AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Haô R. Ellington
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/08/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 0
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Paramécia Régénération30
Pouvoir 4Superforce10
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Dim 27 Déc - 19:30



Retour au Bercail !


Feat : ✘ Kintaro Otsuka ✘ Hieroshi Redkite ✘ Mephisto Hawkins




Du sable, fin, blanc, à perte de vue. De grandes murailles de roches naturelles formaient parfois de petits monts comme dansants sous la chaleur de ces lieux. Ah, l'Île de Baltigo, voilà qui faisait bien longtemps que je n'étais pas venu ici. Plusieurs années, une vingtaine je dirais, ce temps passé encore une fois derrière des barreaux de Granit Marin. Cela avait été ma seconde destination suite à mon échappée de la prison gouvernementale d'Impel Down. Ma première ayant été Shabondy où j'avais laissé Bogon avant de me faire enfermer. Il faut dire que j'avais eus pas mal de chance sur le coup, me faire délivrer par un Yonkou et une armée de pirates déchaînés, c'était une sacrée aubaine. En même temps, je commençais à en avoir un peu marre de cette prison, à méditer dans une position des plus désagréables sans être nourri, mes muscles avaient vraiment faiblis. Fin, je l'avais cherché aussi, mais bon je vous raconterai ça une autre fois.

J'étais assis sur la tête de Bogon, le regard perdu sur l'horizon dansante. Ma main était posée sur la peau du Cochon-Taupe Géant, le gratouillant en écoutant ses petits "Bog On Bog On", seule chose que je l'avais jamais entendus dire. C'est alors qu'à l'horizon se dessinait un rocher plus proéminent que les autres : la forteresse de la Révolution, enfin ! Excité de retrouver ce lieu dans lequel j'avais passé de longues années en tant que Bras Droit de la Révolution aux côtés de différents chefs, je tapotais la tête de Bogon.

- En avant mon fidèle compagnon ! m'exclamais-je, un grand sourire aux lèvres. On rentre à la maison !

Sur ces mots, le cochon poussa un énième "Bog On" avant d'accélérer, m'obligeant à m'agripper à ses petits poils verts pour ne pas tomber à la renverse. En quelques minutes, nous étions arrivés à côté de la forteresse de roche. Hm, mais allaient-ils me reconnaître ? Beaucoup de choses avaient dû changer depuis mon enfermement, ils avaient dû me penser mort, chose que beaucoup avaient pensés au cours de ma longue existence. Ainsi, décidé à les faire sortir de leur trou, je fis signe à Bogon d'entrer en mode "taverne". Il se mit à gratter frénétiquement le sol en creusant un trou dans lequel il s'enterra jusqu'à disparaître, ne laissant que la petite bâtisse dépasser du sol. M'étirant, je fis volte-face et pénétra dans l'établissement.




J'espérais attirer quelques révolutionnaires à entrer dans mon bar, histoire de parler tranquillement et peut-être même revoir des anciennes connaissances, à moins qu'ils ne soient tous morts depuis le temps ? Avais-je vraiment passé vingt ans à Impel Down ? Ou bien plus ? La notion du temps m'avait été ôtée en ces lieux, ainsi qu'une partie de ma mémoire. Je passais alors derrière mon bar, sortant un torchon pour me mettre à le frotter afin que le lieu soit bien propre lorsque mes premiers clients entreraient.

- Un nouveau jour commence dans cette longue existence.




© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'




Dernière édition par Haô R. Ellington le Sam 2 Jan - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 08/12/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 600 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Superforce30+5
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuJaya
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Lun 28 Déc - 18:11



∞ Retour au bercail
Kintaro Otsuka

Baltigo
Baltigo le foyer de la révolution est un halo de paix pour les renégat que sont les révolutionnaires. C'est l'un des seuls endroit en ce monde où ils ne sont pas chassé par le Gouvernement. De toute manière, ils n'ont jamais trouvé la localisation de cette île dont le nom sonne pour eux comme une légende. Pourtant, elle est bien réelle, son sable blanc à perte de vue et balayé par le vent qui souffle ici constamment. Une fortification trône au milieu de la terre vaste et dénudée, c'est le QG de la révolution, fier et imprenable au milieu d'un désert blanc. Une forteresse rocailleuse qui accueille tous les résistants.
En son sain, dans une chambre des plus vétustes, un quelqu'un s'ennui. Ce n'est pas un humain lambda mais un homme-poisson de 4 mètres de haut. Un colosse fatigué qui cherche quoi faire pour se divertir. Kintaro se lève de son lit, enfin soulagé du poids de cet homme, et sort de la chambre. Dans les couloirs il croise beaucoup de monde, ses amis qu'il salut chaleureusement à chaque fois. Malgré son statut de commandant de la révolution, l'un des plus gradés du mouvement, il reste un homme simple. Baillant allègrement, il fini par sortir sur une sorte de terrasse, contemplant le paysage.

Le vent balaye sa longue chevelure qui vole dans tous les sens. L'air l'empêche aussi au début d'ouvrir quand ses yeux, puis il s'habitue progressivement. Au loin quelque chose bouge, Kintaro ne le voit pas clairement et c'est pour cela qu'il active son haki de l'observation. Il ressent deux présences dont une puissante ce qui l'intrigue fortement. C'est le devoir de l'homme-poisson d'aller voir ce qu'il se trame, une attaque de la Marine serait grave, un pirate qui s'infiltre ici le serait tout autant. C'est donc pour cela que le colosse rentre dans la forteresse pour se préparer. Il enlève son pyjama marqué de fleurs et de canards et enfile ses vêtements habituels et sort enfin du QG de la révolution. De nouveau, l'homme-poisson emploi son Kenbunshoku afin de détecter les envahisseurs. Interpellé vers la gauche il remarque une espèce de taverne qui n'était pas là auparavant. Ce n'est pas habituel et la forte présence s'y trouve. C'est donc sans hésitation que le colosse entre dans
l'auberge qui a éclot.

❝ Bien le BONJOUR !!

