moquer par des pirates qui ne sont pas les miens, celui-ci semble se téléporter jusqu'à l'un d'entre eux. Il lui enserre la gorge et on peut remarquer un teint pâle s'inscrire sur son visage, comme s'il avait très froid. D'ailleurs ses lèvres deviennent quelque peu bleue.
A vrai dire, je n'ai pas manqué une seule miette de cette intervention et d'un coup, toute la taverne se taie. Un événement pareil n'est pas commun il faut l'avouer et les civils ont forcément peur.

Zuko sourit, il sait que les choses vont partir en vrille. Bien que le pirate de soit pas l'un des miens, je ne peux rester de marbre face à un tel spectacle. En faite, dans le lot de ceux qui se sont moqué de ce type spécial, il y a un membre des "Flammes du Néant" raison de plus donc.
Je regarde alors quelques uns de mes hommes, regarde Zuko puis il hoche la tête en souriant.
Toujours en étant assis je fixe le type qui étrangle un forban.

> Tu devrais le lâcher !

Puis, avec un air des plus sérieux, je me lève et le rejoint près du billard. Je m’assois d'ailleurs dessus et continue de le fixer. Dans la salle on pourrait entendre une mouche voler. Aussi, la tension est plus que palpable.

> Alors tu le lâche ou je vais devoir te le faire comprendre autrement ?

Zuko regarde la scène tranquillement et continue de boire ses coupes de saké dans la plus grande des détentes. Il a l'habitude de mon comportement et il sait très bien comment les choses vont finir.
Je regarde en détail cet homme qui étrangle le pirate. Il est fort, c'est obligé puis vu la démonstration de vitesse qu'il a pu nous faire c'est presque écrit sur son front. Pourtant, moi je suis un pirate, un supernova et je il va voir ce qu'est la puissance.

> Bon bah dommage !

Je remet les pieds au sol et avance vers l'homme. Ensuite, j'attrape le poignée de sa main qui étrangle le pirate et enflamme mes doigts au contact et c'est alors que je passe à travers. Mon feu lui a pas coupé la main pourtant. Je regarde et vois un peu d'eau par terre. C'est bien étrange j'ai pas vraiment compris ce qu'il se passe mais bon, ça accentue encore plus mon excitation.

Un grand sourire ce dessine sur mon visage. Le combat va avoir lui et ça va être dantesque.
Sans prévenir, je met le feu à mes pieds et me propulse a toute vitesse contre mon adversaire tout en le plaquant. Nous traversons le mur et nous retrouvons en dehors à la vue de tous. Je me relève et recule pour pouvoir lancer quelques mots avant le véritable départ des hostilités.

> Moi c'est Bachara et toi ?


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/01/1970

Feuille de Personnage
Exp:
4/100  (4/100)
Prime/Honneur: 450 millions honneur
Troupes:
MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Dim 29 Nov - 22:08



Tout se passa presque en une fraction de seconde, cette personne au tatouage facial venait de traverser le mur avec Mycroft, en flammes qui plus est ! La facade de l’établissement commençait à prendre feu, laissant s’échapper un filet de fumée noire bien étouffé par le tenancier en pleine crise de panique à la vue de son commerce mit en péril par les deux hommes. Témoin de cette démonstration de pouvoir hors du commun, notre officier favori comprit alors que son adversaire était doté de pouvoirs tout comme lui ! Ce dernier se recula du Vice-Amiral afin de se présenter, cet homme répondait au nom de Bachara qui n’était pas inconnu à Holmes, il s’agissait ni plus ni moins que d’un de ces puissants supernovas et Shabondy était un point névralgique pour ces derniers, prêts à s’enfoncer dans le Nouveau Monde en compagnie de leurs amis !

"Enchanté, Mycroft…" Dit alors le marine en se reconstituant le torse, la jambe gauche et le poignet.

