AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La réunion des têtes brûlées [feat Vindicare et Light]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Atoum Bachara
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 140
Localisation : Le Nouveau Monde
Date d'inscription : 27/11/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 300 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 12
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Feu40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
LieuL'île des HP
Link
MessageSujet: La réunion des têtes brûlées [feat Vindicare et Light] Mer 20 Avr - 11:37


 
 La réunion des têtes brulées

 
 
Le soleil, oui enfin les rayons du soleil peuvent nous parvenir sans être entravés par cette foutue masse d'eau. Cela fait des heures que l'on navigue sous l'eau et enfin nous arrivons à la surface. Aussitôt revenu dans le Nouveau Monde, un énorme élan de joie prend l'équipage. Les hommes s'affairent à leurs tâches avec plus d'ardeur et tout le monde semble bien plus heureux désormais. Moi même, me trouvant aux cotés d'Odin le mink-lion qui tiens la barre, je me réjouis maintenant. La bulle de revêtement éclate et provoque un son qui résonne comme une véritable libération pour nous tous. Certains vont se chercher une pinte de rhum ou une bouteille de saké et ils ont bien raison de profiter de ces moments là. C'est cela l'aventure et elle doit être vécu à fond. De mon coté je ne bois pas, non je préfère profiter d'enfin sentir la chaleur de l'astre solaire qui m'est semblable. Oui parce qu'au fond, lui et moi ne sommes plus si différent depuis que j'ai mangé l'un des fruits du démon. Je suis le feu et lui aussi, bien qu'infiniment plus grand. 
C'est donc d'un air rêveur que je m'allonge à même le sol tout en le regardant droit dans les yeux. Il nous surplombe imperturbable et majestueux. Pendant ce temps sur le Néant les choses s'activent. Certains des pirates sont attitrés aux voiles et s'occupent de gérer notre prise au vent, pendant ce temps quelques uns prennent soins de nos canons. D'autres s'occupent de vaguement cuisiner quelques trucs qu'on a rapporté de nos dernières escales. Au final, les Flammes du Néant sont en pleines effervescence pendant que moi je flâne tranquillement sans me prendre la tête plus que ça. 

> Profitez bien capitaine, je m'occupe de nous mener où l'on doit aller ... heu on va où en faite ?!
 
Aussitôt un grand sourire se dessine sur mon visage, c'est vrai que le mink est nouveau à notre bord et qu'il ne connait pas vraiment tous les rouages de l'équipage. 


> On va là où le vent nous porte ! On s'en fout de la destination l'important c'est d'être libre !!


Sur ces sages paroles je ferme mes yeux et tente étrangement de faire une petite sieste, toujours allongé à même le sol. Cependant, mes espoirs sont rapidement interrompu par un événement trop brusque. En effet, un sabre se plante à quelques centimètres à peine de mon visage, me coupant quelques cheveux par la même occasion. Je me relève d'un bon remonté comme jamais et mes nerfs en font de même. 


> Qui essaye de m'assassiner ! Allez viens je te défonce ... VIENS VIENNNS !! 


C'est alors qu'un de mes hommes se présente devant moi, les yeux fixant le sol tel un chien battu. 


> Excusez moi cap..


> C'est de ma faute, on s'entraînait et j'ai été un peu trop fort pour lui ! 


> Bandes d'enflures ! 

Quelques peu énerver, je balance le sabre à la tête du pirate et celui-ci esquive d'un pas sur le coté salvateur. 

> Laissez moi dormir maintenant !

Ainsi, je m'allonge à nouveau, reprenant ma pose de tout à l'heure et tandis que petit à petit je sombre dans le sommeil, un nouvel événement m'interrompt. 

> Caaaaapitainnnnne ! 

> Chut il dort ! 


> La ferme, je m'en fout je le réveil ! 

J'entend des pas se rapprocher de moi et la pression sur le bois augmenter, il est entrain de se baisser j'en suis sûr.

> Ohhhhh capitaine on se lève ! 

J'attrape machinalement la gorge de cet enfoiré que me crie dans les oreilles et ouvre les yeux par la suite. C'est donc après coup que je remarque que c'est Zuko, mon second qui m'a réveillé. 

> Oh la ferme ! 

> J'ai quelque chose de très important pour toi .... c'est même grave pour nous tous ! 

J'ouvre les yeux en sentant l'inquiétude dans la voix de mon ami de toujours. L'entendre hésitant comme ça n'est pas habituel et je comprend qu'il y a vraiment quelque chose de grave pour le coup. 

> C'est quoi ce bordel raconte !! 

> En fait ... c'est .. pfff y'a un navire pas loin ! 

> Et alors j'ai pas envie de me battre là ... j'essaye de dormir !! 
S'ils nous attaquent bah on leur rentre dedans pour les défoncer mais c'est tout ! 

> Non mais c'est un ancien de tes adversaire ..

> Je ... m'en ... fout tu a compris ? Je suis fatigué moi je veux DORMIR 

> C'est Light Hawks et son équipage !

> Odin prend les en chasses, les gars on attaque !!! 

> Je le savais ....

Alors que je semble ne plus connaître la lassitude de tout à l'heure, notre navire prend la direction de ce fameux bateau et ce n'est plus qu'une question de temps pour qu'on les rattrape. Toutes voiles dehors, nous fendons les eaux à toute vitesse. Il est l'heure de la revanche et ça me réjouis qu'il soit là ce Schichibukaï. 
 