Maintenant, la personne qui est ici est avertie de la présence de l'homme-poisson. C'est donc machinalement qu'il s'assoit sur l'une des tables près du bar. Malheureusement le mobilier n'est pas d'accord avec lui et la chaise se brise sous son poids. Les fesses au sol, comme un idiot, il rigole un peu puis s'assoit sur la table pour être sûr de ne plus tomber au par terre. Quelque chose intrigue cependant de manière très exacerber Kintaro, son haki lui signale la présence de quelque chose sous ses pieds. C'est quelque chose de très étrange mais il va faire avec. Il est primordial qu'il découvre qui est cet homme, la survie de la révolution est peut-être en danger.

❝ Je prendrais une bouteille de rhum s'il vous plait !


made by great thief.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mephisto K. Hawkins
Commandant Générale
Commandant Générale
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 22/12/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 1.2 milliard
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Lumière20
Pouvoir 4Art du Sabre30
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Mar 29 Déc - 21:27





Retour au Bercail ~  


A place call : home


Le navire c’était posé depuis une heure environ. Chacun des matelots s’attelaient machinalement à leurs divers tâches, leurs actions étaient synchronisées et précis. Calmement tu marchais sur le pont du navire, le regard vaguant encore dans le méandre de mes pensées. Une voix t’interpella soudainement afin de te saluer, mais tu ne fis pas attention et continua tranquillement de marcher en direction de la terre ferme. Calmement, tu t’aperçus que les personnes ayant étaient constitués pour être ton escorte continuaient de te suivre. Ils étaient environ une dizaine de membre de la révolution, tous avaient le regard remplit de conviction et de droiture.  Avais-tu besoin d’autant d’homme pour toi seul ? Es-tu aussi faible ? La réponse était évidente. Non. L’effectif de la révolution avait augmenté ses derniers temps, mais elle restait tout de même inférieur de bien des manières à ceux du gouvernement mondial. Il était clair que ses hommes étaient des éléments importants et que te servir d’escorte n’était qu’un gâchis de leurs potentielles respectifs… Mais qu’importe, cela n’était pas tes affaires. Vu qu’actuellement il n’y avait pas de Leader, les hauts dirigeants voulaient sans doute que les personnes les plus influentes soit sous protection. Tu réfléchissais à tout ceci et espéré que ta venue ici allait apporter du changement à l’organisation actuelle. Marchant calmement, tu admirais cette endroit que tu pouvais appelé : maison.

Baltigo. N’était-ce qu’une légende que diverses rumeurs ont engendrées afin de terrifier le gouvernement mondial ? Non, cette île abritant le QG de la révolution existait bel et bien. Un immense désert de sable blanc qui semblait n’avoir aucune limite et permettant de cacher ce qui semblait pour la plupart des hommes n’être qu’une divagation de leur imagination : un mirage. Mais non, elle était bel et bien devant leurs yeux : la ville mère de la Révolution. Cette architecture construise à partir de roche naturelle formait à présent le lieu de paix où tout ceux qui se battait jour après jour contre ce gouvernement corrompu et méprisable, pouvaient souffler un tout petit peu. Tu marchais en direction de ce lieu, de cette demeure qui t’avais recueilli lorsque tu n’étais rien d’autre qu’un prince déchu de tout royaume.

Soudain, quelque chose t’interpella. Un homme poisson se dirigeait rapidement vers un taverne, encore l’un de ses nombreux déchets que l’on avait recruter et qui ne pensait qu’à se soûler la panse… Une Taverne ? Les constructions à l’extérieur de la ville ne devait pas exister car ce lieu était censé être loin de tout et caché.

Mephisto K. Hawkiins - Savez-vous qui est cette personne ? Et à qui appartient cette taverne ?

Révolutionnaire - Seigneur, cette personne était trop loin pour que l’on puisse affirmer qui elle était et pour cette taverne… Et bien lorsqu’on nous avait envoyé vous récupérer. Il n’y avait rien en ce lieu.

Ses hommes se jouaient-ils de toi ? En quelques jours, une taverne était apparut  comme par enchantement ?… Pathétique. Tu étais fatigué par cette dernière mission et par ce voyage en plein mer, mais si une menace existait, tu ne pouvais pas seulement rentrer chez toi. Fixant le soleil chaud, tu ferma les yeux quelques secondes. Profitant de ce petit moment de répit afin de réfléchir calmement à ce que tu allais faire (…)

Mephisto K. Hawkins - Bien, allons voir ce qui ce passe là-bas.

Révolution - A vos ordre commandant.

Marchant d’un pas sûr, tu franchis la porte de cette taverne. Là l’homme poisson que tu avais aperçu quelques minutes plus tôt ce retrouvait sur une chaise attendant quelques chose patiemment. Il ne devait pas être seul, tes yeux examina attentivement la pièce afin de savoir qui d’autre pouvait être présent.

Révolutionnaire- Commandant en chef, la personne sur la table. Il s’agit du Commandant Kintaro.

Donc un autre commandant était présent. Cette homme poisson était-il un traitre ? De ton regard hautain et supérieur tu le fixa avec arrogance. Puis tu remarqua, une seconde personne au bar. Les fixant tout à tour, tu pris la parole d’un ton toujours hautain et méprisable.

Mephisto K. Hawkins- Commandant, il semblerait que vous prenez du bon temps. Et vous, qui êtes-vous ? Il ne devrait y avoir aucune taverne en ce lieu.



By UmiBwack
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haô R. Ellington
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/08/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 0
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Paramécia Régénération30
Pouvoir 4Superforce10
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Mer 30 Déc - 17:49



Retour au Bercail !


Feat : ✘ Kintaro Otsuka ✘ Hieroshi Redkite ✘ Mephisto Hawkins




Je continuais de briquer le bar avec mon torchon enduit de graisse de cochon, ouais c'était la graisse de Bogon que je récupérais dans ses grosses oreilles souvent sales. Vous trouvez ça dégueulasse de nettoyer son comptoir avec ça ? Mais, je vous assure que ça sent rien du tout et que ça fait briller ce bois magnifique. Les premiers clients n'allaient pas tarder, j'en étais certain, d'ailleurs je sentais une présence s'approcher déjà. Bien, comment allait se passer cette rencontre ? Dans les meilleurs termes, je l'espérais. Cependant, pour le moment, il n'y avait qu'une seule présence que je pouvais discerner grâce à mon fluide perceptif, certes faible mais bien utile parfois.

