AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Magnum
Supernova
Supernova
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 08/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 500 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 0
Pouvoir 2Haki Observation10
Pouvoir 3Paramécia Travesti40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Sam 11 Juil - 18:06



L'escargophone sonne.
Une fois de plus dans la journée, alors que toi, tu regardes par la fenêtre, te contentant de serrer un peu plus la coquille entre tes doigts devenus bien durs à force de jouer les héros. C'est plus une peau d'enfant que t'as, à peine une peau d'tyran imberbe, une peau de lâche qu'ose même plus décrocher alors qu'il sait même pas qui c'est. Sauf que c'est cette heure-là, celle où il a pris l'habitude de t'appeler. Toujours cette même heure, cet identique position d'aiguilles sur le cadran accroché juste en face. Magnum, t'es comme le tic-tac d'une horloge déréglé. T'es plus que le mirage de tes envies passées, l'homme libre, jadis racoon leader de la révolution, avec nulle part où aller, nulle part pour vivre en paix sans avoir à se retourner dans son lit, tergiversant une fois de plus sur l'avenir. Et alors que tu sens le Léviathan se mouvoir sur Calm Belt, tu ne peux t'empêcher de te demander pourquoi tu te retrouves toujours dans des situations semblables à celles d'antan.

Jamais tu n'aurais imaginé revenir à Marineford un jour, de ton plein grès tout du moins. C'est pas le genre d'endroit que tu as tendance à affectionner, puis bon, c'est pas comme si ça valait autant le coup qu'aller se faire un tour dans un bon bar pépère pour s'enfiler du scotch et des gonzesses à volonté pour oublier que son capitaine est un bon gros taré qui ne tient pas des masses à conserver la santé. Toi qui pensait couler des jours pépères sur un bateau pirate, faut croire que tu t'es une fois de plus trompé de capitaine. La dernière fois c'était tout simplement toi qui convenait pas, et maintenant, alors qu'un autre fait exactement ce que t'aurais fait, toi tu ronchonnes dans ta cabine, tout en conservant l'apparence qui est censée être toi, au cas où quelqu'un ose venir troubler ton semblant de paix que tu n'auras peut-être pas l'occasion de retrouver avant un bon moment. C'est pour ça entre autre, que tu t'es renfrogné quand t'as appris où vous partiez en croisière. Aller faire un tour dans ce coin juste pour sauver un canard, ça a de quoi te laisser sur le cul. Il a intérêt à être encore vivant, ce crétin d'abruti de canard d'ailleurs, que Brad n'ait pas décidé de vous envoyer vous faire tataner pour ramener un affreux volatile empaillé, voir en plastique pour décorer la salle de bain. ça ferait un peu kitch, mais ma foi pourquoi pas. C'est pas comme si le mauvais goût n'était pas déjà présent dans les moindres recoins piratesques de nos jours, alors un mauvais pas de plus ou de moins, qu'est ce qu'on en a à foutre sérieusement. Quoi que le jaune criard, c'est vraiment pas ce qu'il y a de plus beau. ça casserait tout au plus l'ambiance glauque de ce navire gigantesque presque repérable à des lieux.

Malgré tout, rien ne vaut un bon orange, comme ta vieille tenue de combat que tu affectionnais tant avant de te retrouver à devoir te la jouer incognito en changeant de forme pour paraître plus dans les normes. Quant à ta forme actuelle, tu te l'avoue, elle fait partie de tes favorites et envoi sincèrement du pâté. Pas étonnant que Brad t'ai remarqué affublé comme tu l'étais. En même temps, on en trouve pas à tous les coins de rues, des cyborgs qui laissent leurs bras robotiques dépasser des vêtements sans le moindre complexe. Et qui plus est, ça a l'air utile, et plus qu'intéressant quand on a besoin d'obtenir un potentiel de destruction brut. Il a beau avoir les smiles pour ça, c'est toujours plus pratique de penser qu'on a à côté de soi quelqu'un qui peut nager -sauf quand c'est pas le cas mouahaha-. En parlant de malédiction, ça s'en est une bien bonne, être capable de devenir n'importe qui et se retrouver terrasser par un simple pistolet à eau, ça a de quoi t'en boucher un coin. Pas pour rien que t'as toujours ce bon vieux pistolet sur toi, caché dans une de tes poches.

Tu sens les présences lointaines; elles émergent dans ton radar à puissance. ça sent mauvais tout d'un coup, tu te demandes s'ils ont tous décidé d'aller prendre le thé en vous attendant, ou si ce n'est qu'une coïncidence, mais là tout de suite, t'es tenté de dire que votre petite escale est connue de ces personnes. Évidemment qu'ils vous attendent, après tout, c'est eux qui ont le canard, et c'est vous qui vous apprêtez à vous jeter dans la gueule du loup, avec à bord, l'équipage, ce très cher Glorim assez space dans son genre mais au pouvoir plus que succulent, et enfin ces hommes de Lehran, le nouvel allié du capitaine, désireux lui aussi de récupérer l'unique créateur de smiles.

Au diable les pressentiments, on verra bien comment tout ça se déroulement. C'est dans cet optique que tu quittes ton lit, prenant soin de vérifier qu'il ne reste aucune trace de poils due à ta longue nuit passée à te prélasser sous forme racoonesque, et puis tu finis par virer les draps, les joues gonflées, te demandant presque si c'est humain d'en perdre autant malgré la chaleur du moment. Si cette fille ne t'avais pas dit de faire attention à ça, tu ne t'en serais même pas inquiété, mais ça fait désormais pleinement partie de ta vie, de vérifier que t'as rien laissé traîner derrière toi. Tu finis par ouvrir la porte, profitant de l'occasion pour t’étirer une dernière fois -malgré tes épaules faites en totalité de matériaux tout sauf étirables- avant l'ouverture des festivités, et puis tu te retrouves sur le pont, à observer les si grandes portes qui vous bloquent le passage. S'en suit la descente vers les abysses, le revêtement bullesque y prouvant toute son utilité, vous empêchant de finir au fond des eaux pour avoir tenté ce qu'on aurait autrefois dit impossible. Les poissons autour de vous, c'sont pas des petites sardines ou du plancton, tous des énormes choses, presque aussi massive que la bestiole qui dirige le Léviathan. Tu penses un instant à ce qui t'arriverais si tu finissais de l'autre côté, et tu t'empresses d'essayer de dévier tes pensées.

Autour de toi, ça commence à s’agiter, ça frétille autant que dans ton estomac qui commence à te demander d'aller casser la croûte. Mais t'as pas envie de tout gerber en arrivant à terre, alors tu demandes poliment à la fille qui s'occupe des cuisines de te préparer un petit casse-dalle pour plus tard, un truc bien épicé, avec ce qu'il reste des anchois d'hier. Et puis bientôt arrive le moment fatidique, la fin du voyage. «c'est quand tu veux ma choute, te presse surtout pas. C'est pas comme si on était pressé après tout tu sais.» La fille hoche la tête silencieusement, les joues rougissants à vue d’œil, avant d'ajouter un ou deux aliments au sandwich et de te le remettre avec délicatesse alors que toi tu t'empresses de le fourrer dans ton sac à dos spécial longue distance. Puis tu la salue de loin en guise de remerciement avant d'aller t'asseoir sur le rebord du navire, pile à l'heure pour becqueter. Tu sors les tranches de pain de l'emballage pendant que la sonnerie retenti, stridente. Autour y'a tout le monde qui s'affaire, et toi tu te contentes de déjeuner, y'a de quoi se poser des questions sur ton sérieux, mais que ce soit des années auparavant ou maintenant, t'as toujours été du genre à te relaxer avant que les choses sérieuses ne commencent. Pour l'instant, il n'y a pas foule devant vous, simplement des larbins, pas de quoi en faire un plat, et ils ont l'air plutôt impressionné par l'entrée que vous venez de faire, pointant votre nez en plein centre de la baie de Marineford. Et puis tu ricannes devant le discours plein d'entrain et de haine que proclame monsieur loup non loin avant de détaler aussi lentement qu'il le peut vers le rivage. Glorim passe par dessus bord également, alors que toi tu observes en te rongeant les ongles, te donnant presque l'impression d'être vraiment un putain de gamin blond bouffé par l'appréhension mais qui s'arrange pour rien n'en faire paraître.

Une bouchée de sandwich plus tard, le premier ennui sérieux apparaît. Un homme électrique qui posera sans nul doute un bon nombre de soucis. Il n'attends pas les autres pour commencer à se divertir. C'est pas franchement poli mais ma foi, avec un tel pouvoir, c'est quelque peu compréhensible. Les autres gars commencent à quitter le bateau, alors que toi t'es toujours assis tranquillement, persuadé qu'on s'intéressera pas à toi avant que tu ne bouges ton cul de là, et que tu pourrais parfaitement rester sur le rebord pour admirer le spectacle sans avoir à en venir aux mains. C'est tentant, mais, c'est pas dans les plans du capitaine. Ou du moins, en ce qui concerne les représentants ayant accédés au rang de pêchés de l'équipage. C'est pour ça que tu te lèves, sans tout autant quitter ton  perchoir, à la recherche d'un quelconque manteau blanc capable de piquer ta curiosité. Et puis tu tournes vers Brad, lui offrant un sourire quelque peu amusé.

«hmm, j'espère que vous avez prévu de quoi becqueter après capitaine. Ces petits jeux de jambes risquent d'ouvrir l'appétit de bien des gars, s'ils leurs restent encore un estomac une fois sortis d'ici . »

Ton humour noir qui commence à jouer les troubles fêtes et quelques têtes de l'équipage qui se tournent vers toi, interloqués par ta façon de voir les choses.

«j'déconne bande de cons. Après tout, il suffit de rester en vie, n'est ce pas ? C'est pas bien compliqué, il paraît. Alors allez donc chercher notre canard, qu'on puisse se prendre une bonne cuite pour fêter le retour de mister plumes.»

Ouai c'est ça allez y, sans moi de préférence, que je puisse encore me demander ce que peut bien faire un racoon sur une place forte pareille, et jalouser un peu plus la détermination de ce Brad décidé à foutre le feu à Marineford pour récupérer une foutue bestiole -dixit une autre bestiole-.




     ©borderliness

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irajin
Chasseur Extraordinaire
Chasseur Extraordinaire
avatar
Humain.
Messages : 52
Date d'inscription : 13/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
3/100  (3/100)
Prime/Honneur: 500 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1
Pouvoir 2
Pouvoir 3
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Mer 15 Juil - 8:27

La Bataille de Marineford


EN AVANT





Marineford. Enfin l'assaut contre les terres défendues de la Marine allait débuter. Au lieu d'emprisonner Koin, capturé par le Shichibukai Gabriel Flynn, à Impel Down avec les autres prisonniers de haut niveau de dangerosité, ils avaient d'abord enmené celui-ci à Marineford, et n'avait pas le temps d'exécuter un quelconque transfert, puisque déjà l'équipage The Seven Deadly Sins, sans réfléchir, fonçait récupérer son précieux nakama chimiste. De sa survie et de son extraction dépendait la plupart des projets de Brad, ainsi il ne pouvait se permettre de le perdre, au risque de mourir. Par chance, cette fois-ci, il avait réussi à rassembler un autre péché pour cette mission, Magnum, un des traînards, le péché de la jalousie, en plus d'Alejandro, celui de la colère, et de Brad lui-même. Glorim, après une rencontre sur Enigma lorsque Brad tombait sur l'île pendant sa pause avant d'entrer dans le Shin Sekai, l'un des pirates de la Pire Génération, s'était lié d'amitié au colosse, et le nain les avait ainsi accompagné en tant qu'allié. Le revêtement du bateau s'épaissit, avant que tout le monde entre sous l'eau en restant sur le pont, à l'aide du Leviathan, qui nous dévoila les merveilles de l'océan un court instant, avant que le cap n'apparaisse au loin, une fois le navire remonté, ses voiles gonflées par le vent et la bulle de protection tombée. L'avare ne comptait pas prendre des pincettes cette fois-ci, tout le monde le savait sur l'immense navire, l'objectif était de récupérer le Docteur Koin.

