AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Ven 14 Aoû - 21:23


-Hu hu hu ~

C’est l’esprit serein, le visage rafraîchit, le pas léger et même gambadant, que je me déplaçai au travers des rues de l’Archipel, ma terre natale…
Habillé dans ma tenue habituelle qui compose une chemise immaculée et déboutonnée ainsi qu’une veste noire, c’est ainsi et du haut de mes seize ans, que je me laissai apaisé par l’air ambiante et la chaleur présente. Je passai une main au-dessus de mes yeux comme pour former un toit ou me mettre en garde-à-vous, et je relevai le regard pour admirer simplement le ciel bleuté et éclaircit. C’est encore l’après-midi, la soirée approche mais j’ai encore du temps avant cela ! Je devrai me dépêcher mais… Je trouve ça vraiment cool qu’il me fasse confiance !
Resserrant les poings dans un geste déterminé, mes yeux touchèrent alors le sac que je tenais entre les mains. Les sons de bouteilles s’entrechoquant et chantant à ma merveilleuse journée, mon papa m’avait en effet demandé de lui rapporter une commande ! Je me souviens encore de notre discussion !


A ce moment-là, j’étais en train de m’occuper d’un chat errant que j’avais trouvé proche de notre foyer ! Je me trouvais simplement dans le salon, sur un canapé et en train de serrer dans mes bras le matou, que la porte d’entrée s’ouvrit derrière-moi. Je détournai le visage à ce moment et… :

-C’est moi.

-Bon retour à la maison !

-Hum ? Encore un autre animal que tu ramènes pour t’en servir de peluche ?

-Hé hé… Désolé.

-Quoiqu’il en soit, arrête de jouer trois secondes, j’aurai besoin de toi.

-Ah ?

Je n’avais pas bien compris à ce moment-ci mais, mon papa et le félin échangèrent un regard et puis… le chat s’est mis à hurler, il m’a glissé des mains et a sauté par la fenêtre. J’avais essayé de le rattraper mais… il avait été plus rapide que moi :

-Mince… Je n’ai vraiment pas de chance…

-Tu en trouveras un autre, quoiqu’il en soit, regarde par ici.

Je me détournai de la fenêtre pour l’observer, lui faire face. Il croisa les bras et commença :

-En bref, j’ai demandé à un ami pour lui « emprunter » de l’alcool pour le bar, il faudrait que tu ailles chercher la commande. Ce n’est pas très loin d’ici.

- Ça s’emprunte de l’alcool ?

-… Sous certaines « conditions ».

-Bon, je vais le chercher !

Et je suis sorti en courant sans poser plus de questions.



Hum… Maintenant que j’y repense, son ami s’était comporté bizarrement…


J’étais arrivé devant une simple maison, suivant l’adresse indiquée par mon papa :

-C’est ici ?

Puis j’ai toqué et… :

-Qui est-ce qui- ?!

Je vis alors un homme âgé d’une quarantaine d’années, il ressemblait à un cuisinier… il s’est soudainement mis à hurler de peur :

-WAAH ! LAISSEZ-MOI TRANQUILLE !

J’avoue que j’avais reculé d’un pas, il faisait peur cet homme ! Ensuite, il a tiré et soulevé quelque chose qu’il m’a alors élancé dans les bras. J’attrapai en reculant à cause du poids de l’objet, il a alors claqué la porte et verrouillé entièrement sa maison. De mon côté, j’avais fini par chuter au sol. Néanmoins, je n’avais pas cassé ce qui était dans mes mains et… il y a une dizaine de bouteilles d’alcool de luxe emballé dans un sac. C’était lourd, très lourd mais…



Je passai alors une main sur mon avant-bras gauche. C’était vraiment cool de pouvoir utiliser le Haki comme je le fais ! Ça m’aide toujours et surtout quand je le réalise derrière mes vêtements ! Comme ça, je n’ai pas d’ennui parce que d’après papa, c’est dangereux de montrer du Haki aux autres.

[Fin de musique]

Bon, voyons ? Il ne me reste que dix minutes de marche avant d’arriver chez nous… Je dois encore passer vers la place de la ville. En fait… je n’aime pas beaucoup passer par-là. A chaque fois que j’y vais, je sens qu’on me regarde bizarrement… ça met mal à l’aise. Bon, peut-être que je devrai passer à côté ? Rien ne m’oblige à passer à l’intérieur pour retourner à la maison.
Le visage abaissé, j’étais pensif et puis… je finis par remarquer du bruit devant moi. Je remarquai cela… trop tard.
A à peine quelques mètres devant moi, il y avait un groupe de pirates… Des grands avec des cicatrices, armés de cimeterre, d’haches, de massues… Ils m’avaient aussi remarqués en même temps que moi. J’en comptai huit, tous plus vieux que moi… puis j’entendis :

-De-De l’alcool de luxe !! Sérieux ?! Eh ! Les mecs ! On s’occupe de lui !

Ils récupérèrent tous leur arme et s’approchèrent de moi… Bon sang ! Je fis quelques pas en arrière en resserrant la commande de mon papa dans mes bras. Je n’avais aucune idée de comment m’en sortir ! Au pire, je pouvais les combattre mais… et je jetai un coup d’œil autour de moi. Des habitants nous regardaient comme horrifiés et impuissants, la plupart partirent immédiatement et en me tournant le dos, les autres… ils voulaient agir mais… comme une hésitation dans leur regard. Quelques groupes de pirates et de chasseurs de prime nous regardaient amusés… Non ! Il y a trop de monde et je n’ai pas envie d’échouer ! Il… il faut que je réussisse quelque chose ou quelqu’un me vienne en aide ! C’est la première fois que des pirates se décident à m’attaquer à peine ils m’ont vus, je suis incapable de gérer une telle situation ! Que quelqu’un m’aide !
Grimaçant de peur, je reculai encore un peu tandis qu’ils commencèrent à m’encercler, me fusillant de sourire semblable à des carnivores.
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Sam 15 Aoû - 22:24

La marine est si incompétente! Vous vous demandez sûrement pourquoi le shichibukai ruminait ça dans sa barbe en arpentant les Grooves? Eh bien c'était pour deux raisons simples.
La première était qu'il avait reçut son invitation à la réunion si tardivement qu'il n'avait eu d'autre moyen que de faire appel à leur service. Pas que ce soit si déplaisant de naviguer rapidement en passant par Calm Belt, mais c'était l'ambiance qui faisait pale figure. Clairement, les soldats  le voyaient comme un pirate, un criminel, un monstre , et cela se ressentait sur leurs manières d'esquiver sa présence. La solitude c'est ce qui accompagna l'ancien pirate les quelques semaines que durèrent le voyage, lui rappelant jour après jour qu'il avait quitté ses compagnons, les laissant sur East blue, pour accomplir une mission qui incombait à sa position de shichibukai. Mais il se devait de le faire après tout il avait accepté les termes de son "contrat" avec la Marine. Et une réunion, c'était bien peu de chose, lorsque derrière on bénéficiait d'une immunité total. Plus de marine aux basques! C'était déjà un fardeau en moins lorsqu'on est un pirate traquant ses semblables.
La deuxième raison du désarroi de Light, c'est que le bateau sur lequel il était n'avait pas voulu le déposer sur le Grooves numéro 20. Certes, c'était une zone de non droit, mais c'est là que le blond avait un important rendez vous , qui pourrait changer la donne de la réunion, mais rien n'y fit. Le capitaine accosta sur le Groove numéro 60, dans une zone sûr puisque c'était l'une de leurs bases. C'était pas des têtes brulées ces soldats là.

Enfin voilà pourquoi le corsaire polymorphe traversait l'archipel, passant de groove en groove pour atteindre le lieu de rendez vous qu'il avait fixé à L'un de ses vieux ami: Kyor D. Kanashimi. Au moins, la balade était plaisante. On pouvait reconnaître ça à l'archipel : elle présentait de beaux paysages. Cette végétation verdoyante, la mer tout autour et ces bulles, ces étranges, majestueuses, et éphémère bulles que Light perçait du bout de son bec, tout était somptueux. Je vous entend déjà venir... Un bec? Eh bien oui le grand corsaire allait pas se taper la traversée du groove 60 au groove 20 comme ça à pieds. Non, en plus d'être fatiguant il allait arriver en retard, et étant l'instigateur du rendez vous il ne pouvait pas se permettre d'arriver après son convive que se soit un pirate ou non. Bref, l'oiseau de feu voguait dans les cieux comme il le fait habituellement sur les mers, faisant du ciel son terrain de jeu. Tout en volant vers sa destination il s'amusait à réguler sa vitesse en plein vol. Au début il s'entraînait à voler à pleine vitesse ,au sein de la forêt, pour tenter d'esquiver les arbres. Mais bientôt la végétation laissa place à des bâtiments. La ville pointait déjà le bout de son nez. Cependant cette dernière n'était absolument pas son lieu de rendez vous.