 
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vindicare
Supernova
Supernova
avatar
Messages : 12
Date d'inscription : 08/03/2016

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 120 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement0
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La réunion des têtes brûlées [feat Vindicare et Light] Sam 23 Avr - 22:36

Au sein d'un équipage...

Feat Atoum Bachara et Vindicare.



Mais qu'est-ce qu'ils étaient bruyants! Je n'aurais jamais pensé qu'un jour je rechercherais la tranquillité, mais il faut croire qu'on ne passait pas aussi aisément à la quiétude du loups solitaire à la promiscuité de la meute. La fête, la beuverie, le chahut, tout cela ne me dérangeais pas le moins du monde, mais de la à le supporter vingt-quatre heures sur vingt-quatre, il y avait tout un monde. En même temps toute cette testostérone emprisonné sur un seul navire, cela faisait forcément des remous.
M'enfin j'avais trouvé un peu de calme dans les cordages, profitant de cette hauteur salvatrice pour observer ma future "famille". Ouai vous avez raison ça sonne faux... Je roupillais à l’abri des regards, échappant non seulement au bruit, mais également à toute tâche utilitaire. On ne glandait pas aisément sur un bateau pirate, et malgré mes divers refus, il y avait toujours un sale type pour me trouver quelque chose à faire. Évidemment, mon amabilité réfrénait les moins braves, mais j'appris bien vite que certain membre se curait le nez de ma prétendue surpuissance. Les "Lieutenants" du Néant n'avaient aucunement peur de moi, et croyez-le ou non, je commençais à apprécier cela.

"DU RHUMMM DES FEMMESSS, DE LA BIERRE NOM DE DIEU!"

MAIS VOS GUEULES! Il y avait bien des façons de se réveiller, le braillement d'ivrognes déchainés étaient dans le top dix des plus désagréables! Et puis qu'est-ce qu'il avait à me taper dessus comme ça ce foutu soleil?! Le soleil...

"Déjà?!"

Je savais qu'on n'en avait plus que pour quelques heures, mais tout de même, une sieste de quatre heures s'était un peu exagéré non? M'enfin personne ne semblait avoir remarqué mon absence, enfin ce fut là mon état d'esprit alors que je me rendais en cuisine. J'avais la dalle, et la boule de feu qui pointait vaillamment au milieu du ciel confirmait l'heure du repas. Seulement alors que je venais réclamer mon du, un énorme pancarte attira mon attention. On ne croisait pas tous les jours un panneau avec son nom et une énorme flèche, aussi décidai-je de jouer le jeu. J'arrivai enfin au terme de cette chasse au trésors.

POUR NOTRE TRÈS CHER VINDICARE! CONSCIENTS QUE TU SERAIS BIEN TROP DÉÇU S'IL N'Y AVAIT RIEN A FAIRE A TON RÉVEIL, VOICI UN PRÉSENT QUI DEVRAIT TE SATISFAIRE!

Ma lèvre supérieure fit soudainement victime d'un rictus malsain, tandis que ma peau passa soudainement du rose au rouge. Une pile de vaisselles m'attendaient dans des conditions totalement inhumaines, positionnée dans un équilibre si précaire qu'il en devenait génial. J'hésitais encore entre éclater de rire ou exploser de rage, mais quelqu'un mis, heureusement, fin à mon dilemme intérieur.
Avec toute la discrétion dont il était capable, le fameux Ordryx fit son apparition. Il ne remarqua ma présence qu'après avoir ramassé deux barils de bière, et vider au passage une bouteille déjà bien entamé qui trainait dans un coin.

"Petit homme rose veut coup de main?"

Je n'eus pas le loisir de répondre que le géant lâcha ses nouvelles prises, et s'approcha à grand pas de mon "cadeau". Un énorme sourire s'empara de ses lèvres tandis que son énorme main s'abattit sur la montagne d’assiettes, casseroles, et tout autres choses qui, autrefois, servaient à l'art culinaire. Ce type était officiellement un génie.

"Voila!"

Débarrassé de ma corvée, j'emboitai le pas à mon compagnon de fortune, retournant à l'air libre afin de partager ce baril fraichement ouvert. Je n'étais pas encore prêt à me mêler à tout ce beau monde, mais cette brute épaisse m'inspirait déjà une franche sympathie! Non, cela ne venait pas que du fait qu'il buvait comme un trou, même si ça inspirait un certain respect...

A l'attaque! Enfin un mec qui disait une parole sensée sur ce rafiot! Échauffé par l'alcool, j'accueillais à bras ouvert cet "ordre" gueulé à notre intention. Pour une fois, je m'étais un zèle incroyable à la tâche, ayant d'ors et déjà rejoint l'avant du navire. Ordryx était sans doute le seul à montrer autant de motivation.


"Ordryx, celui qui fracasse le moins de crâne offre à boire au prochain port!"

Il ne me répondit que d'un simple sourire, même si pour ce monstre, ses dents aussi exposées ressemblaient d'avantage à la grimace d'un démon. Il avait déjà un boulet de canon dans les mains, le faisant sauter de mains en mains tout comme le joueur impatient de démarrer la partie. De mon côté, j'avais grimpé dans les cordages, prêt à m'élancer au moindre signal. Oui, parce qu'à ce qu'il parait, il fallait attendre l'ordre du capitaine pour démarrer les hostilités...


Crimi, pour Epicode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La réunion des têtes brûlées [feat Vindicare et Light]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Nouveau Monde-