Des alliés inattendus cependant étaient à bord avec les membres déjà cités de la coalition. Gôro, le Pitre, un homme au comportement douteux quand à sa loyauté envers le Yonkou Lehran, et ses disciples, voyageait aux cotés de l'équipage en guise de soutien apporté par le plus puissant allié de la supernova. Le pitre était un homme-singe dont le fruit avait été fourni par Koin, et il avait toutes les raisons du monde à vouloir que l'homme à l'origine de la majeure partie de ses pouvoirs soit sain et sauf, ne serait que par l'honneur de rembourser sa dette. Bien que, comme son surnom sur les mers l'indique, Gôro le pitre soit un personnage excentrique aux multiples facettes, il avait un certain sens particulier de la fratrie, un code bien à lui qu'il respectait. Cela ne plaisait guère à Lehran, et c'est pour cela qu'il l'avait envoyé lui. Le pitre attendait sur le pont, en pleine méditation. Dès que la bataille commencera, Brad savait qu'il irait se battre. D'ailleurs, Alejandro ne pu attendre plus pour sauter du navire et entamer les hostilités. Bien, le géant n'en attendait pas moins de son compagnon. Magnum hésitait plus, mais le business man savait aussi qu'il le suivrait. Cet homme était de loin le plus étrange et suspicieux des péchés, et de tous les membres, il était celui sur lequel Brad disposait du moins d'informations. Il avait décidé de s'épargner un mal de tête et de lui demander directement des comptes un jour sur son passé, mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui était le jour de la libération et du combat. Brad retira le carillon contrôlant la bête sommeillant sous le navire de la poche intérieure de son costume, puis fit tinter la clochette. Aussiôt, l'océan s'éventra et laissa place à la gueule béante du squale immense, qui frappa Marineford, en s'y amarrant solidement. Glorim lui aussi était parti, et chacun semblait commencer l'offensif à sa manière et de son coté. Brad tourna la tête néanmoins, appuyant un regard sérieux et soutenu sur Magnum, lui faisant comprendre qu'il devra participer tôt ou tard, alors que Gôro et ses disciples déferlaient sur les soldats de la Marine pris de panique. Toujours silencieux, Brad posa pied à terre. Les petits soldats ne feraient pas long feu, seuls les amiraux, vice-amiraux et Shichibukais allaient être dangereux. Il espérait qu'il y en avait le moins possible présent ici, mais son petit doigt lui disait que non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Sam 18 Juil - 13:09

Le groupe de marines déboula. Levant leurs faces terrorisés vers les personnes assises autour de la table, ils reprirent leurs souffles. Puis tous au même moment ils prirent la paroles, déversant des flots de paroles incompréhensibles. Devant les expressions interrogatives de leurs interlocuteurs le groupe se tut et seul l'un des marines prit la parole, encore tout essoufflé:

- Les... Les Deadly Sins ils nous attaque! Amiral venez nous en aide! De nombreuse pertes sont déjà à déplorer... Glorim , Alejandro Calderon et Brad Juggernaut ont déjà accosté et ils ont avec eux de nombreux pirates !

À peine le soldat eut il terminer sa phrase que le siège à côté de Light fut de nouveau inoccupé. Dans un grésillement sourd Kyor venait de partir. Il était rapide le bougre, beaucoup plus rapide que l'immortel corsaire. En même temps il était la foudre, il se déplaçait donc approximativement à la vitesse de la lumière, c'était limite de la téléportation ses mouvements. Light poussa son siège en arrière,tout en se levant, puis il décréta tout en posant son pied droit sur la table:

-Toujours aussi impulsif... Enfin je le comprends c'est une occasion en or de capturer les Deadly Sins, et de garder notre place, n'est pas amiral? Sur ce... J'y vais aussi j'ai un homme explosif à terrasser.

Prenant appui sur la table avec sa jambe droite il sauta, transformant ses bras en ailes, puis s'envolant il adopta sa forme animal complète et traversa la fenêtre fermé comme si ce fut du sucre. En quelques secondes ils était sortit su bâtiment et traversait Marinford en direction de la baie.

En survolant le phénix remarqua les grands mouvements de foules désordonné. La marine n'était pas habitué à ce genre d'événement et ça ce voyait, le troupes était désorganisé et surprise par l'attaque. Bon à leur décharge il fallait avouer qu'attaquer Marineford était presque un fait impensable, seul des  fous suicidaire avait un jour eut dans l'idée de l'attaquer, et encore pour cela il fallait réussir à passer la porte de la justice. Les Deadly Sins étaient donc les premier depuis des décennies à avoir réussi à atteindre la baie, prenant la marine par surprise. Mais si les soldats de bas rangs, terrorisé se laissait vaincre prit par la surprise, la victoire n'était aucunement acquise pour l'équipage de Brad.

Après tout Marineford était "le temple sacré de la marine", leur quartier général, par conséquent bon nombre de grand nom de l'institution ayant pour symbole la mouette habitait ce lieu, le protégeant jour après jour. De plus outre les amiraux, et les éventuels vice amiraux, des corsaires étaient aujourd'hui sur la place forte, car une réunion avait lieu ici même avant que les Deadly Sins viennent perturber le bon déroulement de la réunion.

Oui, Brad n'avait vraiment pas choisit le bon jour pour attaquer Marinford. Volant à toute vitesse haut dans le ciel, l'oiseau de feu ne tarda pas à rejoindre la baie. Personne ne semblait l'avoir vu trop captivé par ce qui se passait sur la terre ferme, mais peut être que quelques personnes l'avait remarqué et faisait mine de ne pas relever sa présence. Silencieusement il atterrit sur l'un des cordage non loin de Magnum, reprenant sa forme humaine pour garder du mystère vis à vis de ses adversaire qui ne l'aurait pas vu. Perché sur les cordages qu'il tenait d'une main et de ses deux pieds il s'adressa au seul péché encore sur le bateau:

-Hey! J'allais m'attaquer à Brad, mais tu as retenu mon attention. Que fais tu encore ici alors que tout tes amis se battent déjà sur la terre ferme? Hein? Et surtout, qui es tu... J'ai beau être au fait sur toute les pointures de la piraterie, toi tu ne me dis rien!

Demanda Light en fixant Magnum, tout en lançant quelques petits regards frénétiques en direction de Brad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baal S. Kozuki
Vice-Amiral Jaguar Gris
Vice-Amiral Jaguar Gris
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 500 millions honneur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement25
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Art du Sabre30
Pouvoir 4Superforce5
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link


 
 

 
 
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Sam 18 Juil - 22:48



 La Bataille De Marineford




J'aime pas les réunions ! Voilà, ça c'est fait. Cette simple phrase légèrement infantile fut ma seule excuse à mon absence à la réunion prévue ce jour-là à Marineford. On m'avait convoqué, donc j'étais quand même venue, peut-on vraiment me blâmer d'avoir été un peu flemmard ? J'étais arrivé en avance même, mais j'avais préféré me poser sur le toit du bâtiment où se déroulait la réunion, pouvant tranquillement boire du vin et fumer une clope, tout en suivant ce qui se disait entre les Shishibukaï et les officiers de la Marine. Ainsi, j'avais pus me tenir au courant de ce qui s'était dit lors de la réunion sans que l'on me demande mon avis, parce que je m'en foutais royalement en fait. Mon truc, c'était l'assassinat et l'espionnage, je m'en battais complètement de ces anciens pirates ayant retournés leur veste.

Et, ce fut de ce même observatoire que je pus apercevoir ce qui se passa. Alors que la réunion battait son plein, les uns contre les autres, toujours à s'engueuler, un navire sortit des flots en plein milieu de la baie et des pirates en sortirent pour passer à l'assaut. Moi, buvant toujours dans ma coupe, j'observais ce qui se passait comme si j'avais été devant un spectacle. C'était déroutant comme scène quand même, certes le navire était imposant, mais c'était suicidaire comme comportement. Ces pirates devaient être sacrément tarés, au moins ils en avaient une grosse paire, on ne pouvait le nier. Comme quoi, j'étais pas venus pour rien. Et me mettre sur la tronche avec un pirate c'était toujours un plaisir dont je ne me passais jamais. Alors qu dans la pièce sous moi, un Marin débarquait en hurlant que l'équipage des "Seven Deadly Sins" était apparut, je sentis comme un frisson alors qu'une présence disparaissait pour réapparaître dans la baie. Waouh, c'était un rapide celui-là ! Encore un utilisateur de Fruit du Démon si j'avais bien compris. Mais, ça ne s'arrêta pas là, la fenêtre de la salle de rénion explosa alors qu'un grand oiseau en sortait. Encore un ? C'était un défilé ou quoi ? Avec de tels spécimens, j'aurais pus monter un cirque, ç'aurait été sympa, dommage qu'ils soient dans mon camp ces deux là. Enfin bref, fallait que je bouge mon cul. Mais, j'avais ni finis mon vin, ni ma clope, alors je continua d'observer, passif.

Utilisant mon Haki de l'Observation pour repérer les intrus, je finis mon verre d'une traite, callant ma clope entre mes lèvres avant de sortir mes deux révolvers. Les pointant en direction de la baie, ma bouche s'ouvrit, m'exclamant en faisant tomber ma cigarette dans le vide.

< Long Shot !


Mes doigts appuyèrent sur les gachettes, tirant sept balles chacuns. Chacune d'entre elles vinrent se loger, des centaines de mètres plus loin, dans un pirate qui attaquait. Content de mon tir, je me releva, toujours perché sur mon toit. Puis, faisant un pas en avant, je commença à tomber dans le vide d'une dizaine de mètres avant que mes jambes ne frappent l'air pour me propulser en avant. Utilisant le Geppou, je me rapprocha de l'endroit où s'était amarré le navire des Seven Deadly Sins. Je flottais dans les airs et j'arriva rapidement sur place, restant à plusieurs mètres de hauteur pour avoir une meilleure vue. Dans les deux camps, il y eut de nombreuses personnes pour lever la tête vers moi et, soit me tirer dessus, soit se faire tirer dessus. Mais, de mon point d'observation, je pus apercevoir un type, alors lui on le remarquait et il sentait le combat bien bourrin. Un grand type brun, il était habillé d'un costume et avait la tête d'un mafieux qu'il faut pas faire chier. Et, moi, j'aime bien faire chier ceux qu'il ne faut pas. Mes pieds arrêtèrent alors de me maintenir dans les airs en le frappant successivement. Je retomba ainsi en plein milieu du combat, à une vingtaine de mètres du fameux Brad Juggernaut. Je ne le savais pas encore, mais je me retrouvais face à l'instigateur de cette attaque.

Néanmoins, entre nous se trouvaient Marins et Pirates qui échangeaient des coups dans des étincelles. Derrière moi, un pirate fonçait sur moi, c'était parfait pour engager les choses. Reculant brusquement pour que mon assaillant entre violemment contre mon épaule, je l'atrappa par le col avant de le lancer en avant vers ceux qui me bouchaient le passage. Oui, je sais, ce ne serait pas suffisant, mais j'y avais déjà pensé. Suivant la trajectoire de mon homme-projectile quelques mètres en arrière, je bondis dans les airs avant d'effectuer une rotation sur moi-même en frappant d'un coup de pied devant moi. Je n'avais pas touché celui que j'avais lancé devant moi, certes, mais une puissante lame d'air s'était créée, guidée par mon geste. Un Rankyaku s'écrasa contre le corps en vol, le propulsant à toute vitesse contre les autres sur sa trajectoire, les écrasant et poussant dans tout les sens. Il était même probable que certains aient été propulsés jusqu'à Brad. Pour l'instant, je ne connaissais rien aux capacités et pouvoirs de ce pirate effrayant, nous nous faisions désormais face, un vide au milieu de ce combat agîté qui n'attendait que nous deux pour le remplir par notre combat. Un sourire étira alors mon visage, sortant une cigarette de mon paquet et la callant entre mes lèvres.

