AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Hikari Seijuro. [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Hikari Seijuro
Supernova
Supernova
Messages : 39
Date d'inscription : 04/07/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 400 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1
Pouvoir 2
Pouvoir 3
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Hikari Seijuro. [Terminer] Dim 24 Avr - 10:45

Présentation


● Nom: Seijuro.
● Prénom : Hikari.
● Rang : Legende, leader des chasseurs de primes.
● Surnom : Le démon balafré.
● Âge : 144 ans.
● But : Annihiler les hors la lois à travers le monde car pour lui ils représentent des individus néfaste pour leurs prochains de par leur appellation, et quoi de mieux pour cela que de créer une organisation de chasseurs d'élite dont il en est le gourou.
● Race : Démon rouge. [Les seules différences avec les humains sont la couleur de peau et la force supérieur d'un démon rouge lambda à un humain lambda.].]
● Fruit du démon : Kaga-Kaga no mi [30 pts.]
● Arme(s) : Un Nodachi de bonne qualité.
● Haki et Rokushiki ? : Busoshoku [15 pts.] Hasshoken [10 pts.] Superforce [10 pts.]
● Niveau demandé : 65.
● Honneur : 700M.
● Groupe (Pirate, Marine, etc) : Chasseur de primes.


Plus en détail

● Physique (5 lignes minimum):

Je me présente, Yeshiiro Yoda, je serais aujourd'hui celui qui fera naître en votre esprit l'être qu'est cette homme que le nomme le démon balafré. Ainsi, quoi de mieux pour cela, que de débuter par l'enveloppe charnelle qui renferme les secrets de cet individu.

Nous allons simplement commencer par aborder sa taille. La race des démons rouges ne se distinguent pas spécialement par une taille extravagante si la référence est le monde dans lequel nous nous trouvons, peuplé de personnes pouvant atteindre des envergures impressionnantes. Du haut de ses 2m00, il ne se fait donc pas forcément remarquer au milieu d'une foule.
En ce qui concerne sa carrure, il n'est pas non plus quelqu'un de comparable à un culturiste en puissance, mais sa musculature sèche et dessiné témoigne d'un entraînement rigoureux et qui malgré sa simplicité, cache un potentiel surprenant. On en vient enfin à sa couleur de peau, là vous allez me dire qu'il y a erreur, car, oui je vous ais bien dis qu'il s'agissait d'un démon rouge, alors que la teinte de ses pigments est d'un blanc pâle et terne. Mais laissez moi vous expliquez exactement pourquoi ces créatures portent cette appellation. Existant depuis des millénaires, certaines races démoniaques ont appris à se fondre dans la masse parmi les humains qui sont les plus nombreux sur terre afin de pouvoir vivre à la surface, notamment en adaptant le plus possible leur couleur de peau à la leur, c'est ce qu'on appelle l'adaptation d'une espèce en milieu étranger, dont la race de notre sujet en est un exemple. Mais il leur est possible de recouvrer leur apparence d'origine, qui là, est une pigmentation d'un rouge sang écarlate et vif entre autre, mais également des oreilles qui partent légèrement en pointe vers le haut et une mâchoire composé uniquement de dents aiguisées. Voici donc ce à quoi ressemble la véritable apparence d'un démon rouge.
Spoiler:
 

Je vais maintenant parler du reste qui singularise son aspect en usant de l'incontournable description de haut en bas.

Ainsi, sa chevelure arrive en première position, une grosse masse de cheveux hérissé coiffer en arrière et retombant jusqu'au niveau de ses genoux, qui à leurs tours, se modifie lorsqu'ils recouvrent leur vrai nature, qui est un marron crème aux pointes toujours hérissées mais de façon plus accentué et en bataille, partant dans tous les sens. Pour continuer sur ce chemin de faux masque cachant une autre nature, il y a également ses yeux, dont la pupille est d'un noir simple dans un fond blanc, passant ensuite à un simple vide jaune dénué d'iris et de pupille lorsque ses origines ressortent.
Tout ceci implanter sur un visage aux formes symétriques, rectangulaire et aux bord fins, bénéficiant d'une certaines prestance avec cette balafre qui part du haut de son œil droit et descendant jusqu'à son menton en ligne droite, légèrement masquer par un cache-œil à trois sangles, une rejoignant une autre sangle circulaire entourant son cou, et deux autres partant dans deux sens contraire vers le haut pour se retrouver derrière la tête afin de ne former qu'une seule sangle circulaire encore une fois.