Ainsi, un grand type poussa la porte pour pénétrer dans mon établissement. Enfin, dire que celui-ci était un humain aurait été faux, il faisait partie des hommes-poiscailles à n'en pas douter. Et c'était un sacré spécimen pour le coup, me dépassant, ce qui était chose inhabituelle pour moi mesurant tout de même plus de trois mètres. L'individu me salua et prit place, ou essaya plutôt, car il brisa une chaise et se retrouva le cul par terre. Je ne lui avais toujours pas répondus, hochant simplement la tête lorsqu'il m'avait salué. A quoi jouait-il ? Pas que cela me dérangeait, simplement m'intriguait. Il n'était donc pas étonné de trouver une taverne dans cet endroit ? C'était plutôt amusant, il me plaisait bien celui-là. Sans perdre de temps, la poiscaille s'assoit sur une table pour ne plus tomber et me commande une bouteille de rhum. Un sourire se dessinait alors sur mes lèvres, content qu'il commence ainsi la conversation plutôt que par des myriades de questions. Après tout, un bon petit verre aide à la communication, c'est bien connu. Me retournant alors, je me mis à sortir des verres et plusieurs bouteilles, ressentant déjà de nouvelles présences en plus grand nombre cette fois-ci, s'approcher de la taverne.

La porte s'ouvrit alors à nouveau, sur plusieurs révolutionnaires intrigués. A en voir certains, ils étaient sur leurs gardes, chose tout à fait compréhensible au vu de la situation. Un homme se tenait devant la petite troupe, apparemment il était le chef de cette escouade ou bien un homme important de la Révolution. Tandis que les hommes pénétraient dans l'établissement, je continuais de sortir bouteilles et verres, tentant d'en sortir autant qu'il y avait de personne à présent dans ma taverne. Je n'affichais aucune expression de surprise, un simple léger sourire sans croiser aucun de leurs regards. Le gradé s'était approché de l'homme poisson, interpellant celui-ci comme étant un Commandant. Il y avait donc des Commandants dans la Révolution maintenant ? Les choses avaient vraiment changés donc. Puis, sans autre introduction, sans même un salut ou une brève présentation, il s'adressait à moi, me demandant qui j'étais.

Toujours sans un mot, je contournais mon bar, une bouteille et cinq verres en mains. Je m'approchais alors des deux hommes apparemment importants dans l'organisation, passant entre eux deux pour déposer ce que j'avais dans les mains sur la table sur laquelle était assit l'homme-poisson. Puis, marchant à reculon sur quelques pas, je fis face aux deux hommes, ignorant les autres encore à l'entrée de la taverne. Je croisais les bras et plongeais mon regard de feu dans celui du petit brun. Je m'éclaircis alors la gorge en toussant légèrement avant de prendre la parole.

- Qui je suis ? répondis-je alors, amusé, comme à mon habitude par ce genre d'attitude propre à ceux qui aiment donner des ordres. Si vous voulez connaître mon histoire et ce qui m'a construit, il vaudrait mieux que vous vous asseyez et vous servir un verre car ça risque d'être long. Mais, si vous souhaitez simplement connaître mon nom, je suis Haô. Quant à la raison de ma présence et, par extension, de ce bar en ces lieux, je reviens simplement à la maison après de longues années d'absence.

J'avais parlé de manière calme, mon sourire toujours présent, mon regard toujours rivé dans celui du brun aux cheveux longs. Me déplaçant à nouveau entre les deux hommes, je séparais les verres sur la table et les remplissais tours à tours du rhum commandé par l'homme poisson. Sans aucune gène, contrairement à tout barman qui se respecte habituellement, je me servis également et pris en mains mon verre. Je le vidais alors lentement, sentant l'alcool réchauffer mon oesophage jusqu'à ce que la dernière goutte soit tombée. Je soufflais alors, regardant tour à tour les deux révolutionnaires face à moi.

- La politesse voudrait que ce soit votre tour de vous présenter, non ? demandais-je, le plus naturellement du monde, comme si tout était normal dans l'affaire.




© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 47
Date d'inscription : 08/12/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 600 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Superforce30+5
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuJaya
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Jeu 31 Déc - 16:44



∞ Retour au bercail
Kintaro Otsuka

Baltigo
Face a Kintaro, derrière le bar se trouve le tenancier de cette taverne. Cet homme est grand, ses cheveux sont blancs, son visage pourtant frais. Il est vraiment grand, presque autant que l'homme-poisson, il ne doit y avoir qu'environ un mètre de différence entre les deux. Chose peu commune car en général, les hommes n'arrivent qu'au nombril du natif des profondeurs. En tout cas, ne lâchant pas cet homme mystérieux du regard, le commandant de la révolution ne bouge pas d'un cil. Le fluide perceptif du colosse le prévient de la venu d'un nouvel homme. Cette présence est grande, synonyme de grande puissance.

Un homme à l'allure noble entre dans la pièce, ce n'est nul autre que Mephisto, un des commandants du mouvement révolutionnaire. Suivit d'une petite escorte il a sans doute lui aussi été interpellé par l'apparition de ce lieu. Le regard hautain et l'allure princière de cet homme ne plait pas vraiment à l'homme-poisson. Tant d'arrogance c'est vraiment triste et déjà, le ton que prend le nouvel arrivant installe une tension entre les deux commandants. Le colosse sait ce qu'il fait, il ne souhaite juste pas rentrer dans le tas inutilement. C'est son coté diplomate et conciliant. C'est donc un peu déçu par la réaction plus acerbe du commandant en chef que Kintaro répond.

❝ Tout va très bien Hawkins merci !

S'en suit rapidement l'arrivé du grand tavernier qui apporte de quoi boire et se sert d'ailleurs lui-même. Il est donc là pour parler et non pour se battre. C'est une bonne chose car Kintaro n'a pas réellement envie d'en venir aux mains. En faisant attention de ne rien faire tomber avec ses grosses mains, l'homme-poisson se saisit d'un des verres et commence à boire tranquillement en écoutant qui se nomme lui-même Haô. Quelques explications vagues, les trois hommes vont devoir parlé longuement et surtout écouter avec attention le tavernier qui semble avoir beaucoup a dire. Le fait qu'il emploie le mot "maison" tout comme Le colosse le fait habituellement, lui met la puce à l'oreille que cet homme est un révolutionnaire parti en mission pendant longtemps. En tout cas, sans plus de mot, il est en confiance et est définitivement sûr que les choses vont bien se dérouler.
Totalement décontracté, Kintaro prend la parole avec aisance tout en buvant quelques gorgées.