< Eh salut le pirate ! On va s'éclater la tronche tout les deux puisque, après tout, c'est mon taff. Mais, d'abord, tu veux une clope ?
demandais-je à Brad, tout naturellement.

Je sortis une nouvelle cigarette que je lança vers le grand pirate brun d'une pichenette. Un combat était certain, j'espérais juste qu'on pourrait se mettre sur la geule sans trop se prendre la tête.





.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zekki Jaggerjack
Vice-Amiral Aigle Jaune
Vice-Amiral Aigle Jaune
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 02/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
10/100  (10/100)
Prime/Honneur: 500 millions honneur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Rokushiki15
Pouvoir 4Art du Ryusoken20
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Dim 19 Juil - 14:36



Bataille de Marineford
La reunions avait pris une tournure assez étrange puisque un groupe de pirate c'était mis à attaquer Marineford. Putain mais pourquoi ces fous faisait sa ! Je devais faire une sieste après cette putain de réunions et eux on tous fait foiré. La haine m'envahis mais lorsque je vis que Light y alla rapidement, je me mis a sourire, si lui y était rapidement, je n'avais pas l'obligation d'y allez moi aussi rapidement non ? Ce qui m'arrangeait grandement car 10 minutes de sommeille était nécessaire pour que je sois opérationnel. Un autre homme fis son apparition, je voyais que très vaguement donc je ne savais pas qui il était.

Je prit une chaise et ferma les yeux dix bonne minutes, on pouvais entendre un bruit sourd dehors mais cela ne me dérangeait pas car j'utilisai mon pouvoir pour que aucun son ne me parviennent, je pouvais me reposer tranquillement.

« Bon la sieste est finie, va falloir m'expliquer pourquoi ils attaquent Marineford de la sorte, ils doivent être fou. »

Je me mis à la fenêtre puis utilisa le Geppo et le Soru afin de me rendre a terre et avancer tranquillement. Un pirate se mit a courir vers moi, son épée à la main et en essayant de me tuer. Je me mis a sourire et sans qu'il ne comprenne rien, je me "teleporta", j'ai utiliser le Soru pour me déplacer rapidement derrière lui, et lui mis un coup de pied de haki dans le dos, sa colonne était toucher puisque j'avais entendu son dos craquer bien comme il faut.

« Petite frappe ne viens pas jouer avec moi si tu ne me touche même pas ! »

Je me mis à sourire tous en continuant ma route sans vraiment faire attention au autres, j'espérais au moins pouvoir affronter un ennemis digne de ce nom.

Feat Event

Code de Frsoty Blue de Never utopia


Dernière édition par Zekki Jaggerjack le Mar 21 Juil - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Supernova
Supernova
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 08/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 500 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 0
Pouvoir 2Haki Observation10
Pouvoir 3Paramécia Travesti40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Dim 19 Juil - 17:07



Tu te souviens des bulles de verre qui se promènent dans le ciel de shabondy. Tu te rappelles du beau teint des filles de LogueTown, et tout autant de la taille colossale des géants  rencontrés sur des îles bien lointaines de celle-ci. Tout ça en continuant de raccourcir la taille de ton sandwich, juché sur le rebord de cet énorme bateau, lui_même placé juste là où il aurait mieux fait de ne jamais paraître. C'est rageant non de dieu, de voir détaler tout ces gens sans ne serait-ce que l'ombre d'un plan dans la cervelle. Un simple objectif, récupérer le canard, rien de plus que cet ordre opacifié, tous fonçant inconsciemment vers le danger, alors que toi, tu hésites, trépignant sur le bastingage. Tes faux avertissements de tout à l'heure à ces quelques gars, ils étaient à prendre au sérieux. Quand on court au devant d'un danger, il faut tout du moins être conscient du risque qui est encouru. Mais bon, la réflexion, c'est peut-être pas leur façon de procéder, aux pirates. Peut-être qu'ils se sentent plus serein en mettant les pieds dans le plat, sans distinction, sans informations. Stupides pirates. C'est sans doute aussi l'âge qui te fait penser comme ça, vieux sénile que tu serais si tu étais véritablement humain. Si tu étais comme eux, capable de vivre sans avoir à renifler dans le vide à la recherche du moindre danger, dans les moindre recoins aux alentours, t'aurais pour sûr moins de difficultés à t'engager dans un combat sans en savoir l'issu.

On appelle ça l'instinct de survie de là où tu viens.
C'est cet instinct même qui t'as fais disparaître du sommet révolutionnaire il y a de cela cinquante ans. Oui oui, c'est cet instinct que tu détestes tant, et c'est cette volonté humaine que tu jalouses par dessus tout. Cette petit flamme qui brille dans leurs pupilles, leurs regards déterminés, attisé par la présence ce danger qui te pousse à prendre la poudre d'escampette. C'est pour cette unique raison que tu restes à la traîne, sur le bateau, bien trop désireux de garder cette couverture qui te sied si bien depuis ton retour du côté libre de la force. C'est pour ça que tu ne déclines ta véritable identité à personne, que tu en fais le moins possible, sans utiliser ton fruit, conservant ce secret pour pouvoir fuir si ça vient à mal tourner. Si tu leurs avaient dit, vous auriez pu trouver un plan adéquat sans prendre autant de risques inutiles. Il aurait suffit d'infiltrer le QG sous une autre forme pour t'emparer du canard et rentrer discrètement à la maison. Décidément, t'es vraiment qu'un putain d'égoïste, pense-tu, en resserrant les tranches de pain dans tes mains bioniques.

Les explosions commençant à s'intensifier, tu finis par fermer les yeux. N'importe qui pourrait te blâmer pour tourner de l’œil en plein combat, mais non, ce n'est pas exactement ça. Des points commencent à apparaître dans ton esprit, changeant de grosseur en fonction de la puissance des individus. Sans nulle difficulté, tu discernes ceux de Brad et Alejandro, vu que tu les côtoient depuis quelque temps déjà, c'est un jeu des plus enfantins. Puis tu te concentres un peu plus pour jauger le reste des points. Tu finis par trouver Glorim et Gôro qui se détachent aussi des personnes de puissance moindre. Puis vient le tour des adversaires. Il y a tellement de puissance dans cette zone en ce moment même que c'en est foutrement incroyable. Tu n'as aucun mal à conclure qu'Alejandro risque de rencontrer de lourdes difficultés, t'es même tenté d'ouvrir les paupière pour voir qui dégage une impression pareille. Mais bon, tu finis par remarquer qu'il en est de même pour Brad et Glorim, et qu'un autre rond se ballade pour l'instant à la recherche d'un met plus divertissant que de simples soldats. Quant à celui qui se trouve le plus proche et que tu as remarqué depuis le début, sans rire, il est des plus préoccupants. C'est en quelque sorte pour ça que tu cesses d'analyser la situation. T'as pas le temps de t'occuper des autres quand tu te sens oppressé de la sorte. Ce point a bougé plutôt rapidement pour se retrouver derrière toi, et tu n'es pas sans l'avoir aperçu volant au dessus, comme un oiseau de proie. Il n'y a que toi pour scruter le ciel à la recherche du moindre danger alors qu'il y a bien de quoi faire à ta hauteur. Et c'est pour ça, entre autre que tu n'es pas étonné de la prise de parole de l'inconnu qui ne se trouve pas bien loin.

«Hey! J'allais m'attaquer à Brad, mais tu as retenu mon attention. Que fais tu encore ici alors que tout tes amis se battent déjà sur la terre ferme? Hein? Et surtout, qui es tu... J'ai beau être au fait sur toute les pointures de la piraterie, toi tu ne me dis rien!»

Tiens tiens, tu tombes encore sur un bavard. Faut croire que tu n'attires que ceux qui ont un peu de temps à perdre. Par contre ce qui t'étonnes, c'est qu'il ait pris la peine de s'arrêter sur ce bateau alors que tu maintiens ta présence cachée, la faisant passer pour celle d'un humain des plus lambdas. C'est sûr qu'en comparaison à Brad, t'as vraiment rien à envier, pas déroutant qu'il lorgne sans cesse sur le capitaine. Tu ricanes légèrement, sans vraiment prendre la peine de lui décerner un regard.

«Mouehehe, tu sembles bien sûr de toi pour demander des comptes à une simple personne préférant rester à l'arrière pour jauger le spectacle. C'est un peu présomptueux pour un oiseau de feu qui a pris le temps de tout détailler du ciel, tu ne trouves pas ? Puis c'est pas comme si je comptais rester là à regarder, j'attends juste, le bon moment.»

Après ta petite tirade, tu te retournes vers lui afin de pouvoir le dévisager un peu avec tes yeux bioniques, toi et tes sourcils haussés, toujours la nourriture à la main.C'est vrai quoi, pour qui il se prend lui, à te donner des leçons alors qu'il fait exactement la même chose avec son regard perçant ? Puis bon, c'est pas non plus comme si c'était un enfant de cœur. Tu le connais toi, ce type, l'immortel qu'on l'appelle dans les mers. C'est pas de la gnognote ce corsaire là, et ça te rassures on ne peut plus d'entendre de sa bouche qu'aucun wanted n'ai encore été fait à ton nom. On t'as déjà aperçu plusieurs fois au côté de l'équipage pourtant. Mais bon, c'est peut-être parce que toi tu n'aimes pas le grabuge et les morts inutiles, parce que t'as des idéaux qui font que t'es pas là pour massacrer, ou parce qu'on a tout simplement pas encore eu le matos nécessaire pour te tirer le portrait, qui sait ?

«En tout cas, t'as l'air d'être quelqu'un d'intéressant mister hawk. C'est pas tous les jours qu'on vient me taper la causette alors tu vois, ça m'étonne un peu pour le coup, surtout que c'est pas vraiment le moment. Mais bon, si tu veux mon avis, je suis loin d'être un adversaire digne de ta trempe, sauf peut-être en tournois de bras de fer.»

Tu en profites pour exhiber un peu ton bras droit, conservant le gauche et tes jambes cachés sous tes vêtements et tu ricanes un peu plus, conscient que ta blague n'est pas vraiment de premier ordre. Puis tu passes la main dans tes cheveux avant de finir ton casse-croûte et de te plaindre de la température.

«Il fait plutôt frais ce matin, j'ai l'impression d'avoir les articulations en morceaux, bien que ce soit pas forcément faux mouehehe. Je serais pas contre un petit verre de saké pour me dérider l'estomac, pas vous light ? Après tout, j'ai plus la même vigueur qu'auparavant, ça doit être l'âge... Ouai c'est sans doute ça.»

Tu dis ça alors que tu as actuellement l'apparence d'un gosse qui n'atteint même pas la trentaine, quel manque de jugeote.

«Enfin voila, savoir qui je suis ne te donnerais pas plus envie de te battre contre moi, j'ai rien d'alléchant, juste des cheveux blonds comme les tiens, une fâcheuse manie de rester à l'arrière quand je me retrouve proche de cet endroit et l'incompréhension de ce qui pousse les pirates intéressants comme toi à devenir corsaire. Mais bon ça tu m'diras, c'est sans doute pas toi qui va m'en donner les raisons, j'me trompe ? »

A cela, on peut rajouter une foutue envie de garder le bateau intact en cas de pépin, malgré la présence d'un volatile enflammé à son bord. Mais ça, ce n'est qu'un futile détail. Toi, t'es toujours là, à jauger l'ennemi, te demandant s'il va prendre son temps ou passer direct à l'offensive. Le seul problème, ce serait qu'il compte se battre ici même.