Voilà, son adversaire venait de réussir à l’enhardir, l’ivresse de cet affrontement venait de le plonger dans un état second, un certain bien être chers lecteurs ? Cela me semblerait malsain d’employer ces termes mais je n’en voit pas d’autres malheureusement… L’officier des forces navales lança son écharpe dans les airs, laissant son visage totalement découvert et pouvant se faire percer à jour par n’importe qui ayant entendu parler de lui dans les journaux ! Répondant aux assauts de celui devenu à présent son adversaire, Mycroft leva les bras au ciel, esquissant un léger sourire :

"Couvrez-vous, il va faire froid ici… Nordic Blizzard !!!!!!!" Hurla t’il.

De la neige s’échappa de lui très rapidement sous forme d’épais flocons virevoltant dans les airs, recouvrant peu à peu les bâtiments de poudreuse, frigorifiant certaines personnes, troublant par la suite le champ de vision de ses ennemis. De la neige jonchait également le sol sur une bonne dizaine de centimètres, faisant chuter la température des groves en dessous de zéro degrés Celsius. Certains civils venus assister au spectacle furent bien vite découragés et les plus fragiles d’entre eux se hâtèrent pour rentrer dans les bâtisses afin de ne pas mourir de froid dehors. Se transformant intégralement en neige, Holmes se faufila au dessus de son opposant, tentant de projeter violemment avec le Geppou, il voulait vraiment savoir si son ennemi possédait les mêmes caractéristiques d’intangibilités que lui… Ce Supernova valait véritablement le détour pour le Vice-Amiral et de plus, celui-ci souhaitait ardemment remporter le duel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoum Bachara
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 140
Localisation : Le Nouveau Monde
Date d'inscription : 27/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 300 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 12
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Feu40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuL'île des HP
Link





MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Dim 29 Nov - 22:39



 Shabondy, les bas-fonds...



Un Logia, finalement cet homme est encore plus intéressant qu'il n'y paraît. Son poignée, son torse, sa jambe puis ensuite un blizzard. C'est donc un fruit lié au pouvoir de la neige ou quelque chose du genre. Malheureusement pour ce gars là, les flammes sont naturellement supérieur à son pouvoir. Puis je vais lui faire comprendre pourquoi on m'appelle le "Néant". Ma vue est bloquée à cause des flocons qui volent dans tous les sens. Puis, si j'étais un humain lambda, je serais entrain de grelotter or, feu que je suis, je ne ressens pas les aléas climatique. L'excitation du combat monte en moi et je ne peux vraiment me retenir.
Soudain, mon opposant apparaît devant moi et me projette quelques mètres plus loin. Mes flammes reforment mon torse et je souris. Il sait maintenant ce que je suis, tout comme ce qu'il ai.
Le seul hic c'est que son nom ne me dit pas grand chose, enfin, si, je crois l'avoir déjà entendu mais je ne saurai dire où.

> Un combat de Logia qui aurait cru que je m'amuserais autant sur Shabondy !

La température qui baisse doit surement affecter aussi mes hommes. Un combat qui m'oppose à lui ne devrait pas les toucher. Il ne s'en doute absolument pas mais il va se faire coincer comme un rat. Mon aventure jusqu'ici a été longue, je suis pas prêt de me faire arrêter par un soldat de la Marine.
Je regarde autour de moi alors que la visibilité s'améliore nettement. Je peux voir mon adversaire du jour, un combat de haut niveau peut-être. En tout cas, ça va donner c'est plus que certain.

> Enjomo !

Je tape du pieds et c'est alors que ce dessine une arène d'une trentaine de mètre de diamètre m'englobant ainsi que mon opposant. Ainsi, les flammes formant un mur impénétrable le bloque et permettent d'ailleurs de réchauffer un peu l'air ambiant. Or, avec toute la neige qu'il y a, une espèce vapeur brouille totalement ma vue. Résigné, j'annule donc ma technique pour que le combat puisse se dérouler d'une bonne manière. Au moins, les spectateurs n'auront plus froid.
Mon regard est plongé dans celui de Mycroft puis soudain, les choses deviennent sérieuses.

> Kagerooo !

