AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

♣♥Présentation Kurosawa Aylive♥♣[En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 1
Date d'inscription : 12/03/2016

Feuille de Personnage
Exp:
100/100  (100/100)
Prime/Honneur: 0
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement0
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: ♣♥Présentation Kurosawa Aylive♥♣[En cours] Sam 12 Mar - 21:28

Présentation


● Nom: Kurosawa
● Prénom : Aylive
● Rang : Cuisinière
● Surnom :
● Âge : 19 ans
● But : Trouver All Blue et aidé ses ami(e)s à réaliser le leur.
● Race : Sirène
● Fruit du démon : Hana Hana No Mi
● Arme(s) : TakoïsuKen
● Haki et Rokushiki ? :
● Niveau demandé : 35
● Prime:270 M
● Groupe : Pirate


Plus en détail

● Physique (5 lignes minimum):Aylive est une jeune femme de 21 ans, faisant la taille de 1m76 et pesant le poids de 57 kg. Elle est née... très belle, ce qui lui a valu son surnom ! Son corps est en forme de 8 (dédicace à Cristina !), ses cheveux sont rouges bordeaux avec des pointes blondes, ils sont longs jusqu'au bas du dos, Aylive les attache souvent en queue de cheval, en gardant sa frange qui a aussi les pointes blondes. Elle a des yeux mauves profond qui font chavirer les cœurs. Ses sourcils sont eux aussi rouges bordeaux comme ses cheveux. Ses traits font exactement son âge, elle n'a pas l'air d'une enfant ni d'une vielle personne. Vous allez me demander "mais au début tu as dit qu'elle était une sirène, elle n'a pas de queue ." Bah... enfaite, quand elle était jeune, les humaines et autres races, se moquer de sa queue de poisson, alors quand elle rencontrait une fille qui possède l'Ope Ope No Mi qui voulait justement être une sirène, bah elle en a profité ! Donc elle est bien une sirène, mais sans queue-de-poisson !

Sinon son style vestimentaire est plutôt décontracté, un peu comme Nami enfaite ! Elle a un tatouage sur la cheville, celui des pirates du soleil, car quand elle était petite, pour s'amusait elle s'est fait ce tatouage en se disant que c'était le style des pirates poissons, malheureusement, c'est la preuve que tu as serais sous les ordres d'un humain en esclave, alors elle le cache le plus possible, heureusement il est assez petit donc facile à cacher. Et elle a un autre tatouage de la couleur de ses cheveux du milieu de son ventre jusqu'en haut de sa poitrine toujours au milieu. Ah ! Elle a des petites branchies sur le coup, on ne les voit pas beaucoup mais de près elles sont bien là, ce qui lui permet de respirer sous l'eau bien entendue ! Elle a une lame faite en un métaux très rare, très résistant. Il a naturellement une couleur turquoise. Sur mes côtés de la poignée se trouve deux petits couteaux font du même métal, ils ne sont pas détachables mais incorporés. À l'intersection entre la lame, les couteaux et la poignée, il y a une pierre précieuse aussi de couleur turquoise. Son point faible c'est l'électricité, elle peut se désintégrer en 2 secondes en contact avec l'électricité, mais parfois peut être seulement très amochée, selon la puissance électrique. Les lames spéciales lui sont supérieures.
Spoiler:
 




● Mental (5 lignes minimum) :Aylive est très... mais vraiment insolente, que ce sois son capitaine ou autres, elle refusera s'il elle n'en a pas l'envie, néanmoins elle sait quand il faut l'être ou pas ! Sinon elle parle beaucoup et ça lui vaut une réputation de bonne copine avec tout le monde. Elle n'aime pas les jugements, alors si quelqu'un parle dans le dos d'une personne, et se fera un plaisir de lui tordre lentement le cou ! Elle est aussi très intelligente et maline, et sait très bien mentir (pas comme Luffy). Elle ADORE mangé mais bizarrement ne grossit jamais. Elle dort beaucoup l'après-midi car elle se couche habituellement vers 4/5 h du matin !