     ©borderliness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Irajin
Chasseur Extraordinaire
Chasseur Extraordinaire
avatar
Humain.
Messages : 52
Date d'inscription : 13/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
3/100  (3/100)
Prime/Honneur: 500 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1
Pouvoir 2
Pouvoir 3
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Dim 19 Juil - 17:45

La Bataille de Marineford


EN AVANT





Sans plus de cérémonies, les hostilités débutaient. Brad n'avait pas vraiment envie d'affronter les grosses pointures de la Marine présentes, une rapide analyse de l'environnement avec son Kenbunshoku lui faisant comprendre que déjà chacun trouvait un adversaire de taille. Et bien sûr, son tour arriva. Le colosse dépoussiéra son costume lorsqu'un homme étrange à la tignasse rouge balança littéralement un de ses hommes à ses pieds. Celui-ci ne se releva pas. Les autres pirates s'en prenant à lui furent également battus. Lorsque le jeune barbu lui jeta une cigarette, il la réceptionna entre deux doigts, en riant franchement.

" Bwahahaha ! T'as pas l'air d'être un mec comme les autres, toi. Bien, tout le monde semble occupé à se battre. Bientôt, le vrai plan va débuter, mon ami. "

En effet, Brad avait bien plus d'un tour dans sa poche. Croyaient-ils tous qu'il aurait attaqué le quartier général de l'ordre et de la justice gouvernementales sans une once de préparation ? Il devait d'abord se débarrasser de l'énergumène en face de lui. Il écrasa sa clope, en cessant de rire, changeant du tout au tout, un regard noir fusillant son opposant.

" Je ne vais pas me répéter, et je ne suis pas ici pour jouer. Où est le Docteur Koin ? "

La rage du grand homme-bombe était palpable. Lorsque l'on intervenait dans ses petites affaires, il était hors de lui, mais plus encore lorsque cela concernant ses moyens d'atteindre le One Piece. Ne sachant pas vraiment à qui il avait affaire, il interpella une nouvelle fois son mystérieux interlocuteur.

" J'ai déjà battu une Shichibukai. Elle m'avait déçue. Si tu ne veux pas connaître un sort similaire, écartes-toi, et donnes moi les informations que je te demande. Dès que mon nakama sera sorti d'ici, nous lèverons l'ancre. "

En guise d'ultime avertissement, Brad leva lentement le pied droit, puis l'enfonça dans le sol violemment, en s'aidant de sa main qui poussait son genou. Une fois sa jambe à moitié enfoncé, il se redressa de tout son long, prêt à en découdre s'il le fallait. Bien qu'il avait l'air dans une position qui l'handicapait, le colosse disposait d'un large panel de compétences. Il finit par clore les paupières, "activant" sa vision à l'aide du fluide perceptif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Lun 20 Juil - 14:57

Traversant le ciel a une vitesse phénoménal, il n'avait eut que très peu de temps pour analyser la situation. Il avait aperçut une masse difforme se mouvant d'un sens puis de l'autre, signe que les soldat de la marine combattaient déjà l'équipage des "Seven Deadly Sins". Au loin, très en contrebas l'oiseau de feu aperçut un flash lumineux d'une pureté inimaginable. Ça devait être la célèbre foudre blanche de Kyor. Ainsi ce dernier était déjà en plein milieu de la bataille à combattre. Il avait de l'ardeur à revendre. Afin de mieux apercevoir sa cible, Brad, le phénix descendit en piqué pour se rapprocher du champs de bataille.

Il aperçut en une fraction de seconde les principaux protagonistes, Alejandro, Brad, et Glorim. Puis la seconde d'après il aperçut le bateau et remarqua qu'une personne l'occupait encore, regardant la bataille tel une sentinelle. Était ce la vigie chargé de surveillé et protéger le bateau?
Reprenant de la hauteur l'oiseau bleu se demanda si cette personne l'avait aperçut, et surtout qui était cette personne. Certes il ne l'avait pas fixé longtemps, mais Light ne reconnaissait pas ce pirate.

Mené par la curiosité il oublia son objectif principal: capturer Brad pour satisfaire Seichiro et garder sa place de Shichibukai. Enfin il verra ça plus tard. Pour le moment ce qui lui importait le plus c'était de savoir qui était ce blond. Rapidement le Grand corsaire arriva sur le bateau et reprenant sa forme humaine il s'accrocha au cordage, observant ce pirate d'un air sérieux. Que faisait il les yeux fermé? Ça ne présageait rien de bon. Pour le déstabilisé, et surtout satisfaire son insatiable curiosité, l'ex-pirate s'adressa à Magnum.

Mais le "péché de la jalousie" ne lui procura aucune réponse.

«Mouehehe, tu sembles bien sûr de toi pour demander des comptes à une simple personne préférant rester à l'arrière pour jauger le spectacle. C'est un peu présomptueux pour un oiseau de feu qui a pris le temps de tout détailler du ciel, tu ne trouves pas ? Puis c'est pas comme si je comptais rester là à regarder, j'attends juste, le bon moment.»

Et lui il était bien impétueux pour se la ramener autant alors qu'il restait ici à attendre. Sans l'arrivée de Light qu'aurait il fait? Serait il finalement parti se battre? Une chose était sûr' c'est qu'on ne le saura jamais puisque l'oiseau de feu était arrivé et qu'il n'allait pas lâcher le vieux racoon. Bref il parle beaucoup mais il a toujours pas répondu à ma question le bougre. Haussant il sourcil le corsaire polymorphe fixe ce drôle d'interlocuteur. Avant que celui-ci reprennent de plus belle:

«En tout cas, t'as l'air d'être quelqu'un d'intéressant mister hawk. C'est pas tous les jours qu'on vient me taper la causette alors tu vois, ça m'étonne un peu pour le coup, surtout que c'est pas vraiment le moment. Mais bon, si tu veux mon avis, je suis loin d'être un adversaire digne de ta trempe, sauf peut-être en tournois de bras de fer.»

magnum montre son bras cybernétique tout en ricanant. Mais Light ne relève même pas la blague du pirate, l'observant simplement une expression neutre figé sur son visage. Le corsaire polymorphe se disait en son for antérieur qu'il n'en avait rien à foutre de tout ça. Lui il ne voulait pas taper la causette mais savoir le nom de son interlocuteur, surtout que Magnum lui connaissait l'identité de Light. Le shichibukai soupira puis ouvrit la bouche pour réitérer sa question, mais le racoon le devança:

«Il fait plutôt frais ce matin, j'ai l'impression d'avoir les articulations en morceaux, bien que ce soit pas forcément faux mouehehe. Je serais pas contre un petit verre de saké pour me dérider l'estomac, pas vous Light ? Après tout, j'ai plus la même vigueur qu'auparavant, ça doit être l'âge... Ouai c'est sans doute ça.»

Le blond perché sur les cordages sauta, transformant ses bras en ailes pour se réceptionner sur le bateau, non loin de son interlocuteur. Puis, il fit face de ses trois mètres quarante de hauteur aux cyborg. Il le fixa encore une fois et demanda:

-Non, mais sérieusement ta vie, je m'en fout! Tu connais mon identité, alors décline moi la tienne. J'aime bien savoir à quel pirate j'ai mis une dérouillé! Et puis t'es paroles m'ont laissé entendre que tu n'es pas le gamin que ton corps veut faire croire au monde entier. Après tout je suis bien placé pour savoir que l'apparence est parfois trompeuse. Donc je te le redemande, qui es tu?

Déclara le phénix avec un petit sourire en coin. Pourquoi le pirate a-t-il prétendu que son âge était pénalisant pour lui alors qu'il semblait tout aussi jeune et vigoureux que le corsaire? Un mystère planait toujours autour de ce cyborg.

«Enfin voila, savoir qui je suis ne te donnerais pas plus envie de te battre contre moi, j'ai rien d'alléchant, juste des cheveux blonds comme les tiens, une fâcheuse manie de rester à l'arrière quand je me retrouve proche de cet endroit et l'incompréhension de ce qui pousse les pirates intéressants comme toi à devenir corsaire. Mais bon ça tu m'diras, c'est sans doute pas toi qui va m'en donner les raisons, j'me trompe ? »

Light ferma les yeux deux secondes. Quand on prétend être un civil lambda on ne se promène pas sur un bateau pirate, et surtout on répond aux interrogations d'un corsaire. Le fait que Magnum ne lui dévoile pas son nom commençait à énerver le shichibukai, et surtout cela montrait que ce cyborg n'était pas n'importe qui, même partis ces idioties de pirates. En plus si ça avait été un simple larbin il serait déjà sur le terrain. Il était sur et certain que Brad ne permettait pas la procrastination parmi ces larbins. Le blond devait donc être relativement important. Le grand corsaire arma sa jambe droite et la balança en direction du cyborg tout en s'énervant:

-Tu veux savoir pourquoi je suis devenu un corsaire? Alors que tu ne répond même pas à ma question? Bah tu vois je vais te le dire! Car je cherche mes parents, ces raclures! Ils m'ont abandonné, ont attaqué ma famille adoptive, et devine quoi se sont des pirates! Voilà pourquoi je suis devenu corsaire pour chasser les pirates sans me soucier de la marine! Et toi, l'homme machine? Qui es tu? Quel est ton histoire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baal S. Kozuki
Vice-Amiral Jaguar Gris
Vice-Amiral Jaguar Gris
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 500 millions honneur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement25
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Art du Sabre30
Pouvoir 4Superforce5
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link





MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Mar 21 Juil - 13:50



La Bataille de Marineford




Nous nous faisions face, d'ailleurs en parlant de face, son visage m'était familier. J'avais sûrement déjà dû voir son avis de recherche, mais j'avais une très mauvaise mémoire à cause de l'alcool et je n'arrivais plus à m'en souvenir. Pourtant, un visage comme le sien ça doit marquer les esprits ! Dans le doute, en plein milieu de tout ce remue ménage, je sortis un petit cahier de mon baluchon accroché à mon épaule, le feuilletant sans trop me soucier des quatre pirates qui m'avaient entourés pour m'attaquer simultanément des quatre point cardinaux. Sentant parfaitement leur présence, j'esquiva chacun de leurs coups avec une aisance déconcertante. Je continuais de feuilleter les pages de mon carnet en me déplaçant à peine pour éviter les attaques. Ainsi, je trouva enfin ce que je cherchais, l'avis de recherche de celui qui me faisait face et qui m'avait parlé. Brad Juggernaut, un capitaine Pirate qui avait bouffé un fruit du démon lui permettant de faire exploser son corps. Rangeant mon petit cahier, j'esquiva un coup de sabre qui visait mon visage en reculant d'un pas. Puis, je contre-attaqua, serrant mes poings avant de sortir mes index. Frappant les quatre hommes d'un seul et unique coup chacun, transperçant leur torse de mon index. En une seconde à peine, les quatre pirates tombèrent au sol, sans vie, les yeux révulsés et de fines goutelettes coulant du trou désormais présent dans leur torse. Repensant aux paroles de Brad, je lui souris.

< Ah tu parles du scientifique canard ?
demandais-je au drôle d'énergumène. Hm, laisses moi réfléchir...on va passer un marché, d'accord ? Si tu arrives à me battre, je te le dirai. Donc, tu es bien Brad Juggernaut ? Selon mes informations, t'es un pirate primé à cinq cent millions de Berrys, jolie somme bravo ! Mais, pour que la politesse soit respectée va falloir que je te donnes mon nom. Rah, ça me fait chier, j'aime bien rester discret moi. Allez, juste pour toi ma...non pas ma jolie parce que t'es sacrément moche, alors mon gars je vais te le donner. Moi c'est Octav Cross Moon, Chef du CP0, je vais pas te demander si t'as déjà entendus parler de moi, parce que de un ça m'étonnerait et de deux j'en ai rien à foutre.