❝ Je suis Kintaro Otsuka un révolutionnaire depuis a peine 1 an je crois bien, peut-être un peu plus !

Finissant son verre d'une seule dernière gorgée, l'homme-poisson reprend la parole.

❝ On a tout notre temps Haô le révolutionnaire !

Sur ces quelques mots un peu mystérieux, énoncé avec le sourire pour qu'Haô sache que l'homme-poisson a comprit. Désormais Kintaro se tait pour écouter son interlocuteur.



made by great thief.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hieroshi Redkite
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Ange.
Messages : 18
Date d'inscription : 14/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 400 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 5
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit de la végétation40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Jeu 31 Déc - 22:50






Retour au bercail
feat Hao & Méphisto & Kintato





Wiiuuoop … Wiiuuoop … Voila le son strident de l’alarme de la base qui réveilla de bon matin Hieroshi, celui-ci dormait paisiblement dans un lit qui pour une fois ne tanguait pas au rythme des vagues du large. celui-ci, ce réveilla passablement énervé d’une musicalité tel pour ses oreilles. Il enfila donc rapidement son fameux kimono jaune et blanc, le sanglant bien avec sa ceinture et plaçant son sabre à sa gauche à sa gauche.

« Allez Aki encore une longue journée en perspective. »

Hieroshi dit cela à un sabre inanimé comme si c’était parfaitement normal. Il se rendit à la salle d’urgence qui lui fit un topo. Un bar inconnu avait poussé là dans la nuit, le commandant fut bien étonné de cette nouvelle, un bar ne se construit pas aussi vite. Mais soit, il prit la décision qu’il s’y rendrait afin de vérifier si cela est un ennemie ou alors un malencontreux mirage. Prenant la garde de son sabre en main il se rendit facilement jusqu’au bar, ne croisant ni embuscades ni autre révolutionnaires faisant sens inverse. Quand finalement arrivé au niveau du bar il vit celui-ci, il ne comprit pas réellement la situation étrange présente devant ses yeux, il ne s’agissait ni d’un mirage ni d’un vieux bar miteux de bas étage. Il se dirigea prudemment vers la porte tout de même, actionnant lentement le mécanisme, puis il engage son corps dans cette taverne. Kintaro est déjà présent ainsi qu’un inconnu et Méphisto, l’atmosphère est tendu, Méphisto semble en vouloir à Kintaro qui lui est le plus aisément du monde assis sur une table près d’une chaise brisé. Dans son esprit Hieroshi imagina aisément son ami homme-poisson s’écraser de toute sa stature sur cette chaise et quelques secondes plus tard le voir choire vers le sol du bar.

Hao se presenta puis Kintaro lui répondit. Hieroshi les contourna, prit un verre le leva vers le ciel et se présenta aisément.

« Hieroshi Redkite, commandant de la révolution et inventeur. Mais je me bat aussi quand cela doit être fait n’est-ce pas Kintaro haha »

Sa phrase s’acheva sur ce petit rire, se remémorant le combat qui avait suivit la présentation de l’impacteur. Une fois son rire étouffé, le révolutionnaire baissa son verre et le but avant de le retourner sur la table regardant Méphisto attendant qu’il se présente. Hieroshi se créa un petit fauteille en bois dans lequel posé son séant. Analysant la situation et trouvant par la situation actuelle les soldat prostré au fond de cette salle bien superflue.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haô R. Ellington
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/08/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 0
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Paramécia Régénération30
Pouvoir 4Superforce10
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Lun 11 Jan - 11:06



Retour au Bercail !


Feat : ✘ Kintaro ✘ Hieroshi ✘ Mephisto




Alors que je venais de finir de parler, l'homme-poisson ne perdit pas de temps pour me répondre, se présentant à son tour comme étant un Commandant de la Révolution. Il n'était entré dans l'organisation qu'un an auparavant, et il avait déjà atteint un grade aussi important ? Bien que je ne savais pas ce qu'un « Commandant » pouvait bien représenter exactement dans la nouvelle hiérarchie de la Révolution. J'avais cependant deviné que ce grade devait être important, j'avais hâte de savoir ce qui avait bien put se passer pendant mon absence, mais cet homme-poisson ne pourrait sûrement pas me répondre comme je le désirais, celui-ci ne connaissant certainement pas l'histoire de la Révolution sur ces vingt dernières années, enfin sait-on jamais. Tout ce que j'avais eus comme information dans cette prison sinistre, c'était ce que m'en parlaient les gardes qui, parfois, s'arrêtaient devant ma geôle pour s'entraîner au tir ou me narguer en me parlant de l'extérieur.

Celui répondant au nom de Kintaro finit alors de parler, désirant connaître cette histoire apparemment longue qu'était la mienne. C'est à ce moment-là qu'un nouveau venu fit son apparition, et son apparence m'intriguait au plus haut point. Une chevelure blanche et des yeux rouges, tout comme moi, cet homme était-il un descendant des Carnaks ? Ma tribu de naissance. Cependant, il avait une taille des plus normales pour un humain, contrairement aux attributs naturels de ma tribu, cause de cette taille impressionnante qu'était la mienne. Il se présenta également comme un Commandant, ainsi qu'un inventeur. Eh bien, à croire que mon apparition soudaine avait provoqué bien des émules dans la base de la Révolution pour m'envoyer tout ses Commandants. Faut dire qu'une taverne qui pousse en quelques minutes ça intrigue, c'est sûr. Le brun au regard sérieux ne s'était toujours pas présenté, gardant le silence en m'observant. Je ne comptais pas le forcer à parler, il devait rester sur ses gardes en attendant que je n'explique le pourquoi du comment de ma présence en ces lieux. Soufflant légèrement d'exaspération devant un tel manque de politesse, je contournais la table pour tirer un tabouret fait avec une souche d'arbre taillée par mes soins. Posant mon imposant postérieur sur le siège, je repris la bouteille pour me servir un nouveau verre, invitant ceux encore debout à faire de même.

- Prenez place, je vous prie. commençais-je, souriant. Si vous désirez quoi que ce soit, à boire comme à manger je devrais avoir de quoi vous faire plaisir.