Comme vous devez vous en doutez, un représentant d'une tel race et qui arbore une marque aussi grande sur son visage doit en cacher d'autres. Ce qui est tout à fait juste, une autre cicatrice verticale partant du haut de son pectoraux gauche et descendant significativement jusqu'à son bassin. Tandis que d'autres tout aussi profonde se trouvent un peu partout sur son corps, les bras, les jambes, le torse, l'abdomen, mais aucune sur le dos, car comme vous devez le savoir, une blessure dans le dos est un déshonneur pour un guerrier digne de ce nom.

Maintenant que vous avez la partie physique dans votre tête, nous pouvons continuer et passer à l'étape vestimentaire.
Spoiler:
 

Hikari est issue d'une lignée de démon aux coutumes proches de celles du pays de Wa, et dont les valeurs conduisent naturellement à une habitude vestimentaire dont la responsabilité est de représenter l'esprit noble du guerrier qui l'arbore sans aller dans l'extravagance.
C'est ce pourquoi, il porte la plupart du temps, un kimono noir avec des bords blanc au niveau du colle, une ceinture faite de soie autour de sa taille et ce que l'on appelle un haorie, une sorte de veste longue, sans manche pour Hikari et qui sur le dos, est marqué à l'encre noir d'un symbole faisant référence à la famille à laquelle il appartient. A noté que dans leur coutumes, seul les chef des familles nobles peuvent posséder un haorie, c'est le signe qui montre aux autres membres de leur espèce qu'ils leur doivent le respect, car en effet, chez les démons aussi l'inégalité existe.


● Mental (5 lignes minimum) :

Désormais, vous avez en tête de quoi j'espère,  reconnaître cette individu si jamais un jour il se retrouve en face de vous. Ainsi, je vais maintenant vous faire part de ce dont vous avez besoin, pour savoir à quoi vous attendre si cela vous arrive.

Malgré son éducation noble et privilégier qui explique un tempérament détendu est indifférent la plupart du temps, Hikari cache dans l'ombre de cette façade d'impassibilité, un animal à la violence sans pareil, dont la cruauté n'a d'égal que son inhumanité. Même si ce n'est pas quelque que nous pouvons prendre pour argent comptant, avec lui, le terme de démon est le mot juste et légitime, car aucun autre ne peut exprimer littéralement la vrai nature de ce guerrier sans pitié.
Son existence est dicté par un credo qui encore une fois, témoigne de sa vrai nature :
"Dans la vie, il y a deux types de personnes. Ceux qui meurt et ceux qui tranche."
En effet, au travers d'une philosophie de vie radical, ont peut remarquer quelque chose d'important. Oui, le mot trancher ; Hikari a été élever dans une famille de guerrier destiné à se nourrir de bataille tout au long de leur présence sur terre. Même si il dispose de plusieurs moyen d'envoyer ses proies 6 pieds sous terre, il ne les achèvent que d'un seul, son Nodachi, tel le guerrier noble qu'il est et dont il a été persuadé en grandissant dans un environnement impitoyable, paradoxale n'est'ce pas ? C'est ce qui fait le charme de son être.

Cela dit, il ne faut pas juger sans connaître, car la complexité de l'individu est semblable à un tableau de maître y ayant insuffler toute son âme. Un sentiment de malaise quand vous regardez cette toile, dut à la prestance qu'elle peut dégager, cette force spirituelle que vous ressentez au plus profond de vos entrailles, qui lorsque vous vous attardez avec plus d'intérêt sur cette œuvre, vous arrivez à déceler un grain de respect dans ce désert d'impétuosité.

Là où je veux en venir, c'est que ce tempérament primitif de prédateur enchaîner dans l'ombre de l'impassibilité, n'est libérer que lorsqu'il se trouve face à quelqu'un qu'il a l'intention de tuer, mais il sait user des bonnes manières en tant que descendant d'une lignée respectable et sait faire preuve de respect, même si cela est plus rare tout comme les personnes à qui il l'accordent, mais il y en a, ceux qui l'accompagne dans sa quête d'annihilation de la sauvagerie. Pour être plus claire, je parle de ceux qui sont au plus proches de lui dans son organisation de chasseurs de primes, comme son bras droit en est un très bon exemple, celle-ci se nommant Elisabeth Hagen, une personne en qui il a toute confiance et sur qui il sait qu'il peut compter, le lien qui les unis est très étroit et il prend souvent de ses conseil pour prendre certaines décisions importantes, car elle lui a déjà prouvé plusieurs fois qu'elle a l'étoffe d'une meneuse.