Ainsi, peu intéressé par ce lieu, l'oiseau bleu passa au dessus des bâtiment sans s'arrêter. Cependant un attroupement attira son regard, vu leurs dégaine les gars regroupé était sûrement des pirates. Mais qui encerclaient ils des civils, ou bien d'autres pirates? Comment le savoir? Sans vraiment s'en rendre compte, le phénix déchira le ciel tel un éclair bleu, atterrissant brusquement au centre de l'attroupement. À ce moment là Light avait quitté sa forme complète pour arboré partiellement sa forme hybride. À son atterrissage la quasi totalité de son corps était encore recouvert de flammes, même s'il portait pour le moment ses caractéristiques humaine. D'animal il n'avait plus que ses bras, qui avait encore la forme de longues et majestueuses ailes enflammés. Tournant sa tête d'un mouvement circulaire, de gauche à droite, le Shichibukai balaya de son regard sévère, tout les hommes qui l'entourait. Tournant un peu le torse pour observer les pirate se trouvant derrière lui, il tomba nez à nez avec ce gamin qui se trouvait être la personne encerclé. Un gosse. Ces cons s'en prenaient à un adolescent. Ils n'avait vraiment aucune moralité! Surplombant la majorité des gars avec ses trois mètres quarante de hauteur, le blond se tourna brusquement vers le mioche pour lui dire avec un grand sourire:

-S'il te plait baisse ta tête!

La chance souriait au jeune homme transportant les bouteilles de vins car les pirates se trouvait à porté de jambes du Shichibukai, ce qui voulait dire qu'ils allaient tous déguster! Rapidement le mioche s'exécuta alors que les hommes déstabilisés s'immobilisèrent. Light profita de leur hésitation pour bondir. Une fois dans les airs il arma sa jambe droite ,qui mesure plus de deux mètres, cette dernière fut alors recouverte d'une couche de haki de l'armement dissimulé par son pantalon, ses chaussettes et ses chaussures, puis il entama un coup de pied rotatif, afin de mettre tout les pirates hors d'état de nuire en utilisant simplement la célérité que lui procurait son mouvement.

-que vous vous entretuez passe encore... Mais on ne s'en prend pas à des civils... Et encore moins à des gosses, bande de raclures!

Hurla le shichibukai en terminant son mouvement et en atterrissant sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Dim 16 Aoû - 1:34

[Ayumu Rovel]

Ils continuèrent à s’approcher de moi. Une perle de sueur s’écoula alors le long de mon visage… Je crois que je n’allais pas avoir le choix ! Pourtant, papa me faisait confiance cette fois-ci, je n’avais pas envie de le décevoir ! Mais… si je suis blessé à cause de sa requête…

-Hé hé hé…

Mes dents se serrèrent et mes sourcils se froncèrent, ils n’étaient pas décider à reculer ! Je n’ai plus le choix ! Mince !
Puis… un son attira mon attention, j’observai à ma gauche et à ma droite, tandis que quelques pirates se tournèrent. C’est comme si un objet était en train de-
Je tombai alors à la renverse, atterrissant su le dos et conservant toute fois précieusement le colis que je devais délivrer à mon papa. Je n’avais pas bien compris ce qu’il venait de se passer, mais un objet lourd s’était comme déposé devant moi. La première chose que je vis, s’était une sorte de boule de feu incandescente. Tout le monde semblait être aussi surpris que moi, tout le monde regardait dans la même direction ; j’étais malgré tout le seul à avoir chuté…
Des murmures puis des commentaires à haute voix, des pirates et des chasseurs de prime le pointant du doigt : son entrée spectaculaire avait fait que tout le monde le voit et le reconnaisse en plein milieu de la scène d’action.
A mon tour, je le reconnus ! C’était un Shichibukai ! Et, ces flammes ! Il est trop cool ce mec ! Il a trop la classe ! Chacun des pirates fit un pas en arrière comme impressionner d’une part, de voir un utilisateur du fruit du démon, et d’autre part que celui-ci en fasse une utilisation aussi brutale mais pourtant comme banale !
Sous admiration, sous émoi, je le contemplai bouche-bée. J’aimerai tellement avoir un fruit du démon semblable ! On dirait un phénix !

L’homme se tourna alors vers moi. Il… il était intervenu spécialement pour moi ?! Vraiment ?! Il m’ordonna donc de baisser la tête… Oh attendez, baisser la tête ?!
Sans attendre, je serrai le paquet d’alcool de luxe contre moi et comme si je tenais fermement un ballon, je pris alors appui sur mes jambes et sortis subitement du cercle de pirates sous leur étonnement. Sentant qu’il allait réaliser quelque chose, comme un super-héros, je plongeai en avant et me réceptionnai en une roulade : j’étais à au moins une dizaine de mètres d’eux. L’entraînement de mon papa porte ses fruits !
Derrière-moi, j’entendis les bruits de cette équipage actuellement désordonnée entre moi leur cible première, et l’homme enflammé qui venait d’apparaître. L’un suggérait de me rattraper et de se servir de moi comme otage, alors que d’autres voulaient « régler son compte à boule de flamme ».
De mon côté, un sourire venait d’apparaître sur mon visage : le vent avait changé ! Je me relevai alors en regardant la scène de mes grands yeux bleus. Le Shichibukai venait alors de projeter ses adversaires en un coup de pied surpuissant !

-Waouh !!!

M’écriai-je. La plupart tombèrent dans les vapes suite au coup, d’autres se sentaient assommés, et d’autres encore se trouvaient blessés. Il avait mis à mal tous les pirates en un seul coup !
Quelque uns réussit alors à se relever :

-C’est qui ce fils de pute ?!
-Un Shichibukai bordel !
-Si on réussit à se le faire…


L’un d’eux tourna le visage, faisant un signe de tête à tous les pirates, chasseurs de prime, mercenaires et ordures aux alentours… Chacun approchèrent alors de l’homme qui venait me sauver… L’on ne faisait même plus attention à moi, tout le monde me contournait…
Au total, ce n’était pas moins d’une trentaine de personnage qui s’amassèrent autour de lui ! Qu’est-ce qu’il se passe ?! Pourquoi tout le monde semble si en colère en voyant cet homme ?? Qu’est-ce qu’il se passe ?!!

-Un enfoiré comme toi… Mêles-toi de ce qui te regarde, le blond !
-On a qu’à te tuer, connard !
-Sale traître de putain de lèche-botte !


Quelque chose n’allait pas… Je sentis alors l’inquiétude me traverser. Comment allait-il s’en sortir ? Tout le monde avait sorti leur arme, prêt à en découdre mais, personne n’avait encore attaqué ! Le combat peut-être évité ! Je peux trouver une solution pour que tout rentre dans l’ordre mais… comment ? Je n’ai pas la force suffisante pour les écarter, les intimider et encore moins, pour les terrasser… Mais… Ce n’est pas être spectateur d’un massacre que je veux être ! Je veux pouvoir trouver la meilleure des solutions et l’appliquer ! Le sang n’a pas besoin d’être versé, bon sang !
Je me retrouvai alors paralysé devant une telle situation… Impuissant.
Autour de ce grand rassemblant, les civils, les autres… ceux qui ne voulaient rien à voir avec tout ça… ils s’éloignèrent ou se mirent à l’abri.
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Dim 16 Aoû - 14:46

Pourquoi était il intervenu?