Encore une fois, je parlais trop. Mais bon, c'était mon truc, je destabilisais mes adversaires avec mes paroles avant de les écraser par ma puissance. Ce type par contre, il avait l'air bien sûr de lui pour quelqu'un en si mauvaise posture. Plus tôt, il avait parlé d'un "vrai plan", alors tout ceci n'était-il qu'une diversion ? Qu'est-ce qui nous attendait encore ? Le combat faisait toujours rage, les sabres se croisaient dans des tintements persistants, le sang coulait à flots. Un peu plus loin de notre position, je pouvais voir Light et un drôle de type sur le navire qui les avait surprit en sortant de l'eau. Le Grand Corsaire blond se mit alors à raconter sa vie, ah ces jeunes ils n'avaient donc aucune retenue ? Qu'il fasse son travaille plutôt que de discuter, ah mais moi aussi je faisais la même chose depuis tout à l'heure, merde. Encore une fois, Brad me menaça, fallait lui calmer les bollocks à celui-là parce que ça commençait à devenir grave. En guise d'avertissement, le pirate leva sa jambe pour planter son pied dans le sol. Euh ouais ? Il était donc si atteint que ça ? Mais, je resta sur mes gardes. S'il avait bel et bien un fruit du démon, il fallait d'abord que je vois en quoi celui-ci consistait. Je souris alors en tendant mes mains vers l'avant.

< Une Shishibukaï tu dis ? commençais-je, perplexe. Ah oui ! Ils en parlaient tout à l'heure à leur réunion à la con. Tu parles sûrement de Yuki, la sabreuse que t'as démonté à Shabondy. Ahah, ça m'a tellement fait marrer cette histoire, j'en ris encore. Ecoutes, je n'ai rien à voir avec cette Shishibukaï, et ce n'est pas parce que tu joues les gros bras que je vais me tirer la queue entre les jambes. T'es un pirate et moi je suis un agent du gouvernement. Et, comme on dit dans le milieu "On ne traite pas avec les terroristes."

Décrochant de leurs holsters mes deux revolvers, je les pointa en direction de Brad. Mes doigts pressèrent alors les deux détentes. Ces deux balles n'avaient pas un but purement offensif, mais plutôt perceptif. En effet, ayant imprégné mes balles du Haki de l'Armement, j'utilisa une technique très utile.

< Target.

Cette technique consiste à retrouver son adversaire même à très longue distance, j'engageais souvent mes combats ainsi pour pouvoir toujours retrouver ma proie même si celle-ci s'enfuyait. Si une de ces balles touchait Brad ou même le frôlait, elle y laisserait une sorte de "trace de Haki" pouvant entrer en résonance avec mon Haki Perceptif, me permettant ensuite en fermant les yeux de le retrouver. Au passage, je voulais tester la défense de Brad, voir s'il allait les éviter, les encaisser ou bien les souffler par une explosion.

< Trève de tergiversation, passons à la baston coco ! m'exclamais-je, un grand sourire aux lèvres.

Frappant le sol sous moi, je me propulsa dans les airs pour prendre de la hauteur et avoir une meilleure vue d'ensemble. D'ici au moins, ces pirates ne m'attaqueraient pas. Flottant dans les airs à l'aide du Geppou, je continua mon ascension. Enfin, sauf ceux équipés de fusils ou autres armes à distances. Me déplaçant doucement dans les airs, je garda mes distances avec mon adversaire. Puis, me propulsant encore plus haut, je m'aligna avec la position de Brad plusieurs mètres plus bas. Une fois à cet endroit, je rangea mes revolvers pour faire un signe de pouce au pirate avant de me mettre à frapper l'air sous moi de mes pieds.

< Shooting Star !

De fins rankyakus se créèrent les uns après les autres puis de plus en plus rapidement, fondant vers la position de Brad et les environs. Descendant ainsi du ciel pour s'écraser au sol, cette attaque ressemblait beaucoup à une pluie tranchante capable de tout ravager sur son passage. Il fallait que j'analyse la façon de combattre de cet homme et le stopper ici et maintenant.





.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zekki Jaggerjack
Vice-Amiral Aigle Jaune
Vice-Amiral Aigle Jaune
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 02/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
10/100  (10/100)
Prime/Honneur: 500 millions honneur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Rokushiki15
Pouvoir 4Art du Ryusoken20
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Mar 21 Juil - 15:30



Bataille de Marineford
Je n'aimais vraiment pas sa car je n'avais pas aucun véritable ennemis en face de moi et cela sa me faisait chier, évidemment qu'en marchant, je me faisait attaquer, mais c'était tellement facile que je me battais avec les mains dans les poches et sans utiliser de haki, j'avais ma capuche sur la tête et je sauté afin de mettre d'assez gros coup de pied dans la tête des pirates lambda qui traînaient, leurs attaque était désorganisé comme si ce n'étais qu'une diversion.

Je levai ma tête lorsque je vis un homme barbu utiliser le Geppou et qui semblais se battre contre quelqu'un de fort, ce sui me fit sourire. Et si j'allais le rejoindre ? C'était pas forcement une mauvaise idée puisque les soldats avait l'air de pas trop galère. J'utilisa le Geppou et me rendis prêt de l'homme roux. Sa tête me disait vaguement quelque chose, il faisait partit du Chiper Pol mais du quelle je ne savais pas.

« Oh le roux tu maîtrise le Rokushiki ? Ce que tu viens d'utiliser la c'est le Rankyaku ? Apprend le moi maintenant ! J'en ai besoin pour défoncé quelqu'un et il faut que je l'apprenne au plus vite »

Je regardais en bas afin de faire gaffe qu'on ne me vise pas avec des armes a feux, je voulais réellement apprendre cette technique car j'en avais besoin pour mettre fin au règne de Raza. C'est alors que je vis Brad en bas, un pirate que je connaissais car j'avais vu sa tête sur un Wanted. Il ferais un adversaire de taille mais vu la situation, c'était la proie de Octav et je ne pouvais pas lui voler.

Feat Event

Code de Frsoty Blue de Never utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Supernova
Supernova
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 08/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 500 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 0
Pouvoir 2Haki Observation10
Pouvoir 3Paramécia Travesti40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Mer 29 Juil - 11:04



T'as cette impression dégueulasse quand tu le regarde. T'as ce sourire amer, délétère peint sur ton visage robotique. T'as ces orbes jaunes vifs qui le détaillent entre deux bouffées d'air et quelques mots, sans le quitter le moindre instant, à la recherche d'un détail qui capterait ton attention. Et lui, il a ces paroles de jeunots qui viennent tout juste de prendre la mer, sans avoir conscience du danger, de l'inconnu. Il a du tact aussi, le gamin de flamme; une assurance qui dépasse l'entendement, et une allure fière, insolente, qui te donnerait presque envie de t'y confronter si tu ne prenais pas en compte toutes les possibilités de cette rencontre. Et plus important que tout le reste, il a l'air de bouillir, de s'emporter assez facilement et de laisser libre court à ses pulsions. Rien que quand sa jambes menaçante passe à quelques centimètres de ta peau synthétique, ta concentration se fait plus importante. Tu en sentirais presque tes poils de racoon se dresser sur ta peau, si seulement ils étaient là en cet instant. T'es à l'affût, mais humain. Tentant d'être sensible aux odeurs dont tu avais l'habitude alors que tu n'as qu'un nez robotique en guise d'outil. Tu esquives le coup qui vient en roulant sur le côté, te retrouvant donc sur le pont de l'énorme bateau des Seven Deadly Sins à te demander si c'était réellement destiné à te toucher, ou s'il te faut simplement prendre cela comme un avertissement à te jouer de ce corsaire-ci, qui semble on ne peut plus pointilleux sur la déclination d'identité. Rien que sa voix profonde te suffit pour confirmer tes soupçons, elle sonne comme un gong pendant une réunion de premier ordre. Comme un putain d'instrument, ou le marteau d'un juge qui fini par rendre sa sentence après les trois coups sur la table.

«-Tu veux savoir pourquoi je suis devenu un corsaire? Alors que tu ne répond même pas à ma question? Bah tu vois je vais te le dire! Car je cherche mes parents, ces raclures! Ils m'ont abandonné, ont attaqué ma famille adoptive, et devine quoi se sont des pirates! Voilà pourquoi je suis devenu corsaire pour chasser les pirates sans me soucier de la marine! Et toi, l'homme machine? Qui es tu? Quel est ton histoire?»

Il est dur en affaire le volatile blond. Il peut pas se contenter de ton baratin  comme tous les autres, il faut absolument que tu lui jette ta vie en pâture pour son bon plaisir et l'assouvissement de sa curiosité. Et ça, c'est décemment pas le genre de chose que tu t'abaisses à faire. Il avait qu'à lire un peu plus les journaux, il avait qu'à s'informer, qu'à trouver lui même ce qu'il voulait savoir. Toi là, t'es nettement pas disposé à lui compter tous les détails de ton existence. Néanmoins, il reste l'alternative, du vrai qui ne l'est pas totalement. T'as toujours l'histoire de ce pauvre corps qui peut aussi expliquer tes plaintes de vieil aigri.


«-C'est pas vraiment mon genre de m'ouvrir aux autres alors que je ne les connais que grâce à des affiches ou à leur renommée. Si je ne suis pas moi même connu, c'est surtout parce que j'évite la tuerie, les dégâts. Parce que tout ça, ça ne m'amuse pas. Ou du moins, ça ne m'amuse plus. Je n'ai pas de passé qu'on pourrait plaindre, je suis juste un robot. Un tas de ferraille. Un homme machine comme tu dis si bien. Un corps condamné à couler à pic vu tous les métaux qu'il renferme et le poids que ça pèse. Je suis Magnum. C'est le surnom que l'on me donne. Avant j'avais un matricule, mais c'était pas forcément très plaisant tu sais.»

Petit arrêt dans la tirade, tu hausses tes épaules robotisée, feignant un simple sourire avant de continuer sur ta lancée.

«-Je suis né sur une certaine île, à une certaine date, choses qui ne te seront d'aucun intérêt et qui ne te permettront pas de savoir ce que je fais ici. Et je suis rapidement devenu pirate. Pour moi, c'était avant tout une plaisanterie que je voulais faire à ma famille, un coup du destin alors que mon père m'avait destiné à une profession bien différente. C'était juste du bluff au début,  mais je suis quand même parti en mer quelques temps, histoire de lui montrer que j'avais moi aussi mes propres convictions. Et le jour où j'ai voulu revenir, je me suis retrouvé confronté à une bande de clandestins cruels et sadiques qui se sont joués de ma structure corporelle, arrachant un bras par-ci, coupant une jambe par là. Je ne te fais pas de dessin, mais c'était loin d'être plaisant, et je serais mort ce jour là si ce type spécialiste en cybernétique n'était pas passé par là. J'étais méconnaissable, je ressemblais plus à rien, j'allais mourir pour ma stupidité, pour la jalousie que j'éprouvais envers mon frère et mon refus de le seconder dans les affaires. Mais il m'a sauvé, alors que je n'avais plus rien, il a réussi à transférer mes souvenirs et ma capacité à penser dans ce corps-ci, dans cette machine. Je pense qu'il avait dû mangé un fruit du démon, vu l'ampleur de la tâche, mais j'pourrais vraiment pas te dire lequel. Et depuis ce jour, j'ai ce corps qui me sert de boîte à souvenirs. Ce corps là, pour me rappeler ce que j'ai fais, et ce que ça m'a amené. Et ça fait maintenant 60 ans que je suis comme ça. »

Triste vie hein. Finir dans une enveloppe en tout point différente de la première, sans pouvoir s'en séparer, ne plus vieillir, ne plus vraiment ressentir non plus, c'est l'histoire de ce corps, de cette personne que tu as croisé, qui n'avait plus que la parole pour se prétendre humain. C'était triste à mourir, mais à l'époque, tu n'y as vu qu'un bénéfice, de posséder un corps pareil, bien plus solide que d'ordinaire. Avec plus que les souvenirs, les pensées, et ce petit bout de chair d'habitude nommé l'encéphale, mais que tu préfères taire car il est en tout point le bémol, le point faible de ce tour de force réalisé par cette habile personne.

«-Pour ce qui est de ce que je fais là, c'est le genre de chose pas facile à comprendre, et encore moins à expliquer, les clandestins ont pourris ma vie, je ne me sentais pas capable de me présenter de la sorte à mes parents, du coup j'ai continué sur ma lancée, jusqu'à rencontré Brad et j'ai gardé l'habitude de me plaindre de tout et rien, sans que ce soit forcément vrai. Mon mécano m'a permis de conserver la sensation de satiété, et rien que pour ça, je peux t'avouer que je l'adule. Beaucoup.»

Ah ça oui, ne pas pouvoir manger, c'est haut-delà de l'impensable. C'est carrément pas envisageable, aussi emmerdant que de ne pas trouver une paire de chaussettes identiques quand on s'apprête à partir bosser. C'est chiant. Vraiment chiant.

«-Quant à ton plan de corsaire, ma fois, c'est bien pensé, ça coule de source.. Mais la vengeance n'est pas toujours satisfaisante, parfois, y'a besoin de plus que ça. M'enfin, c'est pas à moi de te donner des leçons, t'es bien assez grand pour le découvrir par toi même. Mais bon, si j'te dis ça, c'est juste en connaissance de cause. Et puis sinon, je m'excuse.»

Parce que quand même..

«-J'ai du mal à résumer tout ça, même si bon, c'est plus vraiment de première fraîcheur. Et du coup, maintenant, tu vas faire quoi ? »

ça t'as apporté quoi, que je te dise tout ça. ça t'apportera quoi, si tu gagnes ? ça tu voudrais bien le savoir.



     ©borderliness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Sam 15 Aoû - 20:54

Spoiler:
 
Bon, le shichibukai avait peu être posé une question en trop ,emporté par le feu de l'action, par ce que franchement il en avait rien à foutre que Magnum lui balance sa biographie. Une histoire triste, gore sur les bords, en somme du vécu, une vie pas si inintéressante, mais ça n'avait pas vraiment sa place dans ce champs de bataille. Après tout, si les Deadly Sins avaient débarqué en ce lieu ce n'était pas vraiment pour bavarder. Mais bon on ne pouvait pas blâmer Magnum. Après tout, un corsaire menaçant lui avait demandé de raconter son histoire, donc il l'avait fait. Finalement après avoir écouté le racoon sans l'interrompre, une question s'initia dans l'esprit de Light: Que faisait ce "Magnum" dans l'équipage de Brad. Enfin reformulons la question: comment un être aussi sage pouvait accepté de vivre, cloisonner entre quatre murs avec les tarés qu'étaient Alejandro et Brad? Enfin, le blond ne connaissait pas ces deux bougres là, mais ils n'étaient pas connu pour être de fins stratèges, ni des modèles de douceur et de sagesse, mais bon on pouvait leur laisser le bénéfice du doute. Lâchant du regard son ennemi tandis qu'il le conseillait d'abandonné sa vengeance, il jeta un regard derrière son épaule pour observer l'avancer des assaillants. Les trois pirates avaient foncé dans le tas pour se voir à présent confronté à des ennemis de valeurs, qui en surnombre finiraient sûrement par en faire de la charpie.

Deux secondes plus tard le regard du blond se reporta sur la personne de Magnum. Un pirate qui s'excusait pour des paroles à peine déplacées, c'était pas courant. Malgré sont apparence métallique, ce mec était sûrement l'adversaire le plus humain et normal qu'il ai croisé depuis un bon bout de temps.

-Ne t'excuse pas... Magnum! Je dois l'avouer, tu es bien plus sage et humble que moi. Et malgré ton apparence tu es le type le plus humain que j'ai croisé depuis un bail, et pour cela je te respecte, et je ne te ferais pas l'affront de te demander ce que tu fous dans cette équipage de dégénérés... Mais dis moi seulement ce que vous êtes venu faire ici? Personne n'attaque Marinford sur un pur coup de tête! Qu'êtes vous venu chercher ici qui vaille tant d'importance que vous êtes tous prêt à sacrifier vos vies? Moi en retour , je vais répondre à ta question. Ce que je vais faire est simple... Tu vois le champ de bataille en contrebas? Ces hommes se battent pour défendre leurs convictions. On va suivre le mouvement. On va se battre! Je compte sur toi pour te donner à fond!

Un petit sourire apparu sur le visage du grand corsaire. C'était la première fois qu'il éprouvait du respect pour un pirate depuis qu'il avait promis à Agon qu'il mettrait fin à l'ère de la piraterie.  En même temps Magnum était assez différent des raclures qu'il avait l'habitude de rencontrer. La plupart du temps lorsque des hommes restaient en retrait sur un bateau c'est qu'ils flippaient d'avoir à affronter le shichibukai, mais lui c'était parce qu'il n'aimait pas les tueries et les barbaries. C'était sûrement sur à son histoire tragique. De tels événements poussaient souvent les hommes dans un extrême où l'autre, et pour dire la vérité dans ce monde ceux plongeant dans la psychopathie était plus fréquent que ceux devenant subitement pacifique, et c'était vraiment dommage.

Cependant ce qui était plus regrettable encore c'était le fait que Light se trouvait dans l'obligation de combattre Magnum avec pour objectif sa capture. Le blond, en écoutant la réponse de son interlocuteur bougea de quelques pas afin de s'adosser de tous son long sur l'un des mats du navire. L'heure du combat allait bientôt sonner, espérons que nos deux protagonistes sachent apprécier ce doux embruns ébouriffant leur cheveux, qu'ils profitent de ce calme afin de se ressourcer avant la bataille. La parole allait laissé place au langage des poings. Comment se profilerait la suite de cet événement?


Dernière édition par Light G. Hawk le Mar 27 Oct - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baal S. Kozuki
Vice-Amiral Jaguar Gris
Vice-Amiral Jaguar Gris
avatar
Messages : 116
Date d'inscription : 27/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
8/100  (8/100)
Prime/Honneur: 500 millions honneur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement25
Pouvoir 2Haki Observation0
Pouvoir 3Art du Sabre30
Pouvoir 4Superforce5
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Sam 3 Oct - 10:27



La Bataille de Marineford


Feat : ✘ Zekki ✘ Light ✘Magnum ✘Brad



Tandis que mes pieds martelaient l'air pour créer de fins Rankyaku fondant sur le pirate renommé, un mouvement attira mon attention. Un homme s'était élevé dans les airs de la même manière que moi, un utilisateur du Geppou. Cette simple démonstration me permit de savoir dans quel camp était ce jeune homme, apparemment le mien. Il me semblait même avoir ressentit sa présence plus tôt, avant l'arrivée des pirates en ces lieux. Je le fixa derrière mes lunettes, frappant trois dernières fois un peu plus puissament afin d'augmenter la puissance de ces dernières frappes en directement de mon adversaire. A l'impact, un épais nuage de poussière s'était créé, couvrant à ma vue l'état de Brad, devant alors recourir au Haki Perceptif afin d'en suivre les mouvements. Mais je ne sentis aucune réaction de sa part, aucun mouvement, avait-il simplement encaissé d'une manière ou d'une autre ?

Je continuais de frapper l'air, mais moins puissament, utilisant de simples Geppous pour me maintenir ainsi en position aérienne. Je me tournais alors face à ce Vice-Amiral qui me demandait de lui apprendre le Rankyaku parce qu'il en avait besoin, il pensait que je pouvais lui apprendre une telle technique en quelques minutes ? Même moi j'avais dû m'y entraîner pendant des semaines pour commencer à faire quelque chose de potable. Je savais bien qu'une simple démonstration ne pourrait suffire pour en comprendre la subtilité et le mouvement. Afin de me l'enseigner, mon maître m'en avait fait bouffer des centaines lors de combats contre lui. Mais, cet homme avait-il seulement la carrure pour maîtriser une telle technique. Un sourire se dessina sur mon visage, je laissa échapper un léger rire avant de m'adresser à lui.

- Et tu crois que je vais te l'apprendre aussi aisément ? m'exclamais-je à son égard. Tu sembles certes plutôt bien maîtriser le Geppou, mais le Rankyaku est une technique autrement difficile, ce ne sera pas en quelques minutes que tu en comprendra les teneurs.

Marquant une pause, je frappa à nouveau l'air de ma jambe qui siffla lorsqu'une nouvelle lame tranchante se créa. J'exécuta à nouveau ce mouvement du côté gauche, observant le résultat de cette petite démonstration. Les Rankyaku décimèrent des groupes de Pirates aux prises avec des soldats, ceux-ci se faisant blessés pour les plus imprudents.

- Je te proposes un truc mon p'tit gars, si tu résistes à mes attaques, je te l'apprendrai. Ouais, je sais, se battre l'un contre l'autre alors qu'on est dans le même camp ça craint un peu, mais l'autre gus là a l'air de s'être fait exploser par mon attaque donc j'ai personne d'autre pour m'occuper. m'exclamais-je, content d'avoir trouvé à nouveau de quoi passer le temps. Alors, deal ?

Je rebondissais toujours dans les airs, un air de confiance absolue dans mon unique oeil, derrière les verres de mes lunettes. Levant alors mon bras en direction du Vice-Amiral, je lui fis signe d'approcher, bien que je préparais déjà la première offensive. Mon Geppou me propulsa en arrière, puis en avant, avant de frapper à nouveau l'air devant moi pour me propulser en arrière en tournant sur moi-même. Ma jambe se leva à l'horizontale, frappant l'air d'un mouvement ample et rapide qui déchira l'air sur son passage, créant la première couche de mon assaut. En reculant et en éxécutant un salto dans les airs, je frappa ensuite verticalement afin d'ajouter une nouvelle lame d'air à ma technique. Me stabilisant dans les airs, mes lèvres murmurèrent deux mots tandis que l'attaque fusait déjà en direction de Zekki.

- Cross Moon !




Les deux lames de Rankyaku fusionnèrent pour former une croix qui fonça droit sur le Vice-Amiral. Agissant ainsi, je ne cherchais pas à créer un incident de trahison, simplement à aider cet homme qui voulait apprendre cette technique. D'apparence, il semblait fort et serait sûrement capable d'assimiler les bases du Rankyaku après un long entraînement mais, à moins qu'il ne soit un génie du combat il ne pourrait pas l'apprendre aujourd'hui.




© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zekki Jaggerjack
Vice-Amiral Aigle Jaune
Vice-Amiral Aigle Jaune
avatar
Messages : 145
Date d'inscription : 02/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
10/100  (10/100)
Prime/Honneur: 500 millions honneur
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement10
Pouvoir 2Haki Observation5
Pouvoir 3Rokushiki15
Pouvoir 4Art du Ryusoken20
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Lun 26 Oct - 21:57




Bataille de Marinefrod

feat. plein de gens



Je ne m’occupais plus de ce qui se passait autour de moi, il était la, tout comme moi, en train de planer dans le ciel. Il était un membre du CP0, non pardon, il était le chef de ce Chiper Pol, l’une des plus puissante personnes de ce monde. Sa puissante pouvait surement rivalisé avec celle d’un yonkou ou d’un amiral, mais je n’en était pas sûr, je voulais qu’il m’entraine, car son rankyaku était une technique qui m’interessait grandement, cette façon de lancer des lames d’airs, il était surement la personne la plus apte à m’apprendre cette technique qui pouvait être puissante et sa serais un atout contre mes futurs adverssaires.
J’étais donc en face de lui, mais il était très reserver sur le fait de m’apprendre le rankyaku et il me fit une démonstration de cette technique, elle était vraiment puissante. Si je pouvais apprendre cette technique alors je pourrais vaincre pas mal d’ennemis et il ne savait surement pas que j’étais le Vice-Amiral qui copié les mouvements des autres afin de ce les approrpier, une façon de combattre assez spéciale et pas original selon certaines personnes, mais je m’en foutais après tous il fallait simplement que je batte mes adverssaires.

Il voulais que je le combatte, il s’ennuiyait après tout son adverssaire avait complétement disparu, je voulais le combattre ! Il était l’adverssaire le plus digne que j’avais eu depuis que cette incident avait commencé. L’attaque qu’il me lança à cette instant était dévastateur, j’avais à peine eu le temps de me proteger même si je fut projeter par terre, je n’avais que des blessures mineurs.


- Impressionant comme attaque, je doit reconnaitre que tu n’a pas volé ton titre de chef de CP0. J’ai eu le temps d’analyser une partie de ton mouvement et je pense pouvoir le reproduire

Mes jambes devinrent noir, une utilisation de fluide de l’armement. De cette façon je pouvais augmenter fortement ma vitesse et cela même sans utiliser le soru. Je me rendis prêt de Octav et recopia le même mouvement que Octav, mais  cela ne fit que produir une petite lame d’air qui ne servait qu’a ventiller le jeune homme en face de moi. C’était un echec, mais je n’allais pas me décourager.


- Réutilise ta technique s’il te plait, j’ai besoin d’en voir plus pour pouvoir l’utiliser !

Je me remis en garde de façon à encaisser l’attaque qui allait surement être plus puissante et qui allait me faire plus de dégat.

A-Lice | Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Magnum
Supernova
Supernova
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 08/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
0/100  (0/100)
Prime/Honneur: 500 millions
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 0
Pouvoir 2Haki Observation10
Pouvoir 3Paramécia Travesti40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Dim 1 Nov - 9:04



Vient le moment où l'homme phénix te demande ce que tu peux bien faire là, le moment où il te pose la colle du siècle à laquelle tu ne sais que répondre de censé. Qu'est-ce-que tu peux bien foutre là, devant le siège du camp ennemi, qui aurait bien plus à te reprocher que ce que tu sembles vouloir faire penser au corsaire. Et vient ensuite la partie sur les convictions, celles que tu cherche à retrouver, parce que tu te noies dans un infini de supposition, en philosophe que tu es.
Qu'est ce que c'est au final la liberté, que vaut-elle vraiment dans ce monde ? Pourrait-tu, si tu t'y consacrais corps et âme, en avoir un semblant d'image vraisemblable ? Tu te le demande bien.

Mais si une chose est sûre, c'est que ce monde ne le sera sans doute jamais. Alors ce ne serait pas plus simple, de reprendre ta retraite et d'aller couler des jours heureux sur une île déserte d'une centaine de mètres carrés ? Peut être bien que si, mais ce ne serait pas aussi drôle; il te manquerait cette surprise, cette paresse que tu ressent à te battre pour des broutilles, pour un canard que tu n'aurais aucun remord à enterrer histoire d'ôter une épine du pied de la justice. Ce canard créateur de smile après tout, c'est pas comme si il était si indispensable que ça. ça rendrait peut-être le monde meilleur s'il disparaissait. Alors qu'est ce que tu fous vraiment là ?

«-L'esprit d'équipe. Je pense que pour répondre à ta question, vaut mieux que je dépose le fardeau sur ce genre de choses.»

En même temps que tu balances cette vague réponse, debout sur la balustrade, tu cherches du regard Brad et les autres, te demandant encore une fois dans quelle optique tu as dis oui, dans quel but tu les as rejoints si ce n'est pour passer le temps d'une façon différente ?

«-En tout cas, sache, que je suis satisfait d'avoir eu une conversation censée dans la journée. Et que tu me semble être un adversaire bien plus que digne d'estime.»

Tu sautes ensuite sur le côté du bateau, te propulsant ensuite jusqu'à la berge histoire de te sentir plus à l'aise niveau mouvement. Après tout, tant que tu ne tombes pas dans l'eau tu es tranquille.

«-Mais sache aussi, que malheureusement, je n'ai pas plus de temps à te consacrer pour l'heure. On se recroisera peut-être un jour, Light le phénix. Pour l'heure je te souhaite une bonne journée et consécration de ton but, bien qu'il ne me paraisse pas des plus nobles.»

Et sur ce, dans le brouahaha de la bataille, le cyborg jette une petite bille à terre, plongeant une surface conséquente du terrain dans un épais nuage de fumée. Et puis il disparait, devenant un simple matelot de bas rang, habillé comme tous les autres, méconnaissable dans le feu de l'action.

Lâche comme il l'a toujours été en ces lieux
mais sain et sauf
et amusé de la tournure significative de la journée.

Le monde ne changera jamais car une personne le décide.
Il faut bien plus d'engrenages pour faire tourner la roue du destin.
 


     ©borderliness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk Sam 7 Nov - 14:37




« Le requiem des Deadly Sins »



Très honnêtement, je ne m'attendais pas à croisé une personne si sage et philosophe dans les rangs de l'équipage de la "bombe humaine" nommé Brad. Les rumeurs décrivaient des pirates sanguinaires, dégénérés et impitoyables, et pourtant, il était là lui, se tenant sur la balustrade de leur bateau. Il ne faisait aucun doute que le dénommé Magnum, faisait parti de Deadly sins, même s'il ne semblait pas être en accord parfait avec eux, vu qu'il se tenait ici, en retrait, alors que tout le reste de l'équipage c'était déjà lancé dans la guerre. Ce personnage rempli de boulons, plus proche de la machine que de l'humain, semblait néanmoins détenir plus de pragmatisme que ses amis, il avait une plus grande humanité qu'eux, que moi, il n'en faisait aucun doute.

Je le fixais simplement espérant le voir au combat. Mais il ne semblait pas résigner à se bouger pour frapper, bien au contraire, il resta planté sur son perchoir, ouvrant la bouche pour répondre à mes interrogations. Ainsi, il n'était là que parce que l'équipage était là ? L'action qui transcendait ses camarades et les poussait à attaquer le quartier général de la marine, ne l'intéressait en vérité pas plus que ça. C'est ce que je ressentis en l'écoutant. L'esprit d'équipe ? Un fardeau ? Il avait un discours fort et révélateur de son implication quasi nulle dans cette attaque. L'écoutant, je ne pus m'empêcher d'arguer un sourcil en lâchant un :

-Je vois...

Ce que j'avais compris, c'est qu'il n'était pas en accord avec le reste de l'équipage, cependant, en temps qu'ami, il ne s'était pas résigné à les lâcher pour l'occasion. Il avait décidé de les soutenir par sa présence. Ou peut être avait-il d'autres objectifs en tête. Je ne pourrais le dire. C'était la première fois depuis un moment que je pouvais considérer un pirate comme respectable, alors je décidais de ne pas lui poser plus de questions afin d'éviter la désillusion. Alors que Magnum reprit la parole, je le vis détourner son regard de moi. Il fixait les champs de bataille. Surement cherchait-il du regard ses camarades, Brad Juggernaut, Alejandro Calderon... Au fond de moi, je commençais déjà à ressentir une certaine compassion à l'égard du cyborg. Ces camarades n'avaient absolument aucune chance de s'en sortir, car ils avaient eut la malchance d'attaquer Marinford en ce jour de réunion entre la marine et les Shichibukai. Je n'étais pas la seule menace pour les Deadly Sins, il y avait aussi Kyor, Gabriel, l'amiral Seichiro Yie et les vice-amiral Zekki. En plus de cela, il devait y avoir au sein des troupes bataillant en ce moment d'autres soldats d'élites dont j'ignorais l'existence.

Magnum semblait me respecter aussi, ou du moins s' il était sincère, il semblait content d'avoir rencontré quelqu'un qui a parlé avant de frapper.

-Il en est de même pour moi. Mais...

À peine eus-je le temps d'aligner quelques mots que le cyborg sauta hors du bateau atterrissant sur la berge. Instinctivement, je me rapprochais de la balustrade me penchant par-dessus bord pour entendre mon interlocuteur m'adresser encore quelques mots.

À peine eut-il finit qu'il souleva un énorme nuage de poussière en lançant au sol un de ses projectiles artisanals. Sans une once d'hésitation, je bondis par-dessus la balustrade, plongeant droit dans le nuage de fumée en forçant sur ma vision pour tenté de transpercé du regard ces particules qui opacifiaient l'air ambiant.

-Hawk Eyes

Variant la puissance de mon cristallin, je pus apercevoir distinctement les personnes se trouvant au sein du nuage de fumée, mais l'homme de métal ne s'y trouvait pas. Comment avait il pût fuir si rapidement ? Cela reste un mystère pour moi encore aujourd'hui. Désemparé de ne pas pouvoir le traquer, déçut d'avoir enfin compris qu'il venait de fuir, je me mis simplement à hurler un message à son adresse. Sait-on jamais peut être était-il dans le coin même si je ne le voyais pas, après tout, il y avait une foule énorme au sein de laquelle il pouvait se cacher :

-Oye, Magnum ! Je te pardonne pour aujourd'hui... Mais un jour, on se recroisera, j'en suis sûr. Alors la prochaine fois, affronte-moi, ne fuit pas !

Le message était-il passé ? Je n'en savais rien. Une chose était sûr c'est que j'avais attiré l'attention des regards, enfin, je dis ça, mais je suis au milieu d'un nuage de fumée, donc techniquement personne ne me voit, à moins bien sûr de posséder une vision aussi particulière que la mienne, ce qui était réalisable à l'aide d'un autre fruit du démon, et même peut être grâce à une technologie de pointe mis en œuvre par la Marine. Mais bon avec des suppositions, on pourrait refaire le monde.

Je sortis du nuage de fumée de manière inopinée, bondissant à pleine vitesse grâce à mon "Phénix Run". Sortant du nuage de poussière, j'avais les bras déployés à l'horizontale, et les coudes à moitié pliés. À toute vitesse, je fauchais deux pirates, que j'avais précédemment aperçu, grâce à ma vision d'aigle. Mon double lariat toucha mes deux proies à la gorge, les envoyant valdinguer, le souffle coupé vers une direction au hasard. Ils percutèrent tous les deID un groupe de pirates, ou de marines, que sais je, les étalant à leur tour, avec une violence inouïe, contre le sol pavé de Marinford.

-Phénix mowing !

Déjà, la plupart des gens m'entouraient s'écartèrent. Pirates ou marine, tous prirent leurs distances pour ne pas finir comme les deux malchanceux qui ont servi d'exemple à l'instant. Un grand bruit se fit entendre, se réitérant de manière régulière, puis un nuage de fumée se leva à nouveau. Mais cette fois si je n'étais pas au centre du nuage de poussière. Non, car je pouvais le voir, de mes yeux, se propager. Les bruits saccadés continuèrent durant plusieurs secondes, se faisant de moins en moins violent et de plus en plus espacé à mesure que les secondes passaient. Le bruit de l'air brassé, me parvint malgré le boucan ambiant qui s'élevait. Intrigué par les bruits étranges se propageant dans l'air, je levais la tête et vis deux hommes postés heur dans le ciel. Les deux semblaient rebondir sur l'air. Et l'un d'eux semblait lancé un semblant de l'âme d'air tout en bondissant sur l'air. En me concentrant sur les personne, je pût modifier la puissance de mon cristallin et "zoomer" sur les visages des deux hommes. L'un des deux, je l'avais vu il y a pas si longtemps. C'est le vice-amiral Zekki. Mais qui était l'autre homme, et que visait-il de ses attaques ?

Eh bien, je n'irais pas leur demander, car je n'entretenais pas de rapports très amicaux avec l'aigle jaune. Je préférais don l'éviter, lui et son arrogance légendaire afin de me concentrer sur la réalité des combats. Les deux hommes perchés pouvaient bien faire ce qu'il voulait, ça ne me dérangeait pas temps qu'ils ne se trompaient pas dans le choix de leurs cible. Un hurlement animal, fit alors vibrer l'animal qui sommeillait en moi, me faisait tourner la tête instinctivement. Mon regard était maintenant dirigé vers un duel des plus intéressant. Le Fenrir glacé contre l'amiral Seichiro.