Quand elle n'apprécie pas quelqu'un, il faut dire qu'elle n'essaye pas de le cacher, elle le montre bien comme ça la personne en question lui parle plus et c'est réglé, seul problème, ça amuse certaines personnes et donc ils font exprès de lui parler, et du coup, elle s'énerve et il y a un bain de sang ! Bref, en tout cas, je peux aussi dire qu'elle n'a pas de sens de l'humour, ou du moins on en sait rien car elle ne fait jamais de blague, elle y pense pas spécialement. Pour la faire pleuré, il faut être un démon de l'au-delà, car les larmes ne coulent presque jamais sur son visage, ou peut-être celui de ses ennemis après avoir été battu ! Elle est un peu psychopathe quand elle le veut, du genre quelqu'un c'est plein d'elle, elle lui donnera, certes a mangé, mais rien ne dit que ce sera bon ! Et puis, il a aussi la solution morte rapide et incinération, ouais, le dernier mot n'était pas obligatoire....



● Histoire (10 lignes minimum) :

Présentation personnages :
Aylive Kurosawa:
 
Thérésa:
 
Yüdaïna:
 
Sterenn:
 
Coraille:
 
Karma:
 
Léopold:
 

L'île des Hommes-poissons
Bon pour commencer, Aylive est née... Et oui elle est NÉE ! Whoa Ouais j'étais obligé de mettre ce gif Big Grin. Bon, bizarrement elle est née d'une sirène et d'un sirène, qui s’appelaient respectivement Zelena et Sacha ! Vous êtes tellement débile que je me dois de vous dire, bah que ce sont ses parents ! Et ouaaaaaaais. Bon sa mère était une sirène aux cheveux roses, toujours bien coiffer. Sa queue était de rose elle aussi, avec quelque "rayure" orange. Son père, lui, avait des cheveux noirs, totalement basiques, mais qu'est-ce qu'il était beau, son visage était doux mais sévère à la fois, d'ailleurs la jalousie de sa femme prenait souvent le dessus !

Bon, Aylive a vécu 9 années tout à fait normale, puis un jour elle déclara qu'elle voulait une babiole, je sais plus quoi, mais un truc qui vient du "monde des humains", comme sa mère voulait absolument que sa fille soit heureuse, elle décida de monter acheter ce jouet, malgré le fait que son mari le lui interdît car c'était trop dangereux. Seulement, elle ne l'écouta pas une seule seconde, et parti tout de même. 4 jours était passé, et aucune nouvelle de la belle Zelena, Aylive pleurait toutes les larmes de son corps, car beaucoup d'enfants lui disaient que sa mère était morte, de la manière la plus grotesque, de la main d'un dragon céleste. Sacha prit les devants et alla chercher sa bien-aimée, ce qu'il trouva . Le corps sans vie de sa belle, flottant au gré de l'eau, les larmes commença à monter aux yeux de l'homme, puis quand il vit le jouet que sa fille voulait, et que Zelena esquissé un grand sourire, il cria et jura il tuera l'humain qui lui avait fait cela. Il emmena le corps sur la côte d'une île puis replongea sous la mer.

La vengeance
Quand arriva sur l'île des hommes-poissons, une peur énorme lui prit le cœur et la conscience, une seule et même question trottait dans sa tête ; comment déclaré a sa propre fille que sa mère était morte ? Ses yeux devenaient rouges mais il se retint de pleurer, il alla dans un bar pour se changer les idées, seulement, la tristesse et le manque de vouloir vivre l'emmena dans l'alcool. Et il passa 2 jours dans ce bar à boire et dormir, laissant sa fille seule, elle qui n'avait que 9 ans, elle qui connaissait les insultes des autres, qui le traité de fille d'une sirène morte des mains d'un dragon céleste (ouais je sais, l'insulte la plus longue au monde !). Pendant 2 jours elle restait seule à errer dans les rues de l'île. Car oui, son père avait eu la bonne idée de fermer leur maison sans qu'elle y entre ! Bref, son père sortit enfin du bar et la chercha, quand il la trouva, elle dormait sur une caisse au fond d'une ruelle. Il s'en voulu un peu mais se dit qu'elle comprendra ! Ils rentrèrent enfin à la maison, il la posa sur son lit, puis pris l'escargophone et appela un ami.