Disons, que la curiosité est un vilain défaut. Enfin dans ce cas précis c'était un défaut vu qu'elle avait poussé Light à atterrir dans la gueule du loup. Après, c'est pas non plus comme si se retrouver au milieu d'une bagarre était vraiment dangereux pour le shichibukai polymorphe. C'était plus un contre temps qu'autre chose. Le zoan finit par s'emporter, en voyant que la victime du groupe de malfrats n'était autre qu'un simple adolescent. Un pauvre gamin apeuré, c'est ce que le blond avait vu en se retournant pour observer où il avait atterrit. Ainsi il posa son regard sur le jeune blond étendu sur le sol, portant un sac bien rempli sur le ventre. Ce dernier, vu son jeune âge ne pouvait décemment pas se défendre face à tous ces pirates. Même le grand corsaire à cet âge aurait fait bien pâle figure dans un tel règlement de compte. En même tant comment voulez vous qu'un adolescent dont les os et les muscles sont en pleine croissance puisse rivaliser avec la stature et la force d'un homme ayant déjà vécu l'enfer des années qui passent. Ils ont plus d'expérience, plus de puissance, et un mental bien plus solide, qui les feront indéniablement sortir vainqueurs de leur affrontement. En plus c'était sans compter qu'il étaient venu en nombre pour s'en prendre à une seul victime. Il fallait l'avouer, c'est ce comportement lâche, pernicieux, mais "solidaire" qui faisait que ces types avait un tant soit peu de réputation. C'était leur nombre, leur arrogance et leur cruauté qui en faisait des terreurs pour tout les civils des mers. Cependant aujourd'hui ils étaient mal tombé, ou disons qu'ils étaient tombé sur quelqu'un de plus confiant, plus arrogant et surtout plus puissant qu'eux en la personne de l'immortel Shichibukai. Light adressa une parole au jeune homme avachi sur le sol. Ce dernier reprit alors contenance, et tandis que le blond bondissait en armant sa jambe, le gamin se releva et s'extirpa soudainement de l'attroupement, évitant ainsi l'attaque du grand corsaire. Tant mieux. Il avait bien lu dans les paroles de son "sauveur" que ce dernier allait passer à l'attaque en assénant un violent assaut. Ce que le jeune blond pût observer de ses propres yeux, portant un regard admiratif à Light, en contemplant son coup de pied rotatif qui envoya valser les pirates.

Les hommes furent projetés avec un énorme fracas. Les civils terrés dans leur maisons devaient sûrement trembler de terreur en entendant le violent choc issus de la bataille imminente qui opposait le shichibukai aux pirates.

Suite à la tirade de l'ancien pirate, certain des agresseurs de Ayumu Rovel se relevèrent, ensanglantés et déboussolés. Pourtant même de leur piteux état, ces imbéciles n'avaient en rien perdu de leur impétuosité tandis que certain excédé insultait le grand corsaire, d'autre nourrissait l'espoir de pouvoir le vaincre. Vaincre le shichibukai ayant pour épithète "l'immortel"... Qu'elle idée folle!

Des bruit de pas détournèrent alors l'attention de Light qui observait immobile, les petites raclures qui venaient de lui adresser la parole d'un ton agressive. Détournant alors son regard il vit alors toutes les "ordures" jusque là passives sortir de leur rôle de spectateurs avides de bagarres et de massacre pour endosser leur rôle de combattant des mers. Ainsi une trentaine de personne se mirent en marche, s'amassant en une masse compact autour de Light. Voulaient ils tous le combattre? Il n'en était pas question! Le grand corsaire avait assez perdu de temps comme ça, et puis se n'était pas amusant de combattre des adversaires aussi faible. Leur nombre ne serait même pas un avantage pour eux, il n'y avait donc aucun intérêt à les massacrer, même s'il faut l'avouer, il fut un temps, le corsaire polymorphe n'aurait pas hésité à faire un carnage, et ceux juste pour le plaisir. Mais pas aujourd'hui! Assagit, et las que les pirates reviennent toujours à la charge, il avait un peu délaisser sa lutte contre les pirates au profit d'un de ses nouveau plan. En plus à ce jour ça tombait plutôt mal, puisque le shichibukai était pressé.

-Bon... Les mecs je vois bien que vous voulez m'accueillir comme il se doit, mais c'est pas de chance, aujourd'hui je suis pressé! Alors on se fera sa une autre fois. Et tâchez de vous entraîner si vous voulez réellement "me tuer"!

Sans attendre plus longtemps, Light bondit. Dans les airs, tous ses membres se transformèrent tour à tour. Il devint alors un somptueux phénix aux flammes couleur azur et doré, battant de ses grandes ailes il déplaça le vent, créant une bourrasque qui déstabilisa toutes les personnes présentent sur la place. En hauteur, le shichibukai mît à peine trois seconde pour repérer le jeune garçon au bouteille de vin. Bah quoi? Il allait pas le laisser ici, sinon à quoi bon aura servit toute cette mise en scène. Ainsi l'oiseau de feu replongea une nouvelle fois dans la foule, pour attraper à l'aide de ses serres le blond. Tandis que l'oiseau bleu déposait ses serres pour agripper les épaule du gamin, certains pirates piqué à vif par les dernières paroles de leur ennemi corsaire, reprirent leur esprits et décidèrent de s'en prendre au phénix. Mais le zoan avait prévu que cela puisse arriver, et tout en agrippant le garçon au bouteille de vin, il agitait ses queues afin de fouetter et blesser toutes personnes tentant de le gêner. Et cela ne manqua pas. Les pirates qui s'approcheront se retrouvèrent alors fouetté par les queues du phénix , ainsi il furent repoussé le temps que l'oiseau de feu ne batte une nouvelle fois des ailes pour s'envoler cette fois-ci avec un passager dans les pattes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Dim 16 Aoû - 15:57

[Ayumu Rovel]

Et alors, quelque chose attira mon attention et j’ai commencé à détourner le regard vers le ciel, toujours avec cette surprise à mon visage… Le ciel… C’est étrange… Tout à l’heure, il faisait beau, un bleu parfait et dégagé mais… de gros nuages sombres approchent, le vent commence à souffler plus fort… On dirait qu’une tempête se prépare.
Autre que moi, d’autres remarquèrent le changement de climat… Certains se détournèrent vers moi comme je n’avais pas bougé et j’entendis :

-Le temps change… Eh ! Attendez… ce jeune homme, j’crois l’avoir quelque part. Il y a pas des rumeurs ou… ?
-De quoi est-ce que tu parles ? Mais c’est vrai que c’est bizarre.
-Non… Ce garçon… Je crois bien qu’il appartient à lui. Je crois.
-Alors… ça signifie que…

Je les observai à mon tour, ils semblèrent ébahis, prenant conscience de quelque chose. Je n’avais pas très bien compris mon rôle dans tout ça, mais je ne possède pas de fruit du démon, moi…
La voix de l’homme m’interpela alors, mon esprit revint sur la situation actuelle. Il disait fièrement qu’il n’avait pas le temps… que ses adversaires devaient mieux s’entraîner…
Mes paupières clignèrent plusieurs fois d’affilés, la réaction des autres pirates et chasseurs de prime me paraissaient évidemment mais… qu’est-ce qu’il avait en tête ?
Finalement, je n’eus même pas le temps de réfléchir à cela que… qu’il… Un phénix ! Mes yeux s’écarquillèrent tandis que la plupart des hommes reculèrent en voyant une telle transformation soudaine. Il se mit alors à battre des ailes, façonnant des rafales de vent qui nous forcèrent tous à nous protéger pour y faire face. Certains perdirent littéralement l’équilibre et chutèrent, de mon côté j’avais fait un pas en arrière, tentant de faire face au vent du mieux que je pouvais pour tenir debout.
Je comprenais assez rapidement sa stratégie. Peut-être devrai-je profiter de cette occasion pour… :

-Aaah !

J’eus un cri de panique lorsque je vis ce phénix me charger ! Finalement, je pris comme une posture défensive, plaçant mes avant-bras en avant, serrant les dents et refermant les yeux. Peut-être qu’en se transformant il perdait aussi l’esprit, je ne sais pas mais, j’avais peur !
Je sentis alors quelque chose m’agripper les épaules et me soulever dans les airs. J’entendis aussi :

-Ne le laissez pas se barrer ! Chopez-le !
-Reviens ici espèce de lâche !
-On va te buter !