A présent, vous avez le strict minimum de ce que vous devez savoir si jamais vous vous retrouvez face à un homme à la tignasse hérissé et à la balafre profonde, qui lui a comme vous deviez vous en doutez, valu son surnom, le démon balafré.

● Histoire (10 lignes minimum) :

Cette histoire commence dans un royaume souterrain inconnue des habitants de la mer bleu et de la mer blanche. Un peuple de démon vivant reclus sous la surface de la terre depuis des millénaires, mais dont certains sont aller vivre parmi les races de la surface.
Nous parlons du royaume de Krachixia et du peuple des démons rouge.


Ceux auxquels nous allons nous intéresser sont  les membres d'une des familles nobles les plus respectées du royaume. Pourquoi ? Simplement parce que le dernier chef de cette famille fut l'un des plus grand héros de leur peuple, un guerrier à la droiture inébranlable, un général d'armée exemplaire et une puissance forçant l'admiration. Nous avons là un homme qui a voué sa vie à son peuple et à sa famille, qui par ses actions est devenu le seigneur des seigneurs, le bras droit du roi de Krachixia, Hellxion Seijuro, aussi appelé le démon souverain, 74ème chef de la lignée des Seijuro.

Lorsque sa dernière bataille fut terminer et remporter comme toutes celles qu'il avait mené, il décida de prendre congé de ses fonctions de général et de bras droit du roi pour se consacrer entièrement à sa femme et à son enfant qui allait fêter ses 4ans dans quelques jours. Ainsi, une fois qu'il reçu les honneurs par le roi devant le peuple tout entier et une assembler de conseiller, il quitta le palais et s'en alla retrouver les deux raisons qu'ils l'ont pousser à combattre toutes années pour protéger les frontières du royaume.
Sa femme Alkia l'attendait devant l'entrée de leur manoir avec leur fils dans les bras, qui jouait à s'entortiller les doigts dans les cheveux de sa mère. Hellxion embrassa sa bien aimé et prit ensuite son descendant dans ses larges mains en venant coller légèrement son visage contre le sien, le petit poussant des petits ricanement attendrissant, avant que les trois ne rentre pour se retrouver entre eux. Le soir après le dîner, le petit s'endormit sur les genoux de son père, qui ne tarda pas à l'emmener dans sa chambre accompagner de sa femme, le posant doucement sur son lit en rabattant les draps sur lui pour qu'il n'attrape pas froid. Il posa son regard sur ce petit démon qui était sans doute destiné à accomplir de grandes choses selon lui, approchant ses lèvres de son front pour y déposer un baiser paternelle avant de lui chuchoter doucement à l'oreille.
- Père est rentrer Hikari.

*****

Aujourd'hui âgé de 7 ans, Hikari se rendait chez son grand père au coté de son géniteur afin d'apprendre à modifier la couleur de sa peau, la première étape avant le début de son entraînement pour devenir le futur chef et succédé à son paternelle. La modification de la couleur de leurs pigments est une étape importante chez les familles nobles, car c'est ce qui marque le passage de l'enfance au monde cruel et sans pitié des guerriers. C'est après avoir fais plus d'une demi journée de vol sur le dos d'une créature volante ressemblant à un ptérodactyle, qu'Hikari arriva à la demeure d'Aoxinor qui s'approcha d'eux lorsqu'ils posèrent pieds à terre. Le jeune démon se cacha derrière la jambe droite de son papa par timidité car c'est la première fois qu'il rencontrait son grand père, dont le surnom fut, le démon empaleur.

Spoiler:
 

Celui-ci s'approcha en s'accroupissant en ébouriffant les cheveux du jeune garçon pour le rassurer et se redresser pour faire face à Hellxion.

- C'est un petit peureux que tu m’amène fils.
- Il est encore jeune père.
- Je plaisante. Rassure toi, il deviendra fort. C'est un Seijuro après tout. Ajouta-t-il en souriant.

Après ce court échange, ils se mirent en route vers la montagne sombre qui se trouvait derrière la maison d'Aoxinor, là où le petit allait apprendre à changer sa couleur de peau pour quelque chose de plus neutre que le rouge sang.
Quelques heures plus tard, ils arrivèrent au sommet, devant l'entrée d'une grotte qu'ils ne tardèrent pas à visiter, à l'intérieur de laquelle se trouvaient un grand nombre de bougies éparpillées un peu partout, ainsi qu'un socle de pierre sur lequel se trouvait une pierre rouge devant une colonne de pierre autour de laquelle se trouvait des chaînes. En voyant cela, Hikari devina que les chaînes étaient pour lui, ce qui lui fit un peu peur, mais il repensa à ce qu'avait dit l'ancêtre peu de temps auparavant, et c'est vrai qu'il ne montrait pas souvent à son père qu'il était vaillant, mais plutôt craintif. Ce fut pourquoi, avec en tête l'idée de rendre fier son modèle pour la première fois, il bomba le torse et avant même que les deux adultes n'aient dit quoi que ce soit, se dirigea vers la colonne de pierre contre laquelle il colla son dos en faisant face à la pierre écarlate, les traits du visage sévère et le regard déterminé, il dit sèchement en fixant le cristal sans même leur adresser un regard.