"Allo ? Sacha ?
-Oui
-Qu'est-ce tu as ?
-...
-Sacha, ta intérêt à répondre où je raccroche.
-Zelena est morte.
-...
-Et j'ai bousiller tout mon ponion dans l'alcool...
-Et ta fille dans tout ça ?!
-Je l'ai laissé seule pendant 2 jours.
-C'est une blague ?
-Nan.
-Qu'est-ce tu veut je fasse ?
-Je dois tuer le mec qui a tué ma femme.
-Tu veux te venger ?
-Dans le mille !
-Compte pas sur moi pour t'aider.
-Pourquoi ? J'ai un plan !
-Tu me demandes pourquoi . Mais parce que tu as une fille ! Te venger . Tu vas surtout ta fille seule alors qu'elle a 9 ans !
-Je te dis que j'ai un plan ! Laisse-moi parler au moins !
-Non.
-Tu sais, j'avais tellement d'argent que je peux faire croire à des assassins que je suis toujours riche et les faire tuer ta...
-TA GUEULE ! C'est bon. Je ferais tout ce que tu veux, mais tu n'as pas intérêt à faire ce que tu viens d'énoncer.
-Évidement ! Voici le plan..."

Aylive se réveilla difficilement, sa tête lui tourner et elle faillit tomber en se levant. Son cœur se serra pour aucune raison, la jeune sirène se rapprocha de la porte, et son cœur battait de plus en plus, c'est comme si son instinct lui disait de ne pas y aller, mais derrière cette porte elle entendait la voix de son père, alors elle alla plus vite, contre la volonté de son cœur. Elle prit la poignée dans sa main, la tourna puis poussa, la porte s'ouvrit, elle vit son père s’appuyant sur la table, ainsi que son ami "Manu", Aylive eut l'impression qu'il n'était pas heureux du tout d'être là. Et s'approcha puis les interpela en leur disant un "Bonjours" assez timide. Son père se tourna lentement vers elle, puis elle recula d'un, Nan deux, plutôt trois pas, les yeux de son père étaient rouge écarlate, il avait un regard fatigué, avide de pouvoir et d'un tueur. Il lui fit un sourire très fin, Manu la regarda inquiet, puis tourna la tête vers la feuille que lui avait tendue Sacha, il plissa les yeux puis les rouvrit en comprenant le plan de ce cinglé ! Aylive crut voir une larme coulait le long de la joue de Manu. Elle ne comprenait rien à rien, qu'est-ce qui se passer ?! Son père s'approcha d'elle en lui tendant les mains, elle recula un peu plus, et il comprit qu'elle n'avait pas envie de lui faire un câlin. Il s'arrêta puis se retourna et dit.

"Bon alors, Manu tu peux faire ça ?
-... Je... Oui...
-Ok !"

Sacha tourna la tête vers sa fille puis lui fit un grand sourire.

"Aylive, tu peux retourner dans ta chambre ? On a quelque chose à se dire !"

Elle ne discuta pas en comprenant que ce n'était pas une question. Elle s'avança vers la porte de sa chambre et entra. Elle se posa sur son lit et attendit, des secondes, puis des minutes, elle regarde l'escargomontre et voit que cela fait depuis 1h30 qu'elle pense à toutes sortes de choses. Elle décide de sortir, alors elle se leva et son cœur battit encore une fois, mais plus fort et plus rapidement. Elle posa sa main délicatement sur la poignée, fit tourner son doigt autour, puis la reprit et poussa. La porte s'ouvrit lentement, elle posa un pied hors de la chambre, elle vit Manu se jeter sur elle puis le noir. Il l'avait assommé.