En effet, ma taverne avait largement de quoi faire au niveau de l'alcool et de la bouffe, j'avais récemment remplis les réserves et, voyageant seul jusqu'ici, je n'avais pas eus à en consommer beaucoup depuis Shabondy.  De plus, j'étais un fin cordon bleu, étant plutôt doué dans le domaine de la cuisine. Quel que soit le plat qu'ils me demanderaient, à moins que celui-ci ne soit particulièrement récent ou demandant une technique m'étant inconnue, je serai capable de le leur préparer.

- Bien, si vous avez tout ce qu'il vous faut je vais pouvoir commencer à vous raconter la raison de ma présence en ces lieux. continuais-je alors, reprenant la parole, prêt à raconter qui j'étais. Si certains détails de cette histoire vous intriguent, n'hésitez pas à poser des questions, il se peut que vous ne me croyez pas sur certains points. Donc, laissez-moi vous parler de moi et de la Révolution il y a de cela plus de cinquante ans. Plus précisément, c'était il y a soixante dix ans que j'ai rejoins la Révolution, j'y ai passé de nombreuses années et était considéré comme un des éléments les plus importants de l'organisation, un des plus dangereux pour le gouvernement. Pendant cinquante ans, j'ai combattus le gouvernement et la Marine aux côtés de la Révolution jusqu'à ce que lors d'une mission particulièrement risquée, nous avons été pris dans une embuscade par des officiers de la Marine ainsi qu'un Amiral qui nous ont décimés et qui m'ont capturés. J'ai été mis aux fers et mené sans préambule jusqu'à la prison d'Impel Down dans laquelle j'ai pourris ces vingt dernières années. Suite à l'attaque d'un Yonkou et ses alliés sur la prison, j'ai pus me libérer et revoir la lumière du soleil. Enfin, voilà, je suis revenus ici car la Révolution était mon foyer, ma famille, et le vieux Haô est de retour pour vous prêter main-forte. Mais, vous devez avoir quelques questions à me poser, je me trompe?

J'étais conscient que cette histoire serait dure à avaler pour ces hommes. Je m'étais affiché comme étant un homme de plus de soixante dix ans alors que je n'en paraissais qu'une trentaine tout au plus, bien qu'en réalité mon âge était bien plus avancé que cela. Mais, si le doute subsistait je saurai leur montrer que je ne mentais pas. Restait à savoir quelle serait leur réaction.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Lun 18 Jan - 12:27


Filature d'une Taverne mobile


Ça fait un moment que j'observe cette taverne et y vois des hommes entrés dans son enceinte.

J'étais sous ma forme de loup dans le désert blanc alors que je vis une énorme bête verte avec cette fameuse taverne sur le dos traverser le désert alors qu'un homme se trouve sur sa tête. C'est vrai qu'un énorme cochon vert avec une taverne sur le dos au milieu du désert c'est facile à repérer.

Je n'avais ni vêtement, ni katana au dos, rien qui ne puisse faire croire autre chose qu'un loup sauvage (même dans ce désert la discrétion à son utilité) ce qui m'a permis de ne pas me faire repérer jusqu'ici... enfin je pense ,car il vaut mieux ne pas sous estimé un adversaire potentiel.

Voilà plus d'une heure que je suivais cette bête avec méfiance se diriger vers notre QG. Dès que le QG entra dans le champs de vision de la bête, je les vis accélérer d'un coups, surpris je me mis à courir aussitôt pour enfin voir cet énorme cochon creuser un trou et ne laisse dépasser que la taverne en question. Je décide donc de surveiller au loin cette taverne.

Voilà à peine trente minutes que la taverne est installé et quatre commandant de la révolution y sont entrés. Je peux sentir d'ici que l'atmosphère est tendue. Il ne semble rien se passer à l'intérieur. Je décide donc de m'en approcher pour y entré.

J'oublie alors que je n'ai ni vêtements, ni katana. et qu'apparaître en forme de loup je risque de me faire dégager de la taverne. Mais apparaître en forme humaine tout nu n'est pas un super bon point non plus. Je décide donc de me transformer en hybride, histoire de marcher sur deux pattes, avoir une silhouette humaine ,mais avoir de la fourrure pour ne pas paraître nue.

Juste avant de pousser la porte, je me plaque contre le mur pour tout d'abord écouté celui qui se dit révolutionnaire à dos de cochon géant et tavernier aux heures perdues.

Dès qu'il finit de parler je pousse la porte pour faire mon entrer. C'est alors que l'assemblée me regardais de haut en bas comme une bête de foire. Je paraissais bien petit aux milieux de ses géant alors qu'en forme hybride je mesure près de deux mètres de haut. Une sacré calque de paraître petit et en forme de loup. Je n'ai plus qu'à espérer qu'ils ne me trouvent pas mignon.

Après avoir écouté qui il était, j'avais du mal à penser qu'un homme seul puisse s'en prendre aux QG secret de la révolution à l'aide d'un cochon vert géant et d'un peu de rhum. Il me parait honnête. Et il est difficile de gagner la sympathie d'un loup qui se méfie depuis plusieurs heures d'un individu.

Alors que j'ai de lourd regard poser sur moi je prend la parole et dit:

-Tout d'abord, je suis Amé Õkami. Bras droit de la révolution actuellement sans chef. Et j'ai une question pour toi.. .Je regardais fixement le tavernier d'un aire sombre avant d'afficher un grand sourire et de m'exclamer.
-Ça mange de quoi un cochon vert géant?!

Juste après cette question qui peut paraître idiote l'ambiance devin alors beaucoup plus calme et posé. Je m'installe alors adossé au bar en fessant signe au tavernier pour qu'il puisse me servir quelque chose à boire. Je repris la parole d'un ton plus solennel:
-Plus sérieusement, je crois que l'on a beaucoup de pains sur la planche, on ferrais mieux de parler de chose sérieuse.

Amé Õkami


Dernière édition par Amé Ōkami le Mar 2 Fév - 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hieroshi Redkite
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Ange.
Messages : 18
Date d'inscription : 14/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 400 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 5
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit de la végétation40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Jeu 28 Jan - 20:25






Retour au bercail
feat Hao & Méphisto & Kintato






Cette taverne attire donc bon nombre de grand Homme de la révolution passé et présent. Hao était donc bras droit dans une époque antérieur, le dernier arrivé est le bras droit actuel, un petit contact entre différente génération. L'homme poisson et Hieroshi lui même sont des commandant très respecté par leurs camarades.