- Allons y. Attachez moi et dites moi ce qu'il faut que je fasse.

Ils furent d'abord très surpris par son comportement et se demandèrent comment cela se faisait-il qu'il avait soudainement prit de l'entrain alors qu'il n'avait pas montré une once d'enthousiasme pendant tout le trajet. Puis ils comprirent finalement, que même si ce n'était encore qu'un enfant, le sang de leur lignée coulait dans ses veines et que c'était le caractère fier de leur famille qui se manifestait pour la première fois en lui face à l'inconnue. Ainsi, pour ne pas le couper dans sa fougue, ils firent semblant de ne pas être étonner, même si c'était difficile pour Hellxion qui avait envie d'exprimer sa joie.
Pendant que le démon souverain passa les chaînes aux poignets et chevilles d'Hikari qui gonflait toujours le torse en se tenant droit fièrement, le démon empaleur incantait avec de grand geste devant la pierre qui commençait à briller de mille feu.
Fixant son fils dans les yeux après l'avoir attacher, il posa sa main droite sur son crâne en signe d'encouragement.

- Je ne te cache pas que tu va avoir mal. Tout ce que tu dois faire pour l'instant, c'est de résister à la douleur, mais je suis sûr que tu y arrivera.

Hikari acquiesça sans sortir un mot et fixa avec insistance la lueur rouge. Quand soudain, un rayon de lumière rougeâtre sortit de la pierre et s'introduisit dans le corps du jeune démon en continu alors qu'il se mit à pousser des cris intense en se tordant de douleur sous les yeux des deux hommes qui observait sans lever le petit doigt. La scène dura plusieurs secondes avant que le rayon ne commence à s'estomper et ne finisse par disparaître, laissant enfin visible le jeune démon dont la peau avait viré au blanc pâle alors qu'une infime partie de sa peau rouge finissait de disparaître sur le coté gauche de son visage. Il avait la tête relever, la bouche légèrement ouverte et les yeux vide d'émotions, prononçant ces mots avec un ton  froid qui était étranger à sa personne, s'adressant à son paternelle.

- Et maintenant.. ?
- Maintenant, lorsque tu aura envie de retrouver ta forme originelle, il te suffira de fermer les yeux et d'y penser, et inversement.
- Bien..

Spoiler:
 

Il s'agissait du second effet du rituel. En premier lieu, cela changeait sa pigmentation, mais ensuite, ce qui était l'effet le plus rechercher en vérité, l'éveil d'un tempérament froid. C'était le secret de cette lignée, leur sérieux et leur droiture dès leur plus jeune âge qui leur permettaient d'apprendre et de progresser rapidement grâce à une maturité accrue supérieur à leur âge, lié aux effets secondaires de cette pierre ancestrale, dont la nature est inconnue, transmise de génération en génération.

*****

Le lendemain matin, Hellxion alla réveiller son fils à l'aurore avant de se mettre en route peu de temps après, le portant sur son dos pendant quelques minutes le temps qu'il se réveille correctement avant de marcher côte à côte. Après 3 bonnes heures de marches, ils s'arrêtent enfin devant une immense crevasse d'où se dégage une forte odeur putride, il s'agissait du gouffre de l'oublie, là où sont jeter les criminelles ayant commis les plus grand pêchés. Tout au fond se trouve un environnement lugubre, un désert de roche tranchante infinie et un climat sanguinaire dut à la présence d'individus tous aussi dangereux les uns que les autres, passant leur temps à s’entre-tuer car ils n'ont rien d'autres à faire.
Le démon souverain se tourna vers son fils qui était assez intelligent pour comprendre ce qu'ils étaient venu faire ici.