Je tremblotai, je ne savais plus quoi penser alors je me laissai faire, maintenant fermement contre moi le colis que je devais rapporter.
Autour de moi, je sentis l’air se déplacer, me caresser la peau… Les voix semblèrent peu à peu s’éteindre… Nous étions en train de nous éloigner de ces scélérats…
Alors… timidement, j’essayai de rouvrir les yeux, observant le majestueux phénix qui était en train de m’emporter. Un rayon solaire se réfléchit sur son visage, le ciel se dégageait… De mon angle de vue, il ressemblait à un héros. Je le fixai sans le quitter des yeux…
Une pensée me vint alors… Le ciel… il se dégageait ? Je pensai qu’un orage devait arriver ou une tempête mais… Non, tout semblait revenir à la normale comme si rien ne s’était passé.
Mon visage bascula alors vers le bas… Mon visage devint pâle à cause de… de… notre hauteur actuelle :

-On est haut dans le ciel.

Je n’avais pas particulièrement le vertige mais là… j’avais très peur de tomber. J’avais vraiment peur de tomber. Même si je me sentais soulager que nous ayons quitté le champ de bataille sans le moindre mort, je devais bien avouer que la frayeur avait pris le dessus sur moi…
La voix tremblante, je demandai alors à mon sauveur :

-Qui… Qui êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Lun 17 Aoû - 14:29

Light bondit. Mais alors qu'il se transformait, en fondant dans les cieux il remarqua un phénomène étrange et dont il n'était assurément pas la source: le climat connaissait un changement! L'astre céleste se trouvait dorénavant dissimulé par de gros et ténébreux nuages, qui menaçait l'archipel d'un terrible orage à venir. Le problème c'est que ce changement climatique c'était opérer top brusquement pour qu'il soit d'origine naturelle. En effet il y a encore à peine une minute Light arpentait un ciel dont l'azur était dénué de toute impureté nuageuse. C'était très étrange. Est ce que l'un des assaillants du blond parmi la bonne trentaine qui s'amassait pour lui faire la peau, possédait un fruit du démon lui octroyant un contrôle du climat? C'était une possibilité. Si tel était le cas il se devait d'enrayer cette attaque avant qu'il n'en soit victime. Ainsi, dans les airs, le phénix déploya ses immenses ailes.

-Fantastic wings!

Les puissants battement d'ailes repoussa le vent devant lui. Il utilisa donc les vents qui venaient de se lever à bon escient, pour déstabilisé tout les hommes se trouvant au sol, ce qui n'excluait pas le moins du monde le gamin qu'il venait de défendre. Ce dernier adopta instinctivement une posture défensive pour ne pas se faire projeter au sol par les bourrasques de vents. Fermant les yeux, et protégeant son visage de ses avant bras il ne remarqua pas le phénix lui fondant dessus dans l'immédiat. Ce qui expliqua sûrement en partie l'expression de terreur qui vint tirailler ses traits alors que Light se rapprochait de lui pour l'extirper de ce lieu hostile.

Tandis que l'oiseau de feu agrippa le blond de ses serres quelques pirates passèrent à l'attaque, énervé que le grand corsaire leur subtilise leur jeune hôte. Les repoussant de ses queues il ne compris pas leur entêtement farouche. D'habitude ce genre de raclure ne faisait pas la grande gueule après une tel humiliation. Cependant là il semblait avoir un regain de considération pour leur ancienne victime qu'ils avaient pourtant délaissé au profit du Shichibukai. Pourquoi un tel changement d'attitude?

L'adolescent apeuré n'opposa aucune résistance à l'action de l'oiseau bleu qui pût sans grande difficulté l'extraire de cette place devenue un petit champs de bataille au vu de la quantité d'hommes armés prêt à en découdre. S'envolant de plus bel, Light arpentait de nouveau le ciel mais cette fois si il s'était encombré d'un "colis" humain. Sans attendre le phénix polymorphe prit de la hauteur, s'approchant dangereusement des nuage menaçant qui recouvrait la place. Puis il bâtit de nouveau des ailes, se propulsant ,cette fois-ci, rapidement vers l'avant. On entendait déjà plus les voix des pirate, ni même les violentes bourrasques qui commençait à ce faire ressentir sur la place. En quelques battement d'ailes ils se trouvèrent déjà loin de tout ce qui les menaçait précédemment, voguant , maintenant dans un ciel bleu dénué de nuage. Light n'avait pas vraiment le temps de regarder en arrière pour voir les nuages se dissiper au dessus de leur précédente position, mais Amuyu le fit, constatant alors que le climat revenait peu à peu à la normal.

Soudainement le jeune homme se mît à bouger de manière un peu trop excessive, ayant sûrement remarqué... La hauteur vertigineuse qui le séparait du sol. Sa remarque alla dans ce sens. Encore apeuré et tout gesticulant, il demanda au grand corsaire son identité. Le pauvre ça devait être une journée bien rempli pour lui, mais ça lui ferait au moins une histoire â raconter à ses camarades ou à ses parents. Il ferait sans nul doute très grande impression, si sa famille était des plus banales.

-t'inquiètes pas petit gars... Je vais pas te lâcher! Si je t'ai emporté avec moi c'est parce que je voulais pas te laisser au milieu de ses ordures! Mon nom? Arg... Si tu me le demandes c'est que je ne suis pas assez connue! Tant pis! Moi mon pote, je suis Light G. Hawk! Et je suis un shichibukai!

Déclara Light toujours transformé en oiseau. Ça devait faire tout drôle à Amuyu de discuter avec un oiseau géant, mais peut être que dans le surréalisme de la situation, l'adolescent ne relèverai même pas ce détail. Bref de ça voie chantante et cristalline de piaf, le blond reprit la parole:

-Et toi, qui es tu? Pourquoi ses hommes t'ont ils attaquer?

Light pensait ainsi obtenir plus de précision sur le pourquoi les pirates avaient eu un regain d'intérêt pour son jeune ami. Or il n'aurait sûrement que l'origine de l'attaque qui n'avait absolument rien à voir avec l'acharnement soudain que les hommes ont déployé en voyant le phénix l'emporter dans les cieux. Mais que voulez vous le grand corsaire avait manqué le début, il ne pouvait donc pas ce douter que la première attaque est pour l'origine les bouteille de vin, et la deuxième est pour origine des rumeurs déclenchées par l'aspect menaçant des cieux.

-Au fait je peux te déposer où tu veux, t'as une suggestion? Je sais pas , la maison de tes parents peut être?

Ajouta le shichibukai prêt à suivre les indications du jeune blond.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Lun 17 Aoû - 18:28

[Ayumu Rovel]

Mon cœur palpitait d’excitation ! Il y avait eu cette frayeur lorsque j’avais pris conscience de l’altitude où nous étions. Mais ! C’est quand je relevai de nouveau les yeux pour parler à mon interlocuteur, quand mon visage juvénile s’emplie d’une admiration croissante, que je pris conscience d’autre chose. Ce héros, ce personnage fantastique… Pourquoi devrai-je douter de lui après tout ça ? Même si je tombai, il me rattraperait sûrement ! Je devais lui faire confiance, je n’ai pas à m’inquiéter !
Et alors, c’est comme si ma première approche avec les grands airs n’était rien de plus qu’un voyage merveilleux accompagné d’un ange gardien, d’un esprit immortel des flammes. J’eus alors une petite pensée en me disant que je pouvais peut-être me brûler sur lui… Hé hé… Je… Je devrai peut-être éviter d’essayer de le toucher, tant pis…
L’oiseau de feu répondit alors à ma question. A ses débuts de mots, je sentis un certain soulagement me traverser, me disant alors que j’avais vrai et qu’il me protégerait. Un sourire angélique se dessina sur mon visage.
En écoutant alors le dévoilement de son identité… Je… Je… Oui !! J’avais raison ! C’est bien un Shichibukai et c’est même Light G. Hawk ! Quelle chance j’ai ! J’avais toujours eu l’envie de connaître, rencontrer, partager avec un personnage célèbre comme lui ! Il y avait certain qui était bien plus connu mais… je sais que tout comme les Empereurs Pirate, ils sont aussi les plus dangereux donc… je préférai éviter. Par contre, j’étais vraiment content ! Mes joues se mirent à rougir, mon expression faciale désignait le paradis.

Il continua à parler et moi, toujours attentionné, je ne manquai pas une miette de ses mots. Une pointe de regret me traversa lorsqu’il me demanda l’origine de ses attaques, je fis une grimace. C’est vrai qu’il était venu parce que j’étais en danger mais là… tout ça pour de l’alcool de luxe… Bon ! J-Je n’avais pas à en avoir honte !
Il me demanda alors quelle serait notre destination, où il voulait me déposer. Peut-être qu’il ne connaissait pas l’Archipel ? C’est vrai en tout cas qu’il ne pouvait pas deviner où j’habite !
Un sentiment d’étonnement me traversa, me faisant dire :

-Oh !