-Très bien alors Hao, peux tu nous en dire plus sur la révolution à cette époque? J'ai déjà entendu parler de toi il y a quelques années à Alabasta sur des parchemin dans une vieille tour.

Sur ces mots Hieroshi lui présenta deux rouleaux couvert de ponéglyph.

-Il y a quelques mots que je n'arrive pas à déchiffrer mais tu as été utile lors de la révolution à maintes reprise il semblerait. Bravo.

Sur ces mots Hieroshi se leva et déambula dans le bar à la recherche d'un alcool plus fort que ce petit rhum plutôt agréable en bouche. Une belle bouteille verte trône en reine sur le comptoirs, une belle bouteille que Hieroshi saisit et débouchonne dans le mouvement.

-A la votre!

Après deux ou trois bonne gorgé Hieroshi tombe à la renverse la gorge brulé par la mixture et l'estomac tout retourné. Il fait pousser dans son estomac un petit cactus qui absorbe immédiatement l'eau et l'alcool.

-Je déteste quand je dois faire ca! Saloperie de Cactus pourquoi y a que ca qui absorbe les liquides aussi vite.

Hieroshi revient à la tablé et prend place plus sérieusement autour de la table. Faisant émerger un arbre se sculptant en forme de fauteuil. Posant son séant sur la création tout juste achevé Hieroshi repris une nouvelle fois la parole.

-Ame quel est le sujet que tu désirais aborder? Je pense m'en douter vue la chambre vide de ce matin et la lettre de départ. Si c'est cela je pense qu'effectivement l'heure est on ne peut plus sombre et importante.

Le sérieux devait planer à nouveau sur cette taverne où les franche rigolade ne serai pas entendu de si tôt. Les soldats devaient bien entendu quitter prestement la salle pour laisser la parole au gradé qui allait devoir tailler la bavette pendant sans doute quelques heures avant que quelques chose ne ressorte de positif de cette discution.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haô R. Ellington
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/08/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 0
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Paramécia Régénération30
Pouvoir 4Superforce10
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Lun 1 Fév - 16:55



Retour au Bercail !


Feat : ✘ Amé ✘ Hieroshi ✘ Mephisto




Encore un nouvel arrivé, s'étant tenu à l'extérieur de la taverne pendant quelques minutes avant de daigner se montrer. Un homme-loup, à ce que je pus deviner, se présentant comme étant l'actuel Bras Droit de la Révolution, eh bien à croire que mon arrivée avait intrigué tout les hauts gradés de la Révolution. Cela m'allait tout à fait, bien que je puisse comprendre les regards pleins de suspision qu'ils pouvaient parfois me lancer. Cependant, le dénommé Hieroshi s'exprima comme ayant déjà entendut parler de moi, enfin une bonne nouvelle, cela devrait pouvoir dissiper les doutes planant sur ma personne. Egalement, l'homme-loup, se présentant comme s'appelant Amé, m'avait posé une question très intéressante, le régime alimentaire de Bogon. Un sourire amusé sur le visage, je lui répondis avec tout le sérieux dont je pouvais faire preuve.

- Les Cochons-Taupe Géants mangent de tout, de vrais goinfres. commençais-je, me servant un nouveau verre de rhum. Lorsqu'il se cache sous terre, il dévore les insectes, les petits animaux souterrains ainsi que toute végétation passant à sa portée. Il peut également se nourrir de terre en y trouvant tout les nutriments dont il a besoin, c'est l'animal parfait pour effacer ses traces. Et un très bon ami de surcroît, plus fidèle que n'importe quel animal domestique.

A peine eus-je finis que Hieroshi sortit un parchemin sur lequel étaient inscrits des inscriptions que j'avais déjà vus. Au cours de mes trois cent ans d'existence, j'avais appris de nombreux secrets sur le monde et rencontré bon nombre d'archéologues ayant les connaissances pour lire ces pierres antiques nommées ponéglyphes. Et, apparemment, ce jeune révolutionnaire aux cheveux blancs avait également des bases dans ce domaine. Il me demanda alors mon avis. Je fronça les sourcils et pris alors le papier, lisant avec quelques difficultés ces inscriptions mais arrivant tout de même à les décripter. Il faut savoir que la plupart des documents sur lesquels sont écris ces inscriptions révèlent souvent des secrets qui doivent le rester. Levant les yeux du parchemin, je fixais mon regard sur cet homme, certes plus petit, mais ayant une chevelure et des yeux similaires aux miens.

- Ces documents parlent d'un ponéglyphe, une de ces pierres cachées à travers le monde. commençais-je, perplexe. Il faut savoir que ces roches noires aux inscriptions anciennes révèlent des secrets sur le monde. Des secrets sur ces temps oubliés, sur des armes extraordinaires aux pouvoirs destructeurs sans commune mesure. Se les approprier ne serait pas une bonne idée, si elles tombaient entre de mauvaises mains cela pourrait s'avérer funeste. La Révolution sert la liberté, la destruction à grande échelle n'est pas une option. Cependant, nous pouvons nous atteler à protéger ces secrets. Il me semble que ton document révèle l'emplacement de l'un de ces ponéglyphes, j'en connais également d'autres, mais il faudrait que je l'étudie plus minutieusement, cette écriture peut avoir différentes significations et cela faisait un moment que je n'avais pas eus le loisir d'en lire.

Je vis alors l'homme à la chevelure neige se lever pour prendre la bouteille au liquide vert posée sur le bar, mon alcool personnel. J'esquissais un mouvement, m'apprêtant à lui dire de ne pas y toucher, mais déjà Hieroshi basculait la tête en arrière pour en boire quelques gorgées. Le rouge lui montait alors aux joues et il se mit à tousser, apparemment le Ca'arian, tel était le nom que j'avais donné à ce breuvage de ma confection, lui avait brûlé la gorge. C'était assez normal au vu de sa confection à base de centaines de plantes dont certaines provenant de mon île natale où certaines épices particulièrement fortes avaient pus être sauvées. Apparemment, l'homme à la tignasse similaire à la mienne avait un pouvoir intéressant, il parvint à limiter les dégâts de l'alcool qui donnait l'impression de s'être enfoncé une lame chauffée à blanc dans l'oesophage, enfin on s'y habituait en quelques décennies, il créa également un gros fauteuil de bois sur lequel il posa son derrière.

Je me tournais alors vers l'homme hybride, l'homme-poisson et le brun ayant faits silence. Un loup, j'avais déjà été vus tel cet animal, surnommé "Ca'arn Izul" ou "Loup Affamé" par ma tribue autrefois, j'avais également vécus avec certains de ces animaux, des bêtes magnifiques et étrangemment intelligentes contrairement à la pensée générale. Ce Amé avait dû ingurgiter un Fruit du Démon de type Zoan pour avoir recourt à une telle transformation, à moins qu'il ne soit un Mink ? Je n'en savais trop rien, mais il m'inspirait confiance rien qu'à le regarder. Je lui servis alors un grand verre de lait, ayant constaté à son regard que l'alcool ne devait pas trop être son truc.

- De quoi souhaiterais-tu que l'on parle ?



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Mar 2 Fév - 18:39


Les choses sérieuses


Après le petit numéro de Hieroshi avec la boisson aussi verdâtre qu'étrange, je vis Haô revenir sur ma dernière phrase qui se voulait plus sérieux que la scène à laquelle nous avons eu droits.

Il est en effet temps de parler de choses sérieuses, car les assemblées de révolutionnaire se fessaient rare voir inexistant. La coalition n'est pas en super forme c'est pourquoi. C'est d'un ton grave et solennel que je prie la parole.

-Vous l'aviez sûrement remarqué, la révolution boite ses derniers temps. Et pour cause direct il y a l'inactivité de ses membres qui est directement liée à ce que je vous annonce. Je repris du souffle comme pour expliquer la perte d'une personne chère. Comme vous le savez probablement tous, la révolution n'a actuellement plus de chef représentatif. Sans tête le corps arrête de bouger, c'est une évidence. C'est pourquoi je veux profiter de cette occasion pour relancer le mouvement et réanimé la flamme révolutionnaire en vous. Ils nous incombent ici est maintenant d'élire un nouveau chef pour nous guider. Ceux qui s'en sentent capable prononcer vous ici et maintenant.

J'attrape la boisson sans alcool que me tend Haô. Certain considérerais ça comme une insulte de servir une boisson non alcooliser dans une taverne, mais je vois plus la chose comme une marque d'attention de sa part envers sa « clientèle ». Il a vite deviné que je ne bois pas de boisson alcooliser, car leur odeur et goût me répugne au plus haut point du fait de ma forte sensibilité perceptive.

Je bois donc une gorger avant de reprendre la parole.

-Je ne me propose pas pour devenir votre chef. Si vous voulez savoir pourquoi, en réalité c'est simple. J'aime agir dans l'ombre d'une personne pour la pousser à accomplir de grande chose. J'évolue dans l'obscurité. Je vois difficilement une ombre prendre la tête de la coalition.

Sur ces quelque mots j'attends de voir la réaction des personnes si présent. Tout en sirotant le reste de mon verre.

Amé Õkami
Revenir en haut Aller en bas
Hieroshi Redkite
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Ange.
Messages : 18
Date d'inscription : 14/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 400 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 5
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Fruit de la végétation40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Dim 7 Fév - 0:44






Retour au bercail
feat Hao & Méphisto & Kintato






C'est donc bien cela, le nouveau chef pour la révolution. Voici donc un moment dans lequel il faut se mettre en valeur.

-Cette place m'intéresse, la révolution boitille sur de vieille base depuis bien trop longtemps. Il faut redorer son blason et penser a faire certaines modifications profondes dans ses fonctionnement. Selon moi, il faut que la révolution soit plus active. Nous restons caché alors que presque personne ne nous cherche réellement, autant en profiter pleinement et rallier a nous les iles environnant Baltigo et East blue. Ensuite, nous devrions réellement penser à mettre fin à la surveillance de la marine sur toute la parti Est de red line, une fois que cela serai fait il n'aurai plus ni impel down, ni marine ford ni enies lobby. Cela fait la marine sera aveugle face a l’avènement de la révolution et nous n'aurions plus qu'à nous charger des deux autres blues et enfin le shin sekai.

Hieroshi faisait des signe de mains inexplicable durant son explication mais cela était bien inutile, seul les paroles comptait à ce moment.

-Je suis de tout coeur avec la révolution. Et je tiens à ajouter, n'oublions pas l'organisation montante du nouveau monde, je ne sais exactement de quoi il s'agit mais les iles leur tombent dans les bras trop rapidement pour que ce soit honnête. Tot ou tard ils feront réellement parler d'eux et si il le faut nous seront prêt à les affronter.

Le discours fini, Hieroshi rabaisse le rideau et bois son verre. Il ne reste plus qu'a ces personnes de choisir si oui ou non Hieroshi est digne de devenir chef de file du mouvement. Hieroshi sait que si il prend cette place il sera responsable de 44 000 vies humaines et d'une cause qui doit libérer le monde de danger qui guette.


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haô R. Ellington
Commandant Révolutionnaire
Commandant Révolutionnaire
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 19/08/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 0
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Paramécia Régénération30
Pouvoir 4Superforce10
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Mar 9 Fév - 16:02



Retour au Bercail !


Feat : ✘ Amé ✘ Hieroshi ✘ Mephisto




Eh bien, les choses prenaient une tournure de plus en plus intéressante. Il faut dire qu'il en avait vu des réunions ce bon vieux bar, de nombreuses décisions y avaient été prises par le passé. Et, en ce jour, il fallait élire un nouveau chef ? N'étions-nous pas bien trop peu pour prendre une telle décision ? De plus, je venais de revenir dans les rangs de la Révolution après de longues années d'absence, je ne pensais pas vraiment que mon avis pourrait compter en ce jour.

Ainsi, j'écoutais simplement ce qu'ils avaient à dire, Amé expliquant qu'il ne souhaitait pas prendre la tête de la Révolution malgré son rang de décision qu'il occupait actuellement. Selon moi, il aurait été le choix le plus logique, puis Hieroshi prit la parole à son tour. Contrairement à l'homme loup, ce type aux longs cheveux blancs était intéressé pour prendre la tête de l'organisation. Comment décider de manière objective ? Après tout, ces deux hommes, comme tout ceux ayant pénétrés en ce jour dans mon établissement, je ne les connaissais que depuis quelques minutes. Avais-je vraiment mon mot à dire là-dessus ? Me resservant un verre, j'attendis ainsi que Hieroshi finisse de parler, celui-ci expliquant ses intentions s'il pouvait atteindre le plus haut grade de la coalition. Je bus alors tranquillement mon verre tandis que les regards se tournaient vers moi.

- Hum...eh bien, je viens de revenir parmi vous, je ne penses pas que mon avis ait vraiment son importance, cependant j'aurais une question à te poser Hieroshi, toi qui souhaites occuper ce rang. commençais-je, marquant une pause alors que je vidais mon verre, m'en resservant un autre dans la foulée, créant ce suspens si cher à mon coeur, donnant tout de suite plus d'impact à mes paroles. Que penses-tu que soit la Révolution ? Tu parles de rallier des îles à notre cause, mais ce n'est pas là le but que s'était fixé notre coalition. Pour ma part, je pense que notre rôle est de libérer le monde du joug du gouvernement, leur offrir la liberté. Nous n'avons pas à rallier qui que ce soit, simplement les libérer, c'est là qu'est toute la différence.

Je marquais à nouveau une pause, sirotant à nouveau mon verre comme le pur alcoolique que j'étais. Mon regard passait de l'un à l'autre en prenant mon temps.

- De plus, nous n'avons pas encore les forces nécéssaires pour prendre d'assaut les bases les plus sécurisées du Gouvernement. C'est bien beau de dire ça, mais cela fait des décennies que la Révolution souhaite handicaper la Marine et le Gouvernement en les privant de ces bases importantes. continuais-je, buvant à nouveau un coup, servant mes camarades. Après, je n'ai rien contre le fait que tu deviennes le chef de l'organisation, après tout je ne vous connais pas plus que ça, et c'est plutôt réciproque d'où la non-importance de ma voix dans cette décision. Cependant, il faudrait penser à redescendre sur terre, comme l'a dit Amé nos forces sont réduites et attaquer de front n'est pas la meilleure option selon moi. L'arme la plus importante que nous pourrions avoir, est l'information. Commencer par intercepter des cargaisons militaires du gouvernement pour augmenter notre potentiel d'armement et ainsi légèrement diminuer leurs forces, former des alliances à travers le monde que ce soit avec des gouvernements comme Ouroboros ou des puissances faisant face à la Marine comme certains pirates n'étant pas contre nos actions. Avec nos forces actuelles et seuls comme nous le sommes, nous ne pourrons pas aller bien loin, des décisions doivent être prises. Ensuite, nous pourrons peut-être en venir à tes propositions Hieroshi.

Sur ces mots, je me levais, allant jusqu'au bar pour m'emparer de la grosse bouteille au liquide vert qui avait faillit étouffer le jeune homme aux cheveux blancs. M'en servant un gros verre à whisky que je me mis à sirotter tranquillement sans plus de réaction que de fermer les yeux de contentement en buvant cet alcool que j'étais seul à pouvoir boire sans faire de coma ithillique. Comment allaient-ils réagir ?



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto] Sam 13 Fév - 15:16


Un choix s'impose


Ce qu'Haô a dit est très pertinent, je ne le connais pas mais il me plaît bien. Avoir un ancien révolutionnaire parmi nous est clairement positif pour la coalition. Mais je vois ce que Hieroshi à voulus dire sans réellement se faire comprendre. C'est dans ce genre de situation importante que l'on sort des banalités que l'on espères percutant et représentatif de la motivation de la personne mais sans succès pour le coup. C'est alors que je me lève, pris le verre qu'Haô me servis et la parole par la même occasion.

-Il est vraie que l'idée n'est pas de conquérir des îles pour devenir plus forts mais de les libérées du joug les population du gouvernement mondiale, mais ceci doit passer par la volonté du peuple que l'on doit conduire pour parvenir à nos fin car vous savez que le gouvernement est corrompue mais le peuple lui ne peut exprimer cette envie de liberté que nous nous devons de leur apporté.

Je lève mon verre à la bouche pour m'abreuver un peu en prenant un ton grave et un air des plus sérieux puis continue

-Si nous somme trop peu pour prendre une décision, il me semble que j'ai le devoir de prendre une initiative pour le bien de la révolution. En effet la voix d'Haô ne peut compter car on ne le connais pas même si j'ai un bon pré-sentiment à son sujet. Le nouveau chef révolutionnaire sera Hieroshi. Quant-aux inquiétudes Haô, je m'assurerais personnellement d'épaulé le nouveau chef afin de faire progresser notre coalition. C'est ce que je fait depuis un bon moment vous pouvez compter sur moi.

Je me rassied comme si un poids venais de s'évaporer, mais pas totalement encore. Je sentait comme de la réticence, après tout une décision comme je viens de prendre et à la limite du dictât, mais ce n'est pas comme si je m'auto proclamais chef après tout. Tout ce que je fait, je le fait pour le bien de nôtre cause quelque soit les apparences. Je re prie la parole quelque instant pour clarifier certain point.

-Je tiens à rassurer ceux qui peuvent douté en moi, chacune de mes décisions sont stratégique. Par manque d'hommes gradé encore en vie, ma décision est justifier. J'ai beaucoup de plan pour l'avenir je vous demanderais donc de me faire confiance. Je vous dévoilerais mes plans en temps et en heure. Il est évident que je n'exécuterais pas ces plans sans vous en parler, mais je tient à réunir toutes les conditions requises avant de vous en faire part. Question d’efficacité. Si vous avez quelque chose à dire c'est maintenant sinon ma décision sera effective dès ma sortie de la taverne.

Sur ces dernier mots je repose mon verre d'un geste sec en jetant un dernier regard à Hieroshi comme pour lui faire comprendre que je ne veux pas regretter ma décision puis mon regard resta fixer sur Haô comme pour surveillé sa réaction face aux propos que je viens de tenir.

Quoi qu'il en soit, en temps de crise il est de mon devoir de prendre ce genre de responsabilité. C'est ce que je me répète depuis tout à l'heur.

Amé Õkami
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto]

Revenir en haut Aller en bas

Retour au bercail ! [PV Kintaro & Hieroshi & Mephisto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Grandline :: Waterseven et plus loin :: Ile de Baltigo-