Prisonnière
Plusieurs images passèrent devant ses yeux, le jour où elle coinça sa queue de poisson dans des algues pendant une course entre amis, la douleur, puis la joie de voir son père arrivé a la rescousse. L'autre jour ou elle était dans la cuisine et sa mère faisait le repas, et qu'elle s'entrainait à faire la lettre "W" et qu'elle n'y arriver pas. Sa mère rigolée et son père se tenaient le front car il n'arrivait pas à bien expliquer à sa fille. Intérieurement Aylive comprenait que tout aller changer, il faut dire qu'elle est très intelligente pour son âge. Puis le noir total revint et elle entendit un cri strident, un cri qui déchira l'air, un cri plein de détresse et de colère.

La petite fille ouvrit doucement les yeux, une douleur énorme lui vint dans la tête, puis dans les bras, enfaite, elle avait mal absolument partout ! Ses paupières étaient lourdes mais elle réussit à forcer pour voir où elle était. La première chose qu'elle vit était des barreaux gris, puis un sol gris, et enfin des murs entièrement faire de pierre grise. Elle tourna lentement la tête et vit d'autres personnes, une fille aux cheveux noirs qui devait avoir 13/14 ans, un vieil homme qui pleurait en silence, un nain roux qui se tenait fermement la tête, et des femmes habillées en petits tenus qui pleuré où semblaient dénuées de vie. Hors de leur cage se trouver une scène horrible, 4 hommes tenaient fermement une jeune femme blonde qui bougeait dans tous les sens. Une autre femme se rapprocha de la prisonnière et lui mit un collier au cou. Un collier ? Aylive regarda son propre cou, et y vit le même collier étrange, la fille a coté d'elle lui tapota l'épaule.

"Tu es enfin réveillé ! Je m'appelle Thérésa et toi ?
-... Je... Je m'appelle... Heu... Aylive...
-C'est un joli prénom ! T'es parents ont eus beaucoup d'imagination !"

À la penser de ses parents elle baissa la tête, une larme coula sur sa joue, où était sa mère ? Et son père dans tout ça ? Elle essaya de ce levé mais une chaine l'en empêcha.

"Où sommes nous ?
-Je m'en doutais, tu ne le sais pas... Eh bien... Tu es sur l'archipel Sabaody, groove 21 ! Plus précisément dans la vente aux esclaves.
-De quoi ?

Le cœur d'Aylive s'arrêta de battre pendant 3 secondes. Elle ne comprenait pas vraiment, le mot, esclave. La sirène regarda devant elle sans rien voir, que se passe-t-il ? Elle approcha sa main du collier mais Thérésa l'en empêcha en lui prenant la poignée.

"Je te conseille de ne pas y toucher.
-Et pourquoi cela ? Je ne te connais même pas !

Les larmes commencèrent à lui monter au cerveau, de sa main droite elle se tint la tête fermement. Thérésa baissa la tête puis une larme coula sur sa joue, elle se tourna vers Aylive en lui souriant puis lui dit.


"Tu sais, peut-être que l'on tombera sur une bonne personne ! Il y a des gens qui sont justes, et qui viennent seulement pour sauver les esclaves !
-NAAAAAAN JE VEUX PAS MOURIR ! S'IL VOUS PLAIT, NE ME LAISSER PAS ENTRE LES MAINS DE CES NOBLES, JE VOUS EN SUPPLIE !"

C'était un homme blond qui avait la trentaine qui venait de crier à plein poumons, il était derrière la femme qui se fit mettre le collier. D'ailleurs, elle était au sol le haut remonté ce qui laisser voir sur le sang sur son ventre. Le blond crié de plus en fort, mais pas de détresse cette fois-ci, de douleurs. La femme qui travaillait surement ici s'amusait et le coupé avec un couteau un peu partout lentement. Aylive se dit que si elle avait été réveillé et qu'elle aurait montré quelconque résistance elle aurait subi le même sort. Un homme prit la jeune femme par la main et la traina au sol jusque-là porte de notre cage, il ouvrit et la jeta brusquement contre le mur. Il ferma la porte puis s'avança vers elle, lui frappa encore au ventre pour que les marques ne se voient pas puis l'attacha avec des menottes différentes du granite marin. 10 minutes passèrent, un silence surplombé la pièce, l'homme blond gisé au sol au milieu de la cage, pas besoin de l'attaché il était déjà à moitié morte. Le seul bruit que l'on entendait était le reniflement de ce qui pleuré. Thérésa prit les devants en déclarant à tout le monde.

"Bon, vous savez, on a tous le même destin, autant faire connaissance non ?!"

Personne ne répondit. Un silence gêné s'installa et plus de la moitié des personnes présentes se demandèrent pourquoi elle l'avait ramené. Puis le nain roux dit.

"J'm'appelle Théo et j'suis un nain de Tontatta. C'est un touriste de Dressrosa qui m'a capturé. Le nain dit cela d'un totalement blasé, comme si la vie n'avait plus aucun sens.
-Moi c'est Tsuyo... Je viens d'Alabasta... Et c'est un pirate qui m'a emmené ici... Dit le vieil homme timidement.
Je suis Aylive, j'ai 9 ans et je viens de l'île des hommes-poissons. Je sais pas qui m'a emmené ici.
-Je me nomme Thérésa, j'ai 15 ans et je viens d'West Blue. C'est un Révolutionnaire qui ma emmené ici.
-Je... Je...m'app...m'appelle... Yü... Yüdaïna... Dit difficilement la jeune femme attaché au granite marin. J'ai...22... ans... Et je sais pas qui ma emmené ici...

Personne d'autre ne divulgua d’information, et pendant une trentaine de minutes ils parlèrent tous ensemble, sauf Yüdaïna qui, a cause du granite marin, avait beaucoup de mal à s'exprimer. En ce moment même, la jeune femme dormait tranquillement, une bosse commencée à se voir sur sa hanche, et plein de bleu parcourait son ventre, son T-shirt qui était au début immaculé était désormais rouge sang. Aylive aussi essayait de dormir, mais avec tout le bruit que les autres faisaient cela était impossible, Tsuyo raconté son voyage d'Alabasta jusqu'ici, comment les pirates le traité, etc. Tout le monde buvait ses paroles, il avait une façon de parler bien à lui ! Seulement, le directeur du marché aux esclaves arriva d'un air supérieur, Tsuyo s'arrêta de parler et baissa la tête, comme tout le monde, que ce sois hors de la cage ou pas.

"Bien le bonjours ! J'espère que vous ne vous êtes pas ennuyé ! Ne vous inquiétez pas, bientôt, la vente commencera, nous attendons juste la famille Karalieuski ! Dit le directeur aux cheveux blancs en esquissant un grand sourire.

À l’énonciation du nom Karalieuski Tsuyo eut grognement étouffé. Yüdaïna se réveilla à cause de l'agitation, elle entendit le fameux nom et fit un crier étouffé, Aylive se tourna vers elle et lui demanda si tout aller bien, la jeune femme se tortiller comme pour fuir le directeur, celui-ci rigola et ouvrit la porte de leur cage, il entra et s'approcha d'elle.

"Yüdaïna... Ta beauté est tellement pure... Et il a quand même fallu que tombe dans ce trou perdu !"

Yudaïna commença à pleurer tout en essayant de s'échapper, le directeur passa devant chacun d'eux, devant Aylive et Théo il souria en disant des "ça va rapporter gros...". Il repartit l'air heureux laissant derrière lui une fille attachée pleurée toutes les larmes de son corps a cause d'un seul et même nom. Un long silence s'imposa dans toute la pièce, Yüdaïna s'accrocher au mur jusqu'à mettre ses doigts en sang.

Des applaudissements se firent entendre, des gens siffler et crier. La voix du directeur surplomba tout le bâtiment grâce à un micro.

"Bonjour à tous ! Je vous présente le MARCHÉ AUX ESCLAVES ! Vous avez tous eu votre fiche de présentation, maintenant, j'espère que vous allez vous amuser !"

Encore des applaudissements, on ré-entendu la voix du directeur.

"Je... Je suis désolé, tout le staff s’excuse ! Nous avons le plus grand honneur de vous annoncé que la famille Karalieuski est parmi nous !"

Des hoquets se firent entendre dans toute la salle, plus personne ne parler, puis des crient et des applaudissements envahis toute la salle. Aylive se demander vraiment qui pouvait être cette fameuse famille. Le directeur arriva en courant dans la salle, il était à deux doigts de pleurer et il murmurait.

"J'ai failli mourir... Il ma regardé d'une façon... Oh mon dieu... Bon, toi emmène le premier de la liste !
-Bien reçus !"

Un homme aux cheveux longs bleu foncé ouvrit la cage et prit le collier d'un jeune homme qui devait avoir 15/16. Celui-ci commença à crié mais l’employé lui donna un puissant coup dans le ventre. Aylive entendit encore des applaudissement puis la voix du directeur donna le silence.

"Nous allons commencé les enchères avec ce jeune homme de 15 ans ! Pour les jeunes filles il fera un beau mari ! Ou sinon il vous portera quand vous serez fatiguer ! Je commence l'enchère avec 500 000 Berrys ! Ah ! Numéro 12 à 600 000 ! Numéro 61 à 900 000 ! Alors ? Personne d'autre ? Numéro 47 à 1 200 000 ! Mmmmh ? Oui ? Non ? Bon... alors, 1 ! 2 ! 3 ! Adjuger ! Esclave 1 pour Numéro 47 à 1 200 000 ! Nous allons passé à l'esclave 2 !

Entre temps le même homme au cheveux bleu avait emmené un vieil homme de la tribu des longs bras. Pendant 20 minutes ça continua, tout le temps la même chose, des cris, des applaudissement, des numéro, des berrys... L'homme qui venait chercher les esclaves vint encore une fois, ouvrit encore la porte et s'approcha Tsuyo, il lui prit l'épaule et dut le soulever car il arrivait même plus a bouger. Théo grogna dans son coin et Yüdaïna commença à pleuré. Seulement Aylive et Thérésa resté impassible, elles regardaient devant elles sans rien voir.

"Voici l'esclave 22 ! Même s'il est vieux, il pourras toujours cuisiner, tenir votre livre ou encore vous servir de tabouret pour vos pieds ! Je commence l'enchère avec 400 000 ! Numéro 26 pour 500 000 berrys ! Ah ! Numé...
"Que croyez vous ? Ce n'est qu'un humain inutile, même pas beau, même pas fort, même pas capable de se tenir droit ! Je vais vous en débarrassé !

Aylive entendit un coup de feu et des cris, elle commença a avoir peur et Thérésa eu un sanglot. Quatre hommes arrivèrent en courant et en portant un corps qui lui était familier. Théo se frappa la tête contre le mur, Yüdaïna cria et pleura en même temps, Thérésa pleura silencieusement. Aylive, elle, elle n'en revenait pas, elle resta bouche bée, Tsuyo, ce  vieil homme sans défense, qui n'avait absolument rien fait, venait de se faire abattre par une personne lambda ! La sirène pouvait voir un trou sur son front et du sang coulait de là... Elle ne faisait rien, ne bougeait pas et avait du mal à respirait. Le présentateur arrivait en courant, des gouttes de sueurs perlait sur son front. Il se tenait fermement la tête en se retenant de crié.

"... Pourquoi il a fait ça... Toi emmène le corps là bas ! Il faut se dépêcher d'emmené le numéro 23..."

Une jeune femme rousse entra dans la cage la tête basse. Elle s'approcha de Théo et le détacha, puis repartit rapidement en emmenant Théo dans ses mains qui restait impassible et ne bougeait pas d'un poil en fixant Tsuyo. Un silence apparut sur toute la pièce, les esclaves, les employés et le directeur retenait leur souffle. Puis une personne vint chercher celui-ci et il partit en direction de la scène. Une rafale d'applaudissement surplomba le batiment puis la voix du directeur se fit entendre à nouveau.

"Désolé du retard, nous avons un léger contre temps. Faisons place à l’esclave 23 ! Un jeune nain venant de Dressrosa, la première que nous voyons un si petit être ! Et le plus drôle, c'est qu'il est 2 à 6 fois plus fort qu'un humain ordinaire ! Je commence l'enchère à 10 millions de berrys ! Numéro 75 pour 12 millions de berrys ! Numéro 31 pour 15 millions ! Numéro 4 pour 20 millions !"
-50 millions !"

Toute la salle fut surpris et certains se levaient pour voir qui avait dit cela, puis baissa juste après avoir vu le visage en question.

"Oh ! Heu... Numé... Saint Ronaldo pour 50 millions de berrys ! Quelqu'un veut surenchérir ?! Bon, 1 ! 2 ! 3 ! Adjuger ! Esclaves 23 pour Saint Ronaldo à 50 millions de berrys !"

Le dit Saint Ronaldo fit un grand sourire victorieux. Seulement 15 minutes passèrent et il acheta Thérésa, Aylive et Yüdaïna. Les trois filles et le nain s'en foutaient totalement que ce sois lui ou un autre qui les avaient acheter, mais la véritable question était plutôt "C'est lui qui a tué Tsuyo ?" L'homme s'approcha d'eux et leurs dit.

"Salutation mes chers esclaves ! Malgrès le fait que je sois cruel, j'aime connaitre mes subordonnés ! Présenté vous et je me présenterais ! Il dit cela avec un air enjoué puis il pointa son doigt vers Thérésa et elle prit alors la parole.
-Je... Je m'appelle Thérésa et j'ai 15 ans... Il souria puis se tourna vers Aylive.
-Je m'appelle Aylive et j'ai 9 ans... Saint Ronaldo souria encore une fois puis regarda le nain.
-Moi c'est Théo et j'ai 18 ans."

Le nain espéré énervé l'homme avec la façon qu'il lui avait parlé pour mourir maintenant. Mais étrangement ça n'énerva pas du tout son nouveau maitre ! Celui-ci se tourna vers Yüdaïna avec un air de psychopathe, un petit sourire se dessiné sur son visage, et à coté la jeune femme tremblé et baissa les yeux face à lui.

"Moi je me nomme... Saint Ronaldo Karalieuski ! Je suis un tenryubito !

Théo ferma lentement les yeux pour se calmer surement. Thérésa fit de grand yeux, elle s'en douté bien, mais il y avait toujours un petit espoir que cela ne sois pas vrai. Aylive quand à elle le regarda avec de grand yeux, elle avait déjà entendus parlé de ces monstre qui était les descendant des créature du Gouvernement Mondial. Quand à Yüdaïna elle garda le même visage, elle savait très bien qui il était. Saint Ronaldo se dirigea vers la cote avec ses 4 esclaves derrière lui. Ils fixèrent tous la mer, certains pour se calmer, d'autre pour voir leur futur. Un énorme navire arrivé vers eux. Ils attendirent seulement 2 minutes et il accosta devant eux. Un homme partit du bateau pour accueillir le tenryubito. Les esclaves, suivirent encore une fois l'homme derrière lui. Aylive se tenu au mur pour ne pas tombé quand un homme la poussa pour passer. Elle regarda la mer et souria, non, la petite fille ne souriait pas de bonheur, mais juste pour se calmer, elle rigola en pensant au fait que si elle n'avait pas se foutu collier, elle pourrait juste plongeait et s'enfuir ! Puis la sirène compris que c'était totalement bête de sourire, alors qu'elle aller surement vivre l'enfer. Elle baissa la tête pour reprendre ses esprit puis la remonta, cette fois, elle souriait, mais une larme coula sur sa joue.

Voyage en bateau


Pendant 2 jours ils avaient naviguer vers Marie-Joie, et enfin ils voyaient le continent. En réalité, Aylive et les autres n'avaient pas confronté leur vie d'esclaves, car Saint Ronaldo était resté tout le trajet dans sa chambre, et que les membres de l'équipage était sympathique. Et les information qu'Aylive avait trouvé sur son maitre était très simple, voilà comment toute les personne de ce navire voyait cet homme "Le tenryiobito le plus gentil et aimable que tu verra" Cela la rendait heureuse, car elle aurait pu tombé sur pire ! Elle savait aussi qu'il avait une famille nombreuse, deux filles, et deux fils, ainsi qu'une femme, mais il parait que ce n'est pas pareil que Saint Ronaldo, qu'elle torture ses esclaves par plaisirs. En fait, elle est comme tout les autres Tenryiobito !

Pour la jeune sirène, cet homme paraissait totalement normal, avec une famille assez nombreuse, et puis c'est tout ! Seulement, d'après la capitaine du navire, Saint Ronaldo était comme manipulé par sa femme. Son histoire est simple, ses parents l'on obligé à se marié à elle pour le punir d'être trop proche des "humains". Et quand sa futur femme compris cela, elle choisit de la manipuler pour le changer, sachant que c'est une Tenryiobito active, et qu'elle se balade dans le monde entiers, elle n'est pas souvent à Marie-Joie, donc son mari n'est pas toujours un vrai tenryiobito ! Mais quand elle revient et qu'elle s'amuse avec lui, c'est beaucoup moins drôle. Théo à réussis à savoir pourquoi il était venu acheter des esclaves et qu'il avait tué Tsuyo.Car oui, c'était bien lui qui l'avait fait. En tout cas, la réponse qu'il avait eu était "Parce qu'avant de partir sa femme la menacé de mort lui et leurs enfants s'il n'achetait pas de nouveau esclaves et qu'il ne faisait pas de brouhaha là-bas !" C'est en entendant ça qu'Aylive compris que cette femme était vraiment un monstre.

La petite fille réfléchissait a quoi faire quand elle traversera la porte qui se dressait devant elle. Elle foncera hors du bateau ? Ou elle partira à la recherche de ses compagnons ? Elle respira un bon coup puis ouvrit la porte et marcha devant elle l'air déterminé. La tête haute, la petite marchait sur le pont du bateau. Elle avait choisit de retrouver au minimum une personne pour ne pas être seule hors du navire. 5 minutes passèrent et elle tomba nez à nez à un garçon plus petit qu'elle, en taille et en âge d'après son air innocent. Il avait des cheveux bleus et des yeux saphir. Autour de son cou, il porter une écharpe blanche rayé de bleu. Aylive lui sourit et il lui rendit son sourire en murmurant un "Bonjours..." Elle passa devant lui et continua en se demandant qui il était pour pouvoir se balader tranquillement sans pression sur le bateau d'un tenryiobito ! Seulement quelques mètres plus loin, la sirène trouva Thérésa et elle prirent ensemble la direction de la passerelle pour quitté ce bateau, qui, elles le savaient toute les deux, ce bateau était le dernier endroit quelles verraient avant d'être de véritable esclaves !

Marie-Joie


● Quelque chose à ajouter ? : Ce forum a l'air génial, et actif, car beaucoup d'autre forum ne le sont pas du tout ! Ah ! Je vais essayer d'attendrir l'admin qui passeras, j'ai 12 ans, donc si ma présentation est nul, vous me pardonnerez quand même hein !? Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣♥Présentation Kurosawa Aylive♥♣[En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone de Départ :: Naissance des Personnages :: Présentations-