Je venais seulement de remarquer que finalement, je ne faisais que de penser et que je n’avais pas répondu à ses questions. Un sourire puis mes yeux se levèrent à lui. Enjoué, je disais :

-Je n’aurai jamais pensé rencontrer quelqu’un comme vous ! Je suis vraiment heureux ! Moi, je me nomme Ayumu Rovel, j’habite simplement dans l’Archipel avec mon papa, il gère tout seul un bar nommé La Porte des Enfers ! Et sinon… En fait, il m’avait demandé de lui faire une course, je devais aller lui chercher… euh… de l’alcool de luxe. Je crois que c’est ça qui a attiré les ennuis sur moi. Je suis vraiment désolé.

Je marquai une pause, le sentiment de gêne était présent sur mon visage… Je continuai alors :

-Et… euh… On pourrait aller chez moi ! Je pense que mon papa serait vraiment content de vous rencontrer ! On habite à côté du bar, donc c’est… Là-bas !

Fouillant les alentours en l’espace de quelques secondes, je pointai du doigt mon foyer afin que nous y allions.
D’ici, nous pouvions voir un pavillon moyen auquel l’entrée était à l’opposé d’une grande étendue d’herbe auquel, il semblait y avoir quelqu’un. Il y avait un groove pas très loin, ce qui donnait comme une touche harmonieuse à l’endroit où nous habitions.
Etant donné que j’avais plutôt une bonne vue, je pouvais voir que la personne là-bas… C’était papa ! Il était allongé sur une longue chaise, chemise ouverte comme d’habitude. Il semblait être en train de faire sieste.
Un sourcil s’arquait sur mon visage, puis j’ajoutai :

-Allons-y !
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Mer 19 Aoû - 14:42


Le jeune s'arrêta finalement de gigoter dans tout les sens, sûrement rassuré par les paroles de son sauveur. Tant mieux. Ainsi, traversant les cieux en sa compagnie Light lui posa quelques questions sur son identité, l'origine de l'attaque et même sur le lieu devant lequel il voulait être déposé.

Même s'il avait cessé de bouger, Ayumu avait parfois de petits soubresauts fébriles, comme s'il était ampli d'une certaine excitation qu'il tentait de refoulé pour ne pas la faire exploser au visage du phénix.

Soudainement, son corps se s'étendit lorsqu'il sortit une onomatopées caractéristiques de la surprise. Qu'avait il remarqué? Rien ne semblait se profiler à l'horizon... Était ce en lui qu'il avait remarqué quelques chose? Expérimentait il un sentiment nouveau? Le Shichibukai, ne pouvant s'initié dans la psyché des gens, ne le sauta certainement jamais, mis à part si le jeune homme lui révélait. L'oiseau bleu sentit alors un nouveau mouvement, et sans baisser les yeux, il savait que son passager le fixait avidement de son regard. Puis Ayumu prit la parole révélant alors à son "sauveur" tout ce qu'il avait précédemment vécu dans son esprit. Ainsi Light eu ses réponses, ou presque mais bon il n'insisterait pas.

C'était donc pour de l'alcool de luxe que les pirates l'avaient agressé? Oui c'était bien le genre de raison qui poussait les ordures à bouger. L'adolescent blond semblait gêné. Sa voix, ses excuses, son silence... Tout poussait Light à croire à la sincérité du  discours d'Ayumu.

-Ne t'en fais pas Ayumu! Ça ne m'a pas dérangé. Mais la prochaine fois évite de passer devant des groupes louches... Je ne serais plus là pour te sauver la mise!

Déclara le phénix répondant à son interlocuteur qui lui pointait du doigt sa maison.

-Là bas tu dis? Ça marche! Donc le type sur le transat c'est ton père?

Demanda l'oiseau de feu en concentrant sa vue sur ce point précis. Tout ce qu'il avait remarqué de sa position c'était une silhouette d'homme avec des cheveux blond ébouriffés. La réponse d'Ayumu ne tarda pas à venir. Ayant obtenu la confirmation du garçon il prit l'initiative de déposer le blond directement dans son jardin au lieu de le déposer devant chez lui. Le Grand corsaire fondit alors en piqué, gardant une vitesse modéré pour ne pas que le jeune perde la face. Tout en avançant l'oiseau bleu perdait de l'altitude. Bientôt les deux blonds étaient face à Graham. Light avait reprit sa forme humaine. D'un regard lui toisa le "père" d'Ayumu et dit:

-Bonjour, monsieur Rovel! Je me suis permis de ramener votre fils par mes propres moyens.

Sans rien ajouter d'autre le Shichibukai fit volt face se préparant à quitter les lieu, après tout il n'avait pas perdu de vu son rendez vous et son timming serré.



Dernière édition par Light G. Hawk le Jeu 20 Aoû - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Mer 19 Aoû - 23:45

-Oui, c'est lui !

Ce sont les mots que je crus entendre au loin. C'est bizarre mais, dans ce genre de situation j'étais prêt à balancer un coussin dans sa figure pour qu'il arrête de s'exciter comme ça, mais à quoi bon... Bon, il se retrouvait dans les airs, transporter par son « sauveur » ou plutôt son « chien ». C'est comme ça que surnommait la plupart des pirates lorsqu'ils voient un Shichibukai, ils sont aussi appréciés que répugnés. Bof, de mon côté, je m'en fiche, ce n'est pas comme s'il me préoccupait... Par contre, ce qui me gênait, c'était qu'ils viennent par-là. Ayumu est du genre à être trop ouvert avec les autres, il devrait faire plus attention.
Quoi ? Comment je savais tout ça ? Eh bien, vous croyez vraiment que j'étais en train de dormir ? Non, je ne dormais pas, je surveillai 'île comme un véritable radar comme à mon habitude. Comme si je pouvais laisser et faire entièrement confiance à ce petit pour que rien ne lui arrive. Il est jeune et... je n'aimerai pas que quelque chose lui arrive de nouveau. J'attendrai quelques années de plus pour pouvoir le laisser vraiment en autonomie mais là, si tout risque était corrompu, rien ne pouvait arriver.
Lorsque le groupe pirates était apparu pour lui causer des ennuis, je m'étais apprêté à lui venir en aide. Avec « la Course du Puma », je l'avais à porter. Je pouvais intervenir n'importe quand, n'importe où. Et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir s'il est en danger, c'était ma résolution. J'étais sur le point d'arriver, c'est pour ça que le climat avait subitement changé. Enfin, maintenant, il ne restait qu'à savoir ce que vaut ce mec.

Je n'avais pas bougé d'un pouce comme un véritable dormeur. Et puis... :

-Papa !!

Argh ! Le son strident d'un enfant qui hurle, il n'y a rien de pire !
Je grimaçai alors, ouvrant l’œil et observant devant moi. Je vis alors Ayumu se précipité sur moi pour me prendre dans ses bras. Je me redressai alors pour le réceptionner en même temps que le colis qu'il avait glissé ingénieusement dans mes mains. Je vérifiai si l'alcool allait bien et comme tout allait bien, je déposai le paquetage à l'intérieur, me levant en caressant la tête du petit qui restait contre moi.
Tiens, je n'avais foutrement aucune idée de qui était ce Shichibukai. Je passai alors une main dans mes cheveux, referment les yeux... Il faudrait que je me renseigne plus souvent...
Je faisais face au phénix que mon Haki avait perçu tandis qu'il était redevenu humain. Mon visage était calme, neutre, froid, comme un regard noir dans mes pupilles. Il me salua donc, ajoutant qu'il m'avait ramené Ayumu de façon non-conventionnelle... Je répondis tranquillement :

-Appelez-moi Graham. Merci de l'avoir ramener.