- Je pense que tu sais pourquoi nous sommes ici, tu va aller là dedans, il s'agit du gouffre de l'oublie, là où se trouvent les démons les plus dangereux et ayant commis les plus grand crimes. Tu va y aller sans avoir subit le moindre entraînement afin de te développer seul, simplement car si tu es digne de ta lignée, tu survivra. Ce que je dois te dire également, c'est que tu y restera 3 ans, à toi de te débrouiller pour survivre jusque là.
- Entendu père..
- Maintenant prend ça, tu en aura besoin.

Il porta sa main droite dans son dos afin d'attraper le sabre qu'il a reçu d'Aoxinor et qu'il remet désormais à Hikari avant de le laisser sauter et reprendre sa route dans le sens inverse.
Une fois arriver en bas en ayant glisser sur les parois de la crevasse, le jeune démon jeta un regard panoramique sur les environs pour examiner les lieux. Il soupira et commença sa marche en espérant survivre à ces 3 années.

*****

Cela faisait maintenant 3 ans qu'Hellxion avait laisser son fils dans le gouffre de l'oublie et il était temps pour lui d'aller le récupérer s'il était encore en vie. Il prit avec lui une escouade de sa garde personnelle pour l'accompagner avant de prendre le départ.
Le lendemain, ils se trouvaient devant la crevasse , il leur donna l'ordre de mettre en place la corde pour la remonter et d'en laisser un en haut et un en bas pour protéger la corde.
Une fois en bas ils se mirent en route afin de retrouver le rejeton de la famille Seijuro, ce qui n'allait pas simple étant donné la surface à inspecter, mais il fallait bien s'y mettre.
Après une durée interminable de recherche , le groupe fut stopper par Hellxion qui entendit un hurlement non loin de leur position. Une fois sur les lieux, ils se retrouvèrent devant une montagne de corps de laquelle ruisselait des litres de sang. Mais, ce n'était pas tout, il n'y avait pas que ces corps, au sommet de cette pile de macabé se trouvait Hikari, son sabre à la main, dont la pointe était planté dans un des corps, pendant que de son autre main, il se tenait sur un crâne inerte et en sang, observant le groupe qui se trouvait devant le tas de mort, comme s'il hésitait à les attaquer, ne semblant pas les reconnaître sur le coup, y compris son père.

Spoiler:
 

En voyant une tel expression sur le visage de son enfant, le grand guerrier se reconnu en lui lorsqu'il avait son âge. Cependant à sa grande surprise, lorsqu'il fit un pas en avant, le petit démon se redressa et n'hésita pas à bondir en brandissant le sabre que lui avait donner son géniteur 3 ans auparavant afin de s'en prendre à lui. Hellxion  ne fit qu'éviter la lame en se décalant sur le côté avec une aisance remarquable, laissant ainsi passer sa progéniture devant lui qui fut surpris par la vitesse d'exécution à laquelle il faisait face. Puis il l’agrippa par la nuque avant que ses pieds ne touche la terre ferme et alla encastrer son visage dans le sol sans retenir sa force, mais en faisant attention de ne pas lui briser la nuque et posa son pied gauche sur la lame pour la garder au sol afin de ne pas se faire trancher par surprise.

- Calme toi Hikari, c'est moi, ton père, je suis venu te chercher. Calme toi, c'est un ordre.

Contre toute attente, le jeune guerrier qui était entrain de gesticuler dans tous les sens pour essayer de se dégager se figea d'un seul coup en entendant cette voix et celui qui le tenait put sentir ses muscles se détendre, raison pour laquelle il le lâcha et se redressa en se reculant pour le laisser se relever. Hikari se redressa à son tour et se retourna pour faire face à son père et fini par poser le genou droit au sol, baissant la tête tout brandissant le sabre encore recouvert de sang, poser à l'horizontale sur ses deux paumes, il avait réussie avec brio le rite de passage au statut de véritable guerrier. Après être remonter et avoir reprit la route, le chef de famille s'arrêta un instant, ce qui interpella tout le groupe, mais il leur fit signe de continuer et qu'il arrivait. Une fois à une dizaine de mètres de lui, il porta le bout de ses doigts à son cou avant de les regarder par la suite. C'était bien ce qu'il sentait depuis qu'ils étaient sortit du gouffre, Hikari avait belle est bien réussi à le toucher, pas grand chose, mais non seulement il saignait, mais de plus, c'était étonnant pour son âge d'avoir acquis une tel expérience en si peu d'années. Une chose était sûr, cette enfant n'avait pas usurpé le nom qu'il portait et le démon empaleur avait eu raison, il est destiné à devenir quelqu'un de fort.

*****

Ce jour là était un jour de fête car c'était celui des 25 ans de l'héritier, le jour où il montait à son tour sur le trône pour succéder à son vieux père qui se tenait là devant lui au sommet des marches, alors qu'il l'observait à genoux tout en bas, comme attendant son heure imminente. Il était temps pour le démon souverain de laisser place à sa descendance après avoir fait son temps. Ce fut pourquoi il attrapa la couronne d'argent que porte les nobles de leur race se trouvant sur son crâne avant de la brandir face à lui, ce qui entraîna la relever d'Hikari qui monta les escaliers marche par marche avec fierté la tête haute pour se retrouver tête sous la couronne qui se posa naturellement sur lui et qu'il ne se retourne vers les sujets de la famille Seijuro qui étaient tous présent et qui étaient maintenant les siens.

Le soir, toutes la familles se trouvait autour d'un fabuleux banquet pour l'occasion, il y avait de la joie, des rires, du grabuge bonne enfant. Ce fut sans compter sur l'irruption de trois soldats de la maison Seijuro dont un qui était inconscient, porter par les deux autres qui s'avançait vers le nouveau chef de famille qui ne tarda pas à leur ordonner de dire ce qu'il c'était passer. Encore sous le choc, l'un deux se mit à parler en bégayant que c'était le père et chef de la famille rival qui s'en était prit à lui et l'avait transpercer. Alors de rage, le petit démon devenu grand se redressa subitement avec l'intention d'aller régler cela sans plus tarder lorsqu'il son bras fut agripper par sa mère qui le supplia de ne pas faire cela maintenant et d'attendre des informations plus poussées sur la situation afin de ne pas faire quelque chose qu'il regretterai. Il lui répondit que le nom de leur maison avait été souiller par le déshonneur et qu'il se devait de laver cette affront sans plus tarder, quittant la pièce avec fougue sous les yeux perplexe de son père qui de par sa connaissance et son respect absolu des coutumes, n'osait rien dire car désormais ce n'était plus lui qui commandait, mais son fils, et il n'avait désormais plus l'autorité nécessaire pour aller contre sa volonté, malgré lui.

Ainsi, après qu'il se soit changer et ait troquer ses vêtements de fêtes pour une tenue plus apte à faire couler du sang, Hikari quitta le manoir avec pour destination celui de la famille Daiki, seul.
Une fois arriver au domaine de celui qu'il comptait tuer ce soir, il pénétra la demeure en enfonçant les portes, installant d'amblé une ambiance tendu qui fit pousser des cris de peur de la part des femme et qui affola les hommes qui prirent tous leur sabre pour se préparer à lui faire payer ce manque de politesse, quand soudain il haussa fort le ton pour affirmer sa supériorité.

- Hikari Seijuro ! Le démon Balafré ! 75Ème chef de la maison Seijuro ! Fils d'Hellxion Seijuro ! Le démon Souverain ! Dernier bras droit du roi de Krachixia et ancien général des armées de ce royaume ! Que le chef de de cette maison se présente à moi sans plus attendre !

A ces appellations, l'assemblé se figea avant qu' Enimoa Daiki, 36ème chef de la famille Daiki, le démon assassin, ne se présente à lui avec son fils à ses cotés, celui ci ayant à peine quelques années de moins qu'Hikari. A la fois surpris et offenser Enimoa prit la parole avec frustration.

- Que me vaut une tel intrusion en ma demeure fils du souverain ? J'espère que vous avez là une raison valable, sinon cette acte pourrait nous conduire à une guerre de clan vous en avez conscience je pense ?

Pour seul réponse, le jeune chef dégaina son sabre en le brandissant de façon à positionner la point sous la gorge de son interlocuteur, le fixant droit dans les yeux d'un regard noir et qui en disait long sur ses intentions avant de prendre de nouveau la parole pour lui répondre sèchement.

- Pour avoir salie le nom de ma famille en agressant l'un de mes soldats, je me vois dans l'obligation de vous défier dans un combat à mort afin que ma maison sois laver de cette affront.

En entendant cela et en voyant la détermination qu'il y avait dans ses yeux, Enimoa n'eut pas le temps de répondre à cette accusation qu'Hikari hurla qu'il ne voulait plus entendre sa voix et qu'il se devait de dégainer son sabre à son tour et d'assumer ses actes s'il avait encore une fierté d'homme et de guerrier sans lui laisser la possibilité de s'expliquer et régler cette histoire pacifiquement, Hikari voulait sa tête sur un pieux et son sang sur sa lame, l'affrontement était inévitable alors que toutes la maison Daiki les observaient anxieux. Ainsi, Enimoa se rendit à l'évidence et prit conscience qu'il ne réussirait pas à le ramener à la raison, voyant en un combat singulier la sécurité de son clan et sa famille, dégainant ainsi son sabre à son tour. Lorsque son fils voulu approcher pour l'empêcher de se battre, il lui lança un regard autoritaire mais aussi plein d'amour avant de recentrer ses yeux sur celui qui l'avait défier avant d'hausser le ton à son tour pour ordonner à tout le monde de sortir immédiatement car sa ne devait se régler qu'entre eux.

Les deux démons se fixaient sans se perdre de vue, se déplaçant tout deux du côté droit en petit pas chassé en dessinant ensemble un cercle invisible de par leurs déplacement similaire. C'est alors qu'Hikari lança le premier assaut en empoignant son sabre à deux mains pour le brandir bien haut avant d'aller asséner un coup net à son adversaire, destiné lui fendre le crâne. C'était sans compter la dextérité de celui-ci qui interposa sa lame pour bloquer la sienne, la faisant ensuite glisser en dessous tout le long vers la garde pour enfin faire un mouvement sec de son poignet pour impacter son tranchant sur celui du démon balafré, ce qui déséquilibra son maintient et laissa champ libre à Enimoa qui vint lui trancher le torse avec une rapidité effrayante de par sa précision. Heureusement, le 75 du nom eut le bon réflexe au bon moment en se cambrant en avant pour reculer son torse juste ce qu'il faut en poussant de façon vive le sol avec ses pieds pour s'écarter au dernier moment.
Voilà ce qu'avait donner le premier échange, Enimoa lui avait tout de même fait comprendre qu'il ne devrait pas le sous-estimer et que si c'était le cas, il le paierait de sa vie. Le message était bien claire, car lorsqu'Hikari reprit en main son sabre, il était plus calme et se concentrait sur le duel au lieu de laisser ses émotions le dominer comme sous peu. Suite à ce premier échange, le combat qui suivit fut violent et sans pitié. La plupart des pièces de la demeure servirent de surface de combat, des dizaines de vases brisés, d'objet en tout genres cassés jonchaient le sol. Certains murs présentaient même des trous conséquent témoignant du passage d'un corps en son travers, sans oublier toutes les éclaboussures écarlates qui parcouraient les lieux. Yeux dans les yeux, le souffle court, les vêtements en lambeaux et leur sang respectif sur leur corps, sortant de leurs plais ainsi que sur la lame de son homologue, ils s'apprêtaient à donner ce qui allait sans doute être leur dernier croisement de fer, le Seijuro lança comme au début l'assaut en premier, engageant le tour avec une estoc rapide, mais qui fut esquiver par Enimoa qui se contenta de se décaler sur le côté pour laisser passer la lame devant lui, mais Hikari avait envisager le coup. En effet, en ayant vue sa manière de faire précédemment, il se dit qu'il devait avoir une lecture et une analyse de la situation très pousser, pariant sur cela pour cette attaque. Ce pourquoi lorsqu'il sentit que sa cible bougea un minimum, il commença déjà une manœuvre de plongeant en avant dans la continuité de son mouvement alors qu'Enimoa se serait décaler pour venir ensuite exécuter un mouvement circulaire avec sa lame pour venir trancher son assaillant, mais qui ne serait déjà plus là, car son mouvement de plongeant en avant lui avait permit de venir planter la pointe de sa lame dans le sol afin de prendre appuis sur l'autre bout plat pour se retrouver en piquet, passer par dessus son sabre et se retrouver sur le côté de sa proie dont il vint transpercer le cœur sans faillir, alors qu'au même moment un grondement souterrain se fit entendre, comme si les entrailles de la terre elles même avaient voulu marquer la fin de ce combat et une tragédie.
Complètement épuiser, Hikari s'aida de son sabre rengainer pour sortir de ce manoir désormais souillé par le sang et la honte, la honte de ceux qui lorsqu'ils virent que ce fut Hikari qui sortit de la demeure, pleurèrent toutes les larmes de leur corps en se ruant à l'intérieur pour aller chercher le défunt chef dont le cœur était arracher et avait été cloué au blason de la famille Daiki au dessus de leur porte avec le sabre de celui qui gisait sans vie sur les carreaux.

Le 75ème du nom eu beaucoup de mal à revenir à son domaine avec toutes ses blessures et les douleurs tordantes qu'il traînait, il s'était même écrouler plusieurs fois sur le chemin du retour à cause de la fatigue.
Lorsqu'il se retrouva devant les portes de son manoir, personne n'était là pour l’accueillir malgré qu'il avait mit sa vie en jeu pour leur honneur, sentiment qui le toucha mais qu'il ignora par fierté en s'efforçant de rentrer, allant en direction de la chambre de ses parents pour les voir, quand devant ses yeux se présenta une traîné de sang sur le sol, qui plus est, menait à la chambre de ses géniteurs. Ses yeux s'écarquillèrent et son cœur se mit à battre la chamade, se collant au mur pour aller le plus vite qu'il pouvait dans cette état.
Ce fut l’effondrement quand son regard se posa sur les corps de son père et sa mère, recouvert de liquide rougeâtre et de pieux en acier, un spectacle horrifiant juste à côté d'un jeune homme qui se tenait là à genoux avec un canif dans la main, dont la lame était diriger vers son propre cœur, lâchant pour seul mots avant de s'ôter la vie, qu'il avait venger son père et qu'il en assumait ainsi les conséquences. Ce fut le choc, tout dans l'esprit d'Hikari devint noir, ce qu'il pensait avoir fait pour l'honneur de son nom, ne fit que causer la perte de sa maison et de ceux qui avaient fait de lui ce qu'il était en ce jour, ceux qui lui avaient tout enseigner, tant donner, ils n'étaient plus, à cause de lui. De rage, il attrapa une des épée à double tranchant qui se trouvait devant lui dans la chambre de ses parents en prenant la direction de la grande porte pour aller réduire à l'état de cendre le domaine Daiki. Ce fut sans compter sur l'arriver insoupçonnée des trois même soldats qui avaient fait irruption pendant la fête de couronnement d'Hikari et qui étaient la cause première de tout ce carnage. Que ne fut pas la surprise du dernier chef Seijuro lorsque deux d'entre eux engueulèrent le dernier pour qu'il parle, se trouvant être celui qui avait été agresser, avant qu'il n'avoue à son chef qu'en vérité, c'est lui qui avait provoquer Enimoa Daiki en insultant sa femme et qu'au final, il avait mérité ses coups, lâchant ces mots avec difficulté sans jamais essayer de croiser le regard du 75ème du nom.
Ce fut la douche froide, la cerise sur le gâteau, une grosse claque, un blizzard mordant en pleine face. C'est à peu près comme ça qu'il vécu cette annonce, qui lui fit perdre la raison et qui le poussa à se laisser tomber à genoux au sol en lâchant l'épée pour se tenir le crâne des deux mains en laissant toutes les larmes de son corps recouvrirent son visage pendant que le responsable de tout ceci ne cessait de s'excuser la tête baisser devant les yeux attristés des deux autres. Malgré tout, Hikari se releva avec un sourire de désarroi sur les lèvres, se mettant à marcher droit devant sans savoir où il irait tout en vacillant de gauche à droite, se promettant de ne plus jamais revenir chez les siens, qui pour lui l'avait trahis et avait causer la déchéance de la maison Seijuro qui fut autrefois une des familles les plus importantes et respectés de ce royaume souterrain. Tirant un trait sur son passé et gravant à jamais dans son corps les péchés qu'il avait commis, il quitta son peuple et monta à la surface, en se jurant qu'il exterminerait tous ceux qui étaient néfaste pour leurs prochain.

● Quelque chose à ajouter ? :


Dernière édition par Hikari Seijuro le Lun 2 Mai - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hikari Seijuro
Supernova
Supernova
Messages : 39
Date d'inscription : 04/07/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 400 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1
Pouvoir 2
Pouvoir 3
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Hikari Seijuro. [Terminer] Dim 1 Mai - 22:36

Up. Fiche terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyor D. Kanashimi
Corsaire Royal
Corsaire Royal
Messages : 1017
Date d'inscription : 12/06/2015

Feuille de Personnage
Exp:
26/100  (26/100)
Prime/Honneur: 400 millions prime gelé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 11
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Logia Électricité40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Hikari Seijuro. [Terminer] Sam 7 Mai - 9:06

Up.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mazino Di Bianco
Chasseur Extraordinaire
Chasseur Extraordinaire
Messages : 25
Date d'inscription : 04/04/2016

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 15 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement0
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Super Force5
Pouvoir 4Super Endurance5
Pouvoir 5Art du Final Point20
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Hikari Seijuro. [Terminer] Sam 7 Mai - 22:47

J'valide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hikari Seijuro. [Terminer] Aujourd'hui à 10:58

Revenir en haut Aller en bas

Hikari Seijuro. [Terminer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone de Départ :: Naissance des Personnages :: Présentations-