Je forme au creux de ma main droite une boule de feu d'un diamère d'environ 1 mètre. Puis, je la lance dans la direction du Logia. Je me demande bien comment il va faire pour réagir. Puis, le combat va surement s'emballer très rapidement donc j'aurais de quoi me lâcher totalement. Cependant, je n'arrive pas à être assez patient. Je ne peux l'attendre il faut que je combatte maintenant. C'est pour ça qu'au lieu d'attendre sa réaction je passe au choses sérieuses sur le champs.

> Hiken

D'un coup, je balance à partir de mon poing gauche enflammé une énorme colonne de flamme qui ravage tout. D'ailleurs, cette attaque "aspire" la précédente sans qu'elle n'ai pu atteindre sa cible. C'est mon coté impatient qui ressort. Je suis sûr qu'à l'instant même Zuko, mon second, est bien en train de rigoler.
L'herbe crame immédiatement et tout n'est que cendres. Mon adversaire ... comment a-t-il esquivé, si évidemment, il a réussit à survivre. Ma réputation de "Néant" c'est faite car je ne laisse derrière moi que le vide, les cendres d'où mon épithète. Ainsi, lui aussi y aura droit !


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/01/1970

Feuille de Personnage
Exp:
4/100  (4/100)
Prime/Honneur: 450 millions honneur
Troupes:
MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Dim 29 Nov - 23:04



Une succession de techniques toutes plus impressionnantes les unes que les autres, le Vice-Amiral était émerveillés par temps d’acharnement envers lui, une telle envie de vaincre le confortait encore plus dans son désir de l’emporter également. Il affrontait un autre Logia, son antagoniste pour être précis, le feu et la neige ne font certes pas bon ménage mais ils s’annulent entre eux, le résultat de cet affrontement n’était que vapeur mais l’excitation et bien là chez nos deux protagonistes chers lecteurs ! Ce duel était digne des plus grands… La première offensive de notre héros ne porta pas ses fruits, il subit par conséquent une contre-attaque fulgurante lui valant ainsi plusieurs successions de techniques au visage dont une cage de feu dissipée fort heureusement par obligation, suite au résultat désavantageux de leurs pouvoirs respectifs. Le dernier assaut réduit tout en cendres, tout brûlait , la neige tombait par-dessus, le marine se reconstituait sur un toi, face à Bachara. Amusé, notre héros intrépide chargea ses doigts tels des revolvers pour ensuite viser son ennemi :

"Le Vice-Amiral Holmes de la Marine te dit : Pan pan pan pan ! Snow Balls Ahhhhh !" Hurla t’il.

Mycroft savait pertinemment que cette tentative était vaine face à un tel adversaire mais celui-ci ne pouvait pas rester là sans rien faire, après cette fantastique rafale de neige se transformant automatiquement en vapeur, le soldat usa du Soru et du Geppou pour gagner les airs en se qui semblait être un enchainement de téléportations et déclencher ensuite une seconde attaque, toutefois plus élaborée…

"Artic Shower !"

Après avoir gagné les airs, Holmes visant l’amas de vapeur d’eau avec ses doigts pour ensuite projeter d’innombrables flèches de poudreuse bien compacte, celui-ci s’appliquait à ne pas touche de pauvres civils, devenant ainsi dommages collatéraux. La neige tombait de plus en plus,  les bâtiments étaient totalement recouvert à présent, et même si Bachara s’activait à réchauffer l’air, le blizzard était lui aussi au rendez-vous. Malgré la situation Mycroft restait beau joueur et n’attaquait en aucun cas les amis de son assaillant, il s’agissait là d’une bataille de Logia très engagée ! Une fois retombé au sol Le Vice-Amiral cria à ces derniers :

« Vous ! Sautez à mon signal sinon tant pis vous aurez mal ! Un…Deux… Trois… Maintenant ! Les funérailles impériales d’Asgard ! AHHHH ! »

Le valeureux soldat tomba à genoux dans la neige les mains au sol pour finalement les plonger dedans et tout faire trembler, poussant la densité de l’épaisse couche de neige à atteindre son paroxysme, allant même jusqu’à briser certains bâtiments entiers !! Une de ses plus puissantes attaques destinée à quelqu’un qu’il ne connaissait que depuis quelques minutes à peine mais qu’il savait déjà plein de surprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoum Bachara
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 140
Localisation : Le Nouveau Monde
Date d'inscription : 27/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 300 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 12
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Feu40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuL'île des HP
Link





MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Lun 30 Nov - 18:59



 Shabondy, les bas-fonds...



Le Logia de la neige a donc pu se reconstituer sans aucun problème. J'en suis agréablement surpris. Cependant, je me doute bien que le combat ne pourra donc réellement se terminer. Si aucun de nous ne peux abattre l'autre, seule l'endurance pourrait nous départager. Je souris, un peu et regarde mon adversaire qui est maintenant en hauteur, installé sur un toit.
C'est tout de même impressionnant pour un spectateur de voir de homme si puissant, avec des pouvoirs si étendus s'affronter. La destruction matérielle va rapidement être énorme vu nos capacités de destruction. Puis, on ne m'a pas surnommé le "Néant" pour rien, après mon passage, la terre brûlée fait office de vestige. Dans mon sillage, il ne reste que bien trop souvent des cendres.

Soudain, des "balles" de neige compact me foncent dessus. Je regarde attentivement mon adversaire du jour et je remarque que sa technique est similaire à la mienne. Enfin, je l'ai un peu changer mais ça réside en la même chose. Du coup, les projectiles viennent jusqu'à moi et je ne cherche pas à les esquiver. Ils auraient pu blesser gravement ou même tuer quelqu'un de normalement constituer et pourtant, ils ne font que me traverser en laissant s'échapper une épaisse vapeur d'eau. Mes flammes me reconstitue le torse et l’œil droit tandis que je me tiens prêt à lancer une offensive.

Puis, d'un coup des pics de neiges me foncent dessus. De nouveau, je souris et cette fois-ci, je lève les index de mes deux mains dans sa direction.

> Higan

C'est alors que je lance, à la manière de pistolet, des balles enflammées tout comme mon opposant tout à l'heure. Sauf que contrairement, je ne positionne pas mes doigts tels des pistolets mais je ne fais que le pointer du doigt. Au final, le rendu est le même et du coup, entrant en contact, les deux attaques s'annulent en formant de nouveau de la vapeur d'eau.
Aussi, je peux remarquer qu'il y a de la poudreuse de partout et j'ai quasiment pas le temps de remarquer le piège qu'il m'a tendu.
Littéralement prit dans sa technique, mon corps se fait broyer par la neige ayant atteint une densité fantastique. Cependant là n'est pas ma fin.

Alors que la neige est en train de me compacter je décide qu'il faut quand même que je m'en sorte pour pouvoir créer l'effet de surprise. C'est pour ça que je saute et enflamme mes pieds avec mon Kaen Sokudo pour me propulser en l'air. Ainsi, j'esquive son attaque destructrice sans nul doute et peut contre-attaquer plus rapidement que prévu. Je lève mes deux bras en l'air, tout comme si je tenais des javelots puis prononce quelques mots.

> Shinka: Shiranui

C'est alors que promptement deux lances de flammes se créées dans mes mains et je les lances droit sur mon adversaire. Les deux javelots de flammes fendent l'air pour atteindre mon adversaire. Pendant ce temps, je retombe au sol tranquillement et regarde le spectacle de ma dernière attaque. Un gros nuage de vapeur d'eau apparaît une fois de plus mais je commence à être habituer avec cet affrontement.

> Tu es impressionnant, rejoint mon équipage !

C'est ainsi que je temporise un peu notre affrontement. Malgré tout, je reste sur mes gardes prêt à me déchaîner et à tout carboniser à tout moment.
Néanmoins, cette proposition est plus que sérieuse !
Après, il faut bien avouer que cette baston est vraiment bien et me permet de me défouler un peu. Avant de prendre la route pour le Nouveau Monde, c'est toujours cool de pouvoir se battre comme il le faut, ça détend.



.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/01/1970

Feuille de Personnage
Exp:
4/100  (4/100)
Prime/Honneur: 450 millions honneur
Troupes:
MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Lun 30 Nov - 20:11



Comme le Vice-Amiral Holmes l’avait prévu, ses offensives contre le forban n’eurent strictement aucun effet sauf bien évidemment, celui de se dévoiler un peu plus à son adversaire, tenu en haute estime par notre officier favori. Les deux protagonistes se rendirent très vite compte que cet affrontement mènerait irrémédiablement à un match nul, leurs pouvoirs s’annulaient lorsqu’ils entraient en contact. La contre-attaque de Bachara ne se fit pas attendre, deux lances de feu furent projetées sur Mycroft, se transformant par la suite en vapeur d’eau. Le pirate alla même jusqu’à proposer à notre ami une entrée dans son équipage, quelque chose d’impensable pour le marine qui tout en se relevant se reconstituait :

"Ah ah ! Hélas cela m’est impossible de part le poste que j’occupe actuellement, peut-être que dans une autre vie…"

Ce personnage haut en couleurs attirait la sympathie de l’officier des forces navales, de plus ses capacités combatives se révélaient être tout aussi intéressantes quand soudain, des cris se firent entendre au loin, il s’agissait en réalité de renforts, des marines ! Si ces derniers venaient à pointer le bout de leur nez, ceux-ci seraient immédiatement carbonisés par le pirate et Mycroft ne pouvait pas courir se risque. De plus, ces militaires devaient au moins être une bonne trentaine, le Vice-Amiral devait les ralentir un maximum sans pour autant les tuer, car il ne s’agissait que d’humains normaux après tout ! Souriant à son adversaire, ce dernier lui tourna le dos en levant son bras en l’air, faisant s’abattre une tempête de poudreuse au loin, leur obstruant ainsi la vue.

Je ne peux pas faire autrement, je suis désolé mais je n’ai pas envie de voir périr le moindre soldat sous mes yeux aujourd’hui.

Même Holmes n’en croyait pas ses oreilles, écourter un tel combat… Mais les vies de ses nombreux subalternes étaient primordiales pour celui-ci chers amis car comment aurait-il pu se regarder dans un miroir le matin après cela ? Aucune chance… Après cette brève intervention, il observa le champ de ruines que lui et Bachara venaient tout juste de laisser derrière-eux, le bar dans lequel leur première prise de contact se fit n’existait même plus, le tavernier allait devoir se faire rembourser par son assurance, le petit restaurant aurait quant à lui grand besoin d’un traitement anti-humidité et dans les plus brefs délais, la liste était longue, peut-être même trop pour tous les citer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoum Bachara
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 140
Localisation : Le Nouveau Monde
Date d'inscription : 27/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 300 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 12
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Feu40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuL'île des HP
Link





MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Lun 30 Nov - 21:20



 Shabondy, les bas-fonds...



Un officier de la Marine .. voilà ce qu'il est c'est plus qu'obligé. Bien dommage d'ailleurs, sur le Nouveau Monde on aurait fait des ravages lui et moi. Enfin, au final, je m'en fiche, ça ne change rien au fait que ce combat est le plus divertissant que j'ai eu depuis quelques temps. Un défouloir total qui fait du bien. D'ailleurs le terrain en a prit un sacré coup. Tout autour de nous, un peu de poudreuse, du feu et des bâtiments détruits. Un beau champs de ruine qui montre l'ampleur du combat même si je sens bien qu'aucun de nous n'est encore à 100%.
Alors que nous nous apprêtons mutuellement à repartir au combat, des soldats de la Marine arrivent en courant. Une poignée seulement c'est ridicule presque insultant pour moi. Cependant, mon opposant fait en sorte de les bloquer dans leur lancé pour éviter les dommages collatéraux au combat.

De mon coté, mes hommes sont donc sortis de la taverne qui d'ailleurs n'existe plus. Ils sont tous un peu plus loin, légèrement en hauteur afin d'avoir une meilleure vue sur nos échauffourées. Je remarque d'ailleurs Zuko, mon second, tout sourire semble presque m'encourager. C'est marrant, d'ailleurs, mes autres compagnons m'encouragent à tue tête. Il faut dire qu'en même temps, vu ce qu'ils ont pu boire, c'est vraiment loin d'être étonnant.

Je porte de nouveau mes yeux sur mon adversaire du jour Mycroft. Impossible que notre affrontement s'arrête là. Puis en y réfléchissant bien, nous ne nous sommes battus qu'à distance jusqu'à présent. Bien que je sache que je ne pourrais le toucher, il faut au moins que je sente mon poing lui écraser le visage. Bien qu'ensuite, je fasse un trou dans un corps de neige c'est pas grave. Mon approche est toute trouvée et sans avertir mon adversaire, mes pieds s'enflamment.

> Kaen Sokudo

D'un coup, je me propulse vers lui à une vitesse impressionnante. L'énergie crée par l'embrasement de mes pieds me permet de décoller du sol et même de voler quelques secondes. C'est un trouvaille vraiment cool que j'ai fait et qui me permet en plus, d'augmenter ma puissance pour donner des coups encore plus puissant que d'habitude. Je fonce donc à toute allure sur le soldat de la Marine mais je prend tout de même le temps de parler.

> Tu m'impressionnes Mycroft, t'es un bon gars !

Puis, d'un coup, une fois arrivé près de lui, je lui balance un coup de poing mémorable avec une force inouïe. Ce coup aurait pu mettre k-o n'importe quel combattant mais je sais qu'il s'en sortira indemne. N'empêche, bien qu'on ne puisse se blesser, c'est un duel des plus cool. De plus, ce qui est excellent c'est que pour une fois, personne ne vient pour interférer dans le combat. Mes hommes restent à distance pour apprécié l'ampleur de l'affrontement tranquillement puis les autres soldats de la Marine sont bloqués. Voilà qui est parfait rien que nous deux pour un combat destructeur comme le montre le lieu du combat.


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 01/01/1970

Feuille de Personnage
Exp:
4/100  (4/100)
Prime/Honneur: 450 millions honneur
Troupes:
MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Mar 1 Déc - 12:15



Le duel entre les deux hommes touchait maintenant à sa fin, le pirate ne put s’empêcher de mettre le dernier coup, cependant celui-ci n’était pas un mauvais bougre mais très actif selon le Vice-Amiral, une véritable pile électrique. Tout en se reconstituant, Holmes prit la peine de sourire à son adversaire, marque de sympathie que l’officier donnait de bon cœur car cet affrontement se vit plus qu’enrichissement pour lui, il savait désormais qu’un pirate possédait le pouvoir d’annuler le sien et vice versa, un véritable défi comme il aimait les relever ! Observant le champ de bataille, il comprit également que des rénovations seraient plus qu’appropriées, une demande auprès des assurances serait déposée par lui-même, histoire de se racheter comme qui dirait.

Mycroft se retourna alors, marchant dans ce qu’il restait de cette rue, prêtant main forte à ceux tentant de se dépêtrer des épaisses couches de poudreuse devant eux ou encore d’éteindre les départs de feux le long des bâtiments tenant encore debout. Dissipant le blizzard auquel il donna naissance faisant office d’écran, ses soldats commencèrent alors à apparaitre, tous armés et prêts à combattre l’ennemi mais en voyant leur supérieur venir à leur rencontre, ceux-ci ne se posèrent guère trop de questions, se contentant de ces simples paroles :

"Il y avait une menace ici chers amis, elle n’y est plus désormais ! Partons !"

Les subalternes apprirent enfin que le Vice-Amiral était ici en congé et qu’il avait du faire usage de la force afin de défendre la ville, enfin ça c’est l’explication officielle servie sur un plateau, la vérité était légèrement différente. Un rapport serait bien évidemment remit aux hautes instances ainsi qu’une estimation des dégâts matériels suite à cette intervention musclée de sa part, en tant que membre important de la Marine notre héros assumait ses actes sans broncher. Descendant les escaliers menant aux bas de la grove, les protagonistes se séparèrent ici, les soldats saluèrent leur supérieur qu’ils voyaient s’éloigner à l’horizon.

"Je me demande si…" Le Vice-Amiral avait-il une idée derrière la tête, une nouvelle destination ?

Voilà mon dernier post que j'espère pas trop baclé =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atoum Bachara
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 140
Localisation : Le Nouveau Monde
Date d'inscription : 27/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 300 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 12
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Feu40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuL'île des HP
Link





MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back] Mar 1 Déc - 21:31



 Shabondy, les bas-fonds



C'est bon, l'affrontement est terminé. Comme je l'ai voulu, j'ai pu asséner à mon adversaire un dernier coup de poing. Comme prévu, celui-ci ne donne absolument rien plus après s'être restructuré, Mycroft se retourne et va constater les dégâts. Il s'occupe aussi de rejoindre ses hommes qu'il a bloqué afin de ne pas faire de perte inutiles.
De mon coté j'en fais de même et me retourne vers mes hommes. Je marche fier et heureux vers eux et ils applaudissent pour l'intensité et le coté spectaculaire du combat que je viens de livrer.
Revenir au calme est un peu compliqué je l'avoue, j'ai encore envie de me battre mais ça ne mène a rien, il faudrait que je développe une technique pour pouvoir le toucher, voici un de mes futurs objectifs.

Mon second arrive à ma hauteur et me lance quelques mots.

> Bravo Capitaine, c'était plutôt impressionnant ! Regarde un peu les dégâts ahahah

Au même moment beaucoup d'autres des "Flammes du Néant" explosent de rire et la joie et la bonne humeur reprennent leur droit. Je suis le conseil de mon fidèle nakama et regarde la scène de l'affrontement. De la terre brûlés, des débris de partout mais aussi de la neige et de l'eau en abondance. Tout cela témoigne de l'ampleur du combat. C'est vrai qu'aujourd'hui on a fait fort et comme d'habitude je regrette pas d'avoir combattu.
De nouveau, Zuko prend la parole.

> Cet homme, c'est un officier de la Marine n'est-ce pas ? Il va pas vouloir nous arrêter avant qu'on quitte l'île ?

Je souris largement en repensant au combat magnifique que je viens de livrer contre un confrère Logia. C'est d'ailleurs la première fois que j'affronte un homme avec de tels pouvoirs. Moi qui pensait avoir clairement l'avantage naturel contre son fruit, je n'avais pas pensé au fait que l'eau annulerait le mien. C'est aussi la première fois qu'un de mes combats se solde en match nul. Avant, il y avait toujours eu des victimes et un perdant. C'est peut-être une page qui se tourne dans mon histoire. En tout cas, je ne l'oublierais pas ce Mycroft !

> Non, il ne le fera pas !

J'en suis persuadé, il a tellement prit son pied à combattre. A affronter un autre possesseur de Logia, qui plus est son opposé qu'il ne pourrait faire ça. Puis, rien qu'avec ce combat, j'ai pu deviné quel genre d'homme il est et il ne ferait pas ça.
Je regarde de nouveau mes hommes et remarque que certains ont sauvés leur bouteille de rhum de la destruction de la taverne. Ils sont incroyable, ils auraient préférés sauver leur alcool que leur mère si elle y était.
D'ailleurs, l'un d'eux, le nez plein d'alcool fort s'approche de moi et me tend une bouteille de ce précieux breuvage.

> Tenez capitaine, après l'effort le réconfort !

Sans aucun contrôle j'explose de rire et prend la bouteille. Ensuite, je bois d'un seul trait la moitié restante ce qui provoque un cri de joie général. De la bonne humeur, ça ne peut nous faire que le plus grand bien. Après les durs moments passé sur la route de tous les périls il nous faut bien une petite pause.
Je regarde mes hommes et leur fait une annonce.

> Nous retournons au navire ! Ce soir c'est grosse fête et demain nous faisons recouvrir le "Néant" ! On mettra ensuite le cap sur l'île des Hommes-Poissons. En attendant allons y !


.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back]

Revenir en haut Aller en bas

Shabondy, les bas-fonds... [P.V : Atoum Bachara] | [Flash-Back]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Grandline :: Archipel Shabondy-