Je passai un regard sur le jeune garçon qui souriant et les yeux refermés, semblait être content d'être de retour. Il est plein d'énergie lui.
Je vis alors le personnage se préparer à partir. Je suppose que je n'allais pas le retenir mais, quand même. Je dis :

-Eh, avant que vous ne partiez, comment devrai-je vous appelez, Shichibukai ?
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Jeu 20 Aoû - 13:42

Ayumu était fou de joie. Alors son père c'était cette montagne de muscles? Eh bien le gamin n'avait pas hérité de son père, où alors la puberté n'avait pas encore finit de faire son œuvre. Le colosse attrapa l'adolescent dans ses bras réceptionnant au passage le colis qui avait apporté tant d'emmerdes à son fils. Ayumu collé à lui , comme un paresseux le serait à sa branche, le barman se déplaça quelques peu pour ouvrir la porte de sa maison et y fourrer rapidement les bouteilles à l'intérieur. Frottant d'une main la tête de son gamin toujours agrippé à lui, le blond fit de nouveau face à Light. Père et fils semblait être réellement complice, c'était une bonne chose. Le shichibukai , après avoir observé monsieur Rovel de bas en haut, comme pour s'imprégner de la stature et de l'aura du bonhomme, lui adressa une phrase pour lui indiquer qu'il venait lui rendre son fils. Fait qu'il avait déjà remarqué, vu la présence écrasante que déploya Ayumu en retrouvant son père.

Cela fait, Light pouvait partir. Après tout il ne tenait guère à rester plus longtemps ici? Pour quoi faire? Boire un thé en écoutant des histoires de barman et de gamin? Aucun intérêt. En plus vu l'apparence de monsieur Rovel, ça ne semblait pas du tout être le style de la maison. Cependant alors que le corsaire polymorphe lui tournait le dos, prêt à repartir, Graham, car c'est comme ça qu'il disait s'appeler, posa un question. Si cette dernière semblait anodine, presque courtoise, ou du moins se voulait respectueuse et sincère, elle sonna de manière bien étrange aux oreilles de l'immortel grand corsaire.

Résumons. Donc... Ce mec , Graham, était au courant que j'étais un shichibukai, et pourtant ni son fils, ni moi ne lui avons fait mention de cela. Mais soit. Le statut de Light était un fait de notoriété publique, c'est donc normal qu'il soit au courant de son identité et de son titre. Cependant, car il y a un grand "mais", il semblait ignorer son identité. Avait il tout simplement du mal à se remémorer son nom, où l'ignorait il totalement? Vous pouvez dire que le grand corsaire était paranoïaque, mais pour le coup, il avait le sentiment étrange que Graham cachait quelque chose. Après il pouvait se tromper. Néanmoins, la curiosité poussa l'homme phénix à se retourner.

-Hum. Ça faisait longtemps qu'on ne m'avais pas rendu la politesse... J'aurais pensé que vous étiez dans l'ignorance de mon statut, mais non... Étrange! Alors vous n'êtes ni effrayé, ni énervé de croiser un Shichibukai? Bah pourquoi pas! Et appelait moi comme vous le voudrez, mon nom, mon prénom... Je vous laisse le choix mr Rovel... Je veux dire Graham!

Lança le corsaire polymorphe en terminant son discours par un sourire réconfortant qu'il semblait adresser à Ayumu. Mais s'il fixait le gamin, ce n'était pas vraiment pour tenter de le réconforter, mais parce qu'il espérait que ce dernier ne gueule pas à son père son nom. Car à quoi bon tester le père si le mioche venait tout corrompre à cause de son engouement? Enfin on verra bien comment tout ça va se terminé. Peut être que Light ne percera pas le secret de Graham... C'était même fort possible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Jeu 20 Aoû - 14:12

Étant donné qu'Ayumu était là... Je refermai les yeux, passant une main derrière ma tête, la frottant alors durant quelques secondes. Cela me gênait un peu de le dire et je n'avais pas envie de briser les rêves. Il en était au courant, mais il n'avait pas besoin d'un rappel.
Je continuai à caresser lentement sa tête tandis que je le voyais gigoter, rougir. Il faudrait que je l'envoie dans la maison afin que je puisse parler tranquillement avec l'autre.
C'est après cet instant de réflexion que je disais :

-Ayumu, je vais te laisser faire la cuisine pour aujourd'hui. Vas-y et amuse-toi.

Un léger sourire s'était dessiné sur mon visage. Le jeune garçon releva le visage immédiatement puis acquiesça avec toujours ce maximum d'entrain. Il se séparait enfin de moi puis rentra en courant à l'intérieur ; il avait aussi refermé derrière-lui. J'entendis des bouteilles s’entre-choquées, je suppose qu'il allait les ranger...
Je me tournai enfin vers le pirate, mon visage était neutre, calme. J'avais la sensation que quelque chose l'avait percuté dans ma question. Néanmoins, il n'y avait pas de quoi. Enfin, peut-être.
Il s'adressa à moi alors qu'Ayumu était en train de partir et, ainsi je lui répondis une fois l'enfant partit :

-Je ne suis pas le père d'Ayumu, plutôt celui qui s'occupe de lui. Il a perdu sa famille suite à un événement apparut il y a 16 ans, dans cet Archipel même. La « catastrophe » comme l'on en parle. Quoiqu'il en soit, je ne pouvais pas me résoudre à le laisser seul. Quand à vous, il semble vous avoir vu dans l'une des affiches postée à l'extérieur de mon bar. Vous êtes Light G. Hawk, le détenteur d'un fruit semblable au Phénix. Et, je suppose que je vous dois d'être reconnaissant de l'avoir aidé.

Mon ton ne changea pas. Au moins, je n'avais pas une si mauvaise mémoire... D'un autre côté, s'il pensait passer inaperçu... Lorsque je surveille l'île ou plutôt Ayumu, j'entends aussi les paroles qui s'accompagnent. Si je ne peux seulement que voir, je serai incapable de comprendre et d'ainsi, d'intervenir avant qu'une quelconque catastrophe arrive.
Après, on va dire que lui être reconnaissant, c'était à titre honorifique. Il avait fait une bonne action, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Jeu 20 Aoû - 16:30

Le père célibataire s'adressa alors à son fils, lui accordant le droit d'aller cuisiner, ce qui semblait manifestement plaire à Ayumu. Ce garçon était plein de vie, et on sentait tout de suite qu'il se donnait à fond dans tout ce qu'il faisait, que ce soit admirer, aimer, faire une course, ou faire la cuisine... Il était plein d'entrain et ça c'était beau à voir.

Le jeune parti, la langue de Graham se délia subitement. Ce dernier divulgua au shichibukai le secret qui entourait cette relation filiale. Alors les deux blond n'était pas lié par le sang. Et alors? Était ce réellement important? Pour Ayumu, Graham était son père! Il n'y avait que ça qui importait. C'est le relationnel qui créer les liens , qui créer les familles, pas la biologie, Light le savait bien, ayant lui même vécu une situation semblable au jeune blond qu'il venait de sauver. Pour le grand corsaire, sa famille adoptive était bien plus estimable, bien plus aimable que ne le furent jamais ses parents. Mais ça c'est encore une autre histoire...

Graham enchaîna alors ses révélations, pour expliquer dans quelle circonstance il était devenu le père d'Ayumu. Une catastrophe, il y a seize ans sur Shabondy? Hum... Ça disait vaguement quelque chose au "longues jambes" il arqua un sourcil, et se plongea dans ses souvenirs. Mais rien de très claire. S'il ne s'était pas trompé dans son calcul, il devait avoir approximativement douze ans au moments des faits, donc une chose de sûr c'est qu'il n'avais pas encore quitté Kenzan. Alors comme tout le monde il a dut apprendre ça par le journal. Bref il n'avait rien retenu de ce moment, de cet événement, et ce fait datant maintenant s'il y a seize ans, il n'était pas revenu sur le tapis depuis que Light c'était lancé sur les mers. Pour le coup le shichibukai était dans une ignorance total, même s'il ne voulait pas le laisser paraître pour ne pas passer pour un incomplète et un inculte devant Graham.

-À quoi me servira votre reconnaissance, je vous le demandes? Non, oubliez ça! Et parlez moi plutôt de cette catastrophe survenue il y a seize ans. Ça me dit vaguement quelques chose, mais mes souvenirs ne sont plus tout frais, alors que vous vous semblez avoir une mémoire d'éléphant!