Ce que je vis m'étonnait un peu. La bestialité d'Alejandro semblait prendre le dessus sur l'expérience du combat de l'amiral Singe gris. C'était impossible, un amiral ne pouvait pas être en difficulté face à une supernova. Les amiraux n'étaient ils pas supposé pouvoir rivaliser avec les Yonkou. Alors pourquoi ? Sa crédibilité en prenait un coup, à mes yeux. Je ne pourrais plus réel ment le prendre au sérieux... Ces menaces ne seront plus que poussière dans ma bouche. Je ne craignais rien pour ma place, même si je n'avais pas suivi ses ordres et attaquer Brad. Après tout Brad finirait par tomber que ce soit de ma main ou de celle d'un autre "justicier". Ainsi, il n'aurait pas à se plaindre surtout si je lui viens en aide et le remplace dans son combat contre Alejandro. Après tout ne devait-il pas organiser, stratégiquement, la défense ? Il le ferait surement mieux s'il n'avait pas à combattre.

Ainsi, après avoir observé quelques secondes, les coups que les deux adversaires s'échangeaient, je me décidais enfin à intervenir. Je pliais ma jambe droite et te dis ma jambe gauche tout en mettant mes mains sur le sol. Puis brusquement, je pris mon départ, déployant mes ailes par la même occasion afin d'augmenter ma vitesse de pointe, déjà ahurissante grâce à la longueur de mon allonge et au fait que j'ai recouvert mes jambes de haki. Fondant sur le Fenrir avec mon "Phénix Run" je fus sur lui en deux secondes, et décochais un coup de pied rotatif dont le centre de révolution n'était autre que moi.


-Dynamic Kick !

Le loup n'eut pas le temps de comprendre et encaissa le coup, se faisant violemment projeter quelques mètres plus loin. Je profitais de se court instant de répit pour m'adresser à l'amiral, plus surpris qu'autre chose :

-Ne perdez pas de temps à combattre ce louveteau... Vous êtes amiral, vous devez organiser la défense. Je vous laisse la stratégie, pendant ce temps, moi, je combattrais Alejandro !

Des grognements parvinrent à mes oreilles. Il semblait que j'avais énervé le loup.

-De quels droits interviens-tu ? Personne t'as sonné piaf de malheur, alors, n'intervient pas dans mon combat !

Hurla Alejandro en bondissant sur moi. Le pirate était sous sa forme hybride, et déjà témoignait d'une bonne rapidité. J´esquivais in-extremis la patte qui aurait pu me lacérer le visage, non que dis-je, me broyer le visage. Pour esquiver, je m'étais penché vers l'arrière, et tandis que le Fenrir se laissait maintenant emporter par son mouvement, je pivotais vers la gauche afin d'éviter de me faire écraser par ce massif hybride entre homme et loup. Certes, il était plus petit que moi, mais niveau carrure, il m'aurait écrasé de tout son poids.

Ainsi décalé, et de nouveau stabilisé, j'entamais cette fois-ci une nouvelle rotation sur moi-même en prenant pour axe de révolution ma jambe droite pour cette fois. Armant ma jambe gauche, je me préparais en apparence à lancé une nouvelle fois un "Dynamic Kick" mais une autre idée me vint en tête lors du mouvement. Lors de l'opération, une transformation s'entama alors sur mon corps. Des flammes bleutées apparurent éparses mon corps, les queues du phénix apparurent au bas de mon dos, et ma jambe en mouvement se transforma en une serre acérée. Mais cette serre n'était pas orientée de manière à blessé mon adversaire, du moins pas dans l'immédiat. En effet, avec ma serre, je ne fis qu'attraper l'avant-bras gauche d'Alejandro. Dès que je sentis la peau glacée de l'homme-loup, je recouvris ma serre du fluide combattif, pas pour atténuer la sensation de froid, car honnêtement, les membres transformés ne ressentent plus aucune réelle gêne physique, mais pour obtenir une poigne inaltérable.

-Black Claw

Je resserais alors violemment ma prise sur le membre en question. Cette compression phénoménale de la serre sur le membre prisonnier avait pour but de briser l'os le constituant, afin de rendre son adversaire inapte au combat. Mais alors que je commençais à agir sur son bras droit, il comprit mon petit jeu et tourna sa tête et son autre bras dans ma direction. Je plongeais alors mon regard dans le sien, il semblait amusé comme préparant un coup fourré, mais moi non plus je ne le regardais pas pour rien. Je voulais voir son regard lorsqu'il verrait mes queues s'animer et bloquer ses autres même Re réduisant à néant ses autres possibilités d'attaques. Son bras gauche, ses deux jambes, et même son cou, furent rapidement captifs des queues du phénix. Et bien entendu, ses queues bleutées étaient-elles aussi recouverte de haki afin de briser aisément les membres enserré. Je pus voir une moue se dessiner sur le visage d'Alejandro, et son regard transcrivait une certaine appréhension. Un craquement sonore se fit entendre, lui arrachant un râle de douleur. Ma serre venait de briser partiellement son avant-bras. Le Fenrir décida d'agir. Pour commencer, il hurla, à la manière des loups, et bien vite, son visage tiraillé par la douleur s'apaisa comme s'il ne sentait plus aucune souffrance et ce malgré la blessure déjà infligée.

En un récital de grognements malveillants, Alejandro se laissa aller à la brutalité latente de la bête qui résidait en lui. Sa respiration saccadée se faisait de plus en plus forte alors que mon emprise se resserrait sur son cou et autour de chacun de ses membres. Puis l'inévitable arriva. Alejandro explosa libérant totalement sa forme de Fenrir. À mesure qu'il grandissait, je sentais ses membres se contracter, m'opposer une certaine résistance, puis sa force nouvelle fut mis à contribution. D'un mouvement plus incontrôlé que volontaire, son corps se contorsionna, arrachant l'une de mes queues dans son sillon. J'avais perdu mon joug sur le cou de la bête, et déjà ses pattes avant firent un mouvement qui m'orientèrent droit sur le bitume. Ma tête heurta violemment le sol, répandant sur ce dernier mon sang. Heureusement, que mon pouvoir était toujours actif et que ma régénération s'enclencha. Néanmoins, j'étais sonné, et Alejandro, transformé, profita de sa puissance actuelle pour arracher d'une traite tous mes membres qui me rattachait à lui. Je ne pût retenir le crois de douleur qui suivit cette instant. Les soldats alentours devaient se sentir mal pour moi en observant un tel carnage et pour le plus ignorant ils devaient se dire que c'était finit pour moi.

Mais ce n'était absolument pas le cas. Je repris alors complètement mes esprits, lorsqu'une vive douleur remplaça la précédente. Le loup glacé avait plongé sa patte droite dans mon abdomen, et semblait se délecter de cette effusion d'hémoglobine. Pendant triturage de boyaux, le reste de mes membres finissaient de se régénérer. Luttant contre la douleur, je me concentrais sur le visage du loup penché au-dessus de moi, à , à peine cinquante centimètre de mon visage. Je pouvais voir un filet de bave couler de sa gueule, et une étrange expression parcourait son visage canin, on aurait dit, une pointe de sadisme, mais sur le visage menaçant des animaux, vous savez, il est parfois compliqué de lire des émotions.

Continuant de fixer le visage du loup, je levais ma main droite et mimais un pistolet, alors que mes flammes réparaient déjà les parties endommagées de mon corps. Je rabais alors mon bras droit contre ma poitrine de manière à ce qu'il couvre mon buste de la droite jusqu'à la gauche, puis mon bras devint noir. Suite à cela, je le déployais une nouvelle fois, faisant un mouvement de droite vers la gauche. Durant ce mouvement, mon bras prit l'apparence d'une énorme ailes composé de flammes bleues. Ainsi, ma majestueuse aile vint balayer le Fenrir, le faisant quitter sa position de force pour le projeter sur le côté à environ cinq mètres. Je devais le mettre hors d'état de nuire rapidement !

Animé, par le feu du combat, je me levais alors que le trou béant dans mon ventre s'enflammait, preuve que mon pouvoir était à l'œuvre, puis je bondis, ne laissant aucun répit au pirate. Une fois dans les airs, au-dessus de lui, je déployais mes ailes pour me diriger, et balancer dans sa direction une dizaine de mes plumes enflammées recouvertes de haki.

-Burning Feather

Pris de cours, il fut littéralement transpercé par ces réceptacles de mon fluide combatif. De mon côté, je ne m'étais pas attardé sur les débat qu'il avait prit, je n'avais même pas remarqué qu'à mon instar, lui aussi possédait un genre de pouvoir de régénération. Non, moi, j'avais, décidé de frapper un grand coup, en me transformant totalement et en m'envolant haut dans le ciel, avant de replonger en piqué dans sa direction. Lors de la descente, je recouvris mon bec de haki, et, pour augmenter les frottements avec l'air, j'entame une rotation sur moi-même. Les frottements entre l'air et mon bec recouvert de fluide combatif furent si intenses, que ce dernier s'enflamma, se teintant d'une couleur orangée. Puis bientôt se fut l'intégralité de mon corps qui s'embrasa d'un feu ardent.

-Red Bird

Et ainsi, semblable à une comète, je filais vers le sol, traversant le ciel en une traîné rougeoyante. Le loup semblait s'être relevé, et il semblait être énervé. Ainsi au lieu d'être sur la défensive, il bondit tête baissé dans ma direction. Qu'espérait-il avec ce geste ? Avait-il oublié qu'il était fait de glace ? Le choc eut lieu, provoquant un impact d'une ampleur inimaginable. Le boucan infernal de la bataille fut surpassé par le son qui résultait de l'impact. Tous relevèrent la tête pour la tourner vers les deux zoan. Puis sans qu'ils puissent rien y faire, une onde de choc balaya tous les soldats se trouvant dans un périmètre de deux cent mètres. Et enfin, une colonne de flammes s'éleva du sol, attestant qui venait de remporter le rapport de force dans le duel qui opposait Alejandro à Light. Grade à la cinétique, et à la puissance de mon attaque, j'étais sorti vainqueur du duel aérien. Mais ma vitesse était telle que même mon choc contre le Fenrir ne me stoppa pas. Je fondis donc vers le sol emportant Alejandro vaincu dans mon sillage. Puis je percutais le sol, le fragmentant en une profonde zone d'impact. La rencontre entre mon attaque et le sol, c'était ça l'origine de la colonne de flammes qui s'était élevée durant un instant avant.

Sous ma forme complète, j'étais sur le sol, allongé, sonné. Puis je me retransformais, sous forme humaine avant de me relever. Alejandro aussi avait retrouver sa forme originelle en s'évanouissant suite à mon attaque. Il était allongé sur le ventre au sein du cratère que j'avais formé. Intrigué,je m'approchais prudemment, et pris son pouls. Manifestement, il était en vie, mais dans l'incapacité de se défendre, sinon je n'aurais pas pu approcher. Attrapant le pirate, je le mis sur mon épaule, sortit en marchant, alors que la colonne de feu se dissipait déjà après avoir vu les jours à peine dix secondes avant. J'avais choppé un des Deadly Sins, certes, pas celui qui m'était attribué, mais l'un des plus puissant pirate de l'équipage, donc je ne pensais pas que l'on pourrait m'en vouloir plus que ça de ne pas avoir suivi les ordres à la lettre, et d'avoir un peu détruit la berge de Marinford. Après tout ce n'était que des détails n'est ce pas ?

La suite ne fut pas glorieuse pour les soldats combattant au nom de la piraterie. Voyant que les plus primés de l'équipage c'étaient fait massacrer, quelques survivants, ne voulant nu mourir, ni se faire capturé battirent en retraite, et parvinrent à retourné sur le bateau pour fuir. Il semblait qu'ils étaient menés par un homme avec un bâton de combat. Mais bon qu'ils restent ici ou qu'ils parviennent à fuir, ils ne resteront pas longtemps impuni pour leurs actes. Une chose était sûr, c'est que la Marine aurait tôt fait de les retrouver et de les capturer.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk

Revenir en haut Aller en bas

La Bataille de Marineford | Brad Juggernaut & Sbire de Lehran | Zekki Jaggerjack & Octav C. Moon & Light G. Hawk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Grandline :: Waterseven et plus loin :: Marineford-