AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Livraison Colissimo à Shabondy [PV Tokuto / Tozen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Livraison Colissimo à Shabondy [PV Tokuto / Tozen] Sam 9 Jan - 16:48




- Ici, Marineford, suis-je bien en contact avec le Vice-Amiral Higuma ?
- Tout à fait ! Ici, le Vice Amiral Cientes dit "Higuma" en charge de la Division 4 - Section Calm Belt, comme convenu en attente d'instructions !
- Votre travail est le suivant : Nous aimerions que vous retrouviez le criminel nommé Tokuto ! Nos informations porteraient à croire qu'il se cacherait sur l'archipel des Shabondies. Votre mission dès que vous l'aurez trouvé, adressez-lui un message de notre part ! Nous vous envoyons une photo de la dite personne dans les plus brefs délais, afin de faciliter vos recherches, ainsi que le message qui lui est adressé.
- ... Très bien ! Message reçu !

Raccrochant calmement le den den, je m'affalai sur ma chaise poussant un long, très long soupir, mes yeux fixant le plafond de mon bureau. J'aurais tellement aimé refuser cette mission, mais la situation quant à ma promotion me forçait à accepter bien gentiment la mission. Les gens "au-dessus" attendaient de moi, des résultats excellents, ne cachant pas leur scepticisme quant à ma promotion au rang de vice-amiral obtenue récemment. Au moins, le travail qu'il me donnait ne présageait rien de bien compliqué.

Rien ne concordait dans cette mission et c'est ce qui me navrait. L'une des divisions de la marine était déjà sur place à Shabondy, de plus, pourquoi ne se sont-ils pas contentés pas d'envoyer un oiseau voyageur afin de lui adresser cette lettre ? Quelques hypothèses traversèrent mon esprit quant à ces questions, la première était qu'il voulait vérifier mes capacités en temps que Vice-amiral à effectuer efficacement une mission, ce qui paraissait logique au vu du statut de "Vice-Amiral le plus faible" que les gens du dessus aimaient sous-entendre. La deuxième était que par une coïncidence alarmante, toutes les troupes assignées à cette zone étaient occupées à une mission importe et qu'ils n'avaient que les exilés de la division 4 sous la main pour jouer le rôle de facteur. La troisième paraissait stupide, certes mais me tracassa l'esprit. Et si ce fameux Tokuto était juste un abruti fini incapable de comprendre qu'un pigeon voyageur ou un den den mushi servait à recevoir des messages ? Idiot n'est-ce pas ? J'ignore pourquoi je pensais cela, sûrement à cause de sa pauvre photo qui m'avait été envoyé par les supérieurs. C'était vraiment à lui qu'ils voulaient adressaient quelque chose ? Cela devait vraiment être pour d'une importance capitale pour réquisitionner un vice-amiral ou alors très dangereux... allez savoir !

Je n'avais pris que deux petits jours pour me rendre sur l'archipel, lieu de ma mission. Nous n'en étions heureusement pas trop loin. Devoir subir deux semaines de voyages juste pour donner une lettre m'aurait quelque peu énervé. Comme je m'en doutais, cette liaison de mangrove faisait des Shabondies, un immense territoire où n'importe qui pouvait aisément se cacher.
Habillé de mon traditionnel vêtement de marine et de sa cape, je descendis du navire seul sans homme à la recherche du fameux Tokuto. Prendre des troupes avec moi pouvaient sembler être une bonne idée, mais loin de moi l'envie de créer un remue-ménage dans une île où dormaient beaucoup trop de pirates. En y repensant, j'aurais peut-être dû laisser mon uniforme d'officier supérieur sur le navire, car il faut le dire, j'attirai assez l'attention. Beaucoup comprenaient que j'étais Vice-Amiral au vu de mon veston, mais fréquemment, ce sont ces petites phrases qui atteignaient mes oreilles : "C'est vraiment un Vice-Amiral lui ? Vous le connaissez ? Jamais vu de la vie ! Il a l'air tellement faible en plus !" Face à mon embarras, seul un sourire forcé sortit de mon visage. C'était le destin d'un Vice-Amiral de la Division 4 d'être peu célèbre. En effet, il n'y avait pas grand chose à mettre sous les verrous sur les Calm Belt et de plus, venant à peine de recevoir ma promotion, il est clair que j'apparaissais comme une bleusaille aux yeux des autres officiers supérieurs.

Ne perdant pas de temps avec ces bruits de fond, je ratissai les zones à sa recherche utilisant régulièrement un Soru afin de maximiser mon efficacité. Rien à faire ! Une tronche aussi débile que ça, ne passait pourtant pas inaperçu ! Fouiller les zones neutres paraissaient être pour moi la meilleure des idées et pourtant, il ne semblait pas se terrer ici.
Las et épuisé, je décidai de marquer une courte pause. Où ça ? J'eus rapidement trouver un bon endroit pour se reposer, le Shabondy Park. Grand pâtissier, adepte de sucreries, détourner mon regard de ce lieu divin serait péché. Emerveillé par le flot de couleurs dégagé par cette endroit, j'avais l'impression de redevenir un petit garçon naïf ne connaissant rien du monde extérieur. L'émotion montant rapidement en moi petit à petit, je me laissai progressivement entraîner dans cet espace doux et chatoyant.

Ici, peu de gens posèrent leur regard sur moi, probablement victime d'une euphorie contagieuse dûe aux attractions et à la bonne odeur de sucreries imprégnée dans l'air. Merci Dieu, la pression de la mission semblait descendre tout d'un coup. Rapidement, je m'excitai et achetai une barbe à papa, raffolant de sucres. Je n'aurais probablement pas l'occasion de revenir ici avant longtemps donc autant en profiter. Dévorant la sucrerie tel un enfant heureux, j'affichai une tête d'ahuri lorsque je vis dans ce lieu improbable la raison de ma venue ici : Tokuto !
Devant la terrasse d'un glacier, il était assis sur une chaise, affichant un visage vide et nonchalant du monde. Dans sa main, il tenait une glace avec beaucoup de boules, qu'il mangeait sans exprimer grand chose. Pas de doute, c'était bien lui ! Et quel est cet accoutrement jaune qu'il porte ? il avait facilement sa place, dans ma liste de personnes louches jamais rencontrées... mais qui était l'homme en face de lui ? Visuellement, il semblait déjà plus "normal" que Mister Tokuto ! Ils semblaient tous deux parler de quelque chose, mais de là où je me trouvais, impossible de comprendre quoi que ce soit. Discrètement, je m'approchai d'eux, espérant ne pas me faire repérer trop vite, curieux à propos de la discussion. Souhaitons juste qu'ils ne parlent pas d'âneries débiles, invraisemblables ou mêmes sexuelles, car j'aurais vraiment l'air d'un stalker à les écouter comme ça, et ce même dans mon uniforme de marine, une barbe à papa entamée à la main.


Revenir en haut Aller en bas

Livraison Colissimo à Shabondy [PV Tokuto / Tozen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Grandline :: Archipel Shabondy-