Finalement, intrigué par ce petit topo, Light était resté, s'asseyant en tailleur à même le sol, pour en savoir plus. Tout en s'installant sur l'herbe, il s'adressant à son interlocuteur dans l'espoir que ce dernier lui réponde. Qu'était il arrivé à Shabondy il y a seize en en arrière? La catastrophe pourrait elle voir le jour une fois de plus? Le mystère intriguant de cette catastrophe fit oublié au phénix sont empressement, et fit disparaître sont envie de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Jeu 20 Aoû - 21:02

Je restai neutre. A vrai dire, je n'avais rien contre lui et il me semblait droit. Pourquoi devrais-je modifier mon comportement ? Il était comme il était, je n'avais pas à intervenir... si ce n'est, il semblait apprécier les sous-entendus et les phrases cryptées. Malheureusement pour lui, je comprenais cela et je n'avais rien à cacher... Tout du moins, il semblerait. J'avais une façon d'être relativement différente des habitudes... En tout cas, quelque chose semblait l'avoir percuté quand  je lui avais répondu.
Lorsqu'il me répondit, j'arquai un sourcil. C'était quoi ça ? Il me complimentait, me demandait d'oublier, me posait ce qui traînait sur sa langue... C'était une façon d'agir ? Je n'appréciai pas mais je lui répondis tout simplement. Je plaçai mes mains dans les poches et puis... :

-Ma reconnaissance vous servira à reconnaître votre action comme bonne, je suppose.  En tout cas, si vous voulez savoir...

Mes yeux  se dirigèrent vers le ciel... Ma mélancolie, ma nostalgie, tout ceci revenait... Je soupirai doucement et lourdement, je refermai le regard puis le rouvris. Je contai alors l'histoire de la catastrophe :

-Il y a seize ans de cela, un événement tragique serait arrivé suite à une erreur ou quelque chose de semblable... Une innocente aurait été touché, ce qui a conduit à la colère d'un jeune homme.

Comme des images m'agressant les yeux, je revoyais ce qu'il s'était passé... Mais je restai de fer.

-Cette colère l'aurait ainsi conduit à attaquer frontalement les responsables. La Marine, des pirates, des chasseurs de prime... Et, il se serait fait arrêter, simplement. Puis, quelque chose de fantastique... Un pouvoir se serait levé chez lui. Si je me souviens bien, il y avait déjà eu des rumeurs à son sujet, des rumeurs parlant d'un garçon qui posséderait un Haki extraordinaire. Il a donc éveillé cette force.

Je marquai une courte pose :

-Ce dont j'avais entendu dire, c'était que la majeur partie de l'île avait été détruite, des destructions humaines, matérielles, tout ça particulièrement élevées. Il se serait donc enfui mais, personne ne serait parti à sa poursuite ou aurait chercher à le rattraper. De la compassion pour ceux au courant des faits, un désir de vengeance impossible à réaliser pour d'autre, et enfin ceux qui essaient de tourner la page.

Je m'arrêtai. Je redirigeai alors mon regard sur lui, mon ton semblait être devenu plus sérieux.

-Voici ce dont je sais de l'histoire. Ayumu serait une victime... Je l'ai rencontré il y a 4 ans, dans la rue et... depuis que je connais son histoire, j'ai décidé de m'en occuper. Il a fini par m'appeler papa.

Mes yeux se détournèrent au même moment, mon regard semblait se balader un peu partout avant de se fixer le soleil. Mon sang-froid semblait être toujours là. Un calme digne d'un maître, quelqu'un qui aurait tant travaillé qu'il se considérerait lui-même comme objet, qu'il ne subirait plus ses propres émotions...
Le vent se mit à souffler dans ma direction, déplaçant ma chemise au gré du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Ven 21 Aoû - 16:07

Ainsi il me parlait de l'importance de sa reconnaissance, ce qui avait un intérêt bien limité en soit, mais bon, ne faisons pas de vagues. Après tout ma présence en ce lieu relevait d'une bonne action, la réduire à néant en parlant de manière ironique à un civil n'était peut être pas la meilleur chose à faire. Ainsi j'accueillis sa remarque avec un mutisme surprenant, écoutant Graham enchaîner son discours pour entamer l'histoire de la "catastrophe". Avant de débuter son histoire le blond soupira lourdement en levant son regard vers l'azur des cieux. Il semblait touché par le fait de raconter cet événement. Mais bien vite il se reprit.

Son ton sec, presque sévère, retentit avec une intensité tel que l'on aurait crut qu'un narrateur avait prit possession de son corps pour conter la rumeur de l'événement qui détruisit partiellement l'archipel de Shabondy. Un accident. Une mort. Une ire phénoménal. Voici les ingrédients qui composaient cette histoire. Lorsque le barman fit mention de la colère "d'un homme", j'arquais un sourcil. Non. Ça ne pouvais pas être ça. Un seul homme ne pouvait pas être à l'origine d'un événement que l'on considérait dans le monde entier comme une catastrophe d'origine naturelle. Ce n'était physiquement pas possible. Puis il parla du fait que cet homme était connu pour avoir un haki hors norme. Un haki si extraordinaire que l'on pourrait le qualifier de divin. Je regardait fixement Graham, le sourcil toujours arqué. Si son histoire était vrai

~intéressant!~

Me murmurais je à moi même tandis que je laissais le père adoptif d'Ayumu terminer son histoire. Ainsi donc il avait recueilli le garçon, ému par son passé, et inquiet de son sort. C'était un homme bon et droit. Du moins c'est ce que laissait penser son histoire. Peut de monde acceptait de recueillir des orphelins, encore moins lorsqu'il était déjà grand. Ainsi je pouvais lui concéder au moins le fait qu'il ai un grand cœur. Me levant je pris alors la parole:

-Je comprends ce qui vous lie vous et Ayumu. Et une chose et sûr, vos liens ne seront jamais brisé, car vous êtes son père!

Je marquais une pause, baissant mon regard pour capter celui de Graham, je voulais l'interroger sur la véracité de son histoire, savoir si un tel haki, une tel personne existait vraiment, mais mon cœur l'arrêta net. Je ne pouvais pas passer au dessus de l'histoire d'Ayumu, pas alors qu'il avait une histoire aussi similaire à la mienne. Vous vous voyez vous dire un truc du genre : très bien, très triste l'histoire, je compatis pour lui mais... Votre histoire c'est elle réellement passé, cet homme, ce haki extraordinaire l'avez vous vu à l'œuvre! Non! Franchement ce serait honteux de faire ça.

-Ainsi donc ce type, mentalement blessé, a pété un boulon, et à fait de nombreuses victimes... Dont les parents d'Ayumu, c'est ça? Le monde est bien cruel... Mais cela n'a pas d'importance car il vous a vous maintenant. Vous êtes son modèle, son guide, et son espoir. Il ne vous oubliera jamais quoi qu'il devienne

Jetant un regard ampli de nostalgie dans le vide, je demanda à mon interlocuteur:

-Rovel... C'est son vraie nom?

Fixant l'horizon je repensais à mes jeunes années, à l'énergie que j'avais déployé pour connaître le nom de mes parents, pour tenter de les retrouver. Puis traversant la mort pour m'extirper d'un long coma, je ne pus que constater leur vrai visage. Désespéré, désespérant... C'étaient des pirates rien de plus... Des démons dénués d'une quelconque compassion envers les civils. Enfin c'était mon point de vu, la vérité était peut être ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Ven 21 Aoû - 16:56

Il s'était assis mais il se releva enfin, on dirait que sa propre vie et la vie des autres lui semblaient être un jeu qu'il dirigerait comme un marionnettiste. Peut-être arrêtera-t-il de jouer sous ce masque et peut-être qu'il se dévoilerait enfin tel qu'il l'est, tel qu'il se doit d'être ? Ayumu est bien le genre de jeune homme pleinement actif, pleinement libéré. Pourtant, je le connais suffisamment bien pour savoir qu'à chacun de ses jours, il repense à ces moments passés dans la rue, la jalousie qu'il éprouve envers ceux qui possèdent encore une famille... La haine est toujours présente à l'intérieur de lui. J'arrive à la ressentir.
Même si ce corps me donne toujours 27 ans d'âge, il faut croire que je ressemble de plus en plus lui, mon maître. Ça doit être étrange de parler comme un sage à un âge pareil mais, que voulez-vous ? Au moins, j'ai encore du temps pour aller au-delà. C'est de cette façon-ci que se sont développés les arts martiaux.

Néanmoins, quant à ce phénix... Jusqu'à quel point sera-t-il capable d'à la fois faire la part entre lui et le monde ?
Mon regard s'était comme affûté lorsque je vis le vrombissement de ses lèvres. Un murmure ? La puissance l'attirait tant que ça ? Est-il donc comme les autres ? C'est bizarre mais chaque fois que je pense trouver l'unique, je me retrouve moi-aussi rétamé. Un seul semble pour l'instant être dans l'optique de devenir mon successeur une fois mort. J'espère bien qu'il ne me décevra pas et qu'il conservera ma confiance.
Ainsi, suite à mon discours, Light ajouta simplement que je serai toujours son père. Mon expression n'avait pas changé. Peut-être essayait-il de récupérer et revête le comportement d'Ayumu pour que j'abaisse ma garde ? Dans tous les cas, mon esprit restait imperturbable.
Il baissa alors la tête. Son désavantage à ce jeune-ci, c'était que mon Haki me permettait toujours d'observer la progression de son visage. Ensuite, j'étais suffisamment avancé en psychologie pour savoir qu'il voulait réfléchir à quelque chose, monter une stratégie mais que j'étais concerné. Si je n'avais pas été concerné, son regard se serait détourné, cela signifie alors qu'il veut partager une pensée qu'il le toucherait. Tout dépend néanmoins de la forme de son visage et véracité de son regard.

J'écoutai ainsi son discours, croisant les bras, ne perdant rien de mon regard farouche. Je n'appréciai pas ses compliments. Néanmoins, sa dernière question m'interpella.
Je me demandai bien pourquoi il n'avait pas cherché à me menacer en prenant par exemple Ayumu en otage mais, on dirait que tout ça le touche directement.
Je refermai les yeux puis me détournai en regardant dans la même direction de Light. Je les rouvris en disant :

-Il ne m'oubliera pas en effet. Je sais m'occuper des enfants. Malheureusement, j'attendrai qu'il prenne son envol avant de partir, je ne suis pas quelqu'un de bien. Inutile qu'il ne s'assimile à moi.
Quant à son nom et son prénom...


Mon ton devint sérieux, bien plus brutal. Des bribes de souvenirs me traversèrent...


-... Il avait toi. Toi.

-...

-J'ai passé toute ma vie à la rechercher, ce privilège, ce projet... J'allais devenir un Dieu ! Mais... Toi...

-Vous voulez dire que j'ai été un instrument ?



Mes souvenirs commencèrent alors à se brouiller...


-Toi... Toi... Toi... Le droit d'être un Dieu ! Argh Ah !

-Ce droit est maintenant à moi.



Finalement, après un instant de silence... Je disais :

-C'est son identité. Mon nom de famille est Gaalrad.
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Lun 24 Aoû - 13:11

Ce mec n'était pas banal. Après tout rare était les personnes à discuter posément avec moi, comme Graham le faisait, les événements qui ont précédé ne peuvent aller que dans cette direction. Mais lui il était différent, il s'en foutait que je sois un Shichibukai, il semblait même plutôt indifférent de parler à un des puissants de ce monde. Froid, détaché, sévère, presque autoritaire, ce sont les adjectifs qui représenterai le mieux le ton du barman. Cependant, même s'il semblait rester imperturbable, le père adoptif d'Ayumu m'écoutait. Il finit même par me répondre. Pour lui, sa personnalité était incompatible avec le fait d'être un modèle et un guide éternel pour le garçon. Cependant il avoua lui même qu'il ne l'abandonnerai à son sort que lorsqu'Ayumu aura prit son envol. En somme ce n'était pas vraiment un salaud.

Soudainement Graham se mît à regarder dans ma direction, arrêtant sa phrase au moment où ils allait dire ou non si "Ayumu Rovel" était le vraie prénom du gamin. Quelque chose le coupa au milieu de sa phrase, il semblait comme hésiter sur la chose qu'il devait prononcer. Ses yeux le trahissaient dans son introspection. Graham fixait le vague pour se laisser envahir par les souvenirs, enfin c'est l'impression que j'avais en fixant son regard noir. plongeais dans son regard je pouvais y lire toute sorte de sentiment: de la haine, du ressentiment, du regret, de laviolence. Graham trainait sûrement un lourd passé.

Brusquement la voix du barman s'éleva à nouveau, tonnant presque tel, un orage déversant sa multitude de perles d'eau rafraîchissante. Son ton semblait plus incisive, plus agressif. Il semblait prit d'une ire soudaine. Quel drôle de type ce Graham Gaalrad.

-Ah... J'en déduit donc qu'il avait déjà l'âge de ce rappeler son nom. Donc vous c'est Graham Gaalrad. Enchanté. Mais ça me dit rien. Cependant vous semblez être une personne avec un lourd passif. Votre regard est noir, glacial, comme une nuit d'Hiver à Alabasta. Enfin bon... Je vois bien que je vous dérange. Et mes questions intempestives ne doivent rien arrangé à la situation. Je comprends, je réagirais comme vous, si un type comme moi venait m'aborder de la sorte. Et heureusement que dans le feu de l'action je ne vous ai pas raconté mon enfance! Je ne vais pas vous déranger plus que ça! Gardez bien un œil sur Ayumu. Moi j'ai un rendez vous. Je chercherais plus d'infos sur la catastrophe plus tard!

Argumentais je en tentant d'avoir une tonalité de voix des plus rassurante. Je finis mon speech en adressant un grand sourire au civil qui fut jusque là mon interlocuteur, puis je le quitta du regard pour fixer le vide qui s'étendait à un pas de moi. Un pas que je franchis sans peur. Mon corps chuta, se transformant peu à peu. Bien vite je n'étais déjà plus un humain mais un oiseau aux couleurs bleue et or. Un fois transformé je remontais la pente que je venais de dévaler pour repasser devant Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Lun 24 Aoû - 14:01

J'avais la sensation que ce Shichibukai était effrayé. Peut-être s'attendait-il à ce que j'adopte un comportement stéréotypé et digne des civils qu'il imaginait ? Il est néanmoins jeune, je comprenais bien le fait qu'il soit en manque d'expérience, de connaissance et qu'ainsi, son jugement ne puisse pas s'étendre spontanément plus loin. Ce n'est pas bien grave, j'avais déjà l'habitude avec mes disciples d'antan. Je suis aussi suffisamment tolérant et maîtrisé pour arriver m'adapter devant les autres, quel que soit leur différence.
Un Maître... J'étais un Maître, mais un Maître de quoi ? Un Maître de sagesse ? De combat ? D'équité ? Ou bien n'étais-je qu'un créateur de tueur ? Après tout, c'était bien des animaux que j'avais façonné lors de cette catastrophe... Par ailleurs, c'est assez ironique que je raconte cette histoire, étant donné que j'en étais le responsable. La « catastrophe » d'il y a seize ans. Je n'arrivai pas à l'oublier. Que ce soit les événements, les troubles, ou bien elle, ma petite sœur. Je me demande bien ce qu'elle est devenue... Mais, je me suis coupé de cette vie. Il ne me reste plus qu'à trouver l'unique ou bien, tout disparaîtra en même temps que ma mort.
J'élevai un regard vers le ciel après mes mots. Light G Hawk me répondit alors tel un spectateur. Il semblait vouloir rester poli, mais ça m'était bien égal. Ces mots se résumèrent à une raison pour partir. Qu'il fasse comme il le souhaite, même si j'ai l'impression que nous recroiserons prochainement.
Je lui répondis ainsi :

-Faîtes bonne route et vos propres choix.

Je plaçai mes main dans mes poches et commençai à lui faire dos, commençant à faire pas jusqu'à mon pavillon. Je m'arrêtai néanmoins en pleine route, me retournant pour regarder le phénix prendre son envol.
En soit, il ne m'avait pas gêné, c'était peut-être plutôt plaisant de parler avec lui. Je comptai remercier comme il se devait mais, connaissant sa course, je n'en fis rien. Non, je lui ai simplement conté ce qui était advenu pour que peut-être... un jour... la « catastrophe » ne recommence pas. Je l'observai donc s'en aller avant de rentrer dans mon pavillon, retrouvant Ayumu de cette façon-là.
Revenir en haut Aller en bas
Light G. Hawk
Commandant de Flotte
Commandant de Flotte
avatar
Messages : 365
Localisation : Grande Line
Date d'inscription : 01/05/2015

Feuille de Personnage
Exp:
98/100  (98/100)
Prime/Honneur: 500 millions prime gêlé
Troupes:
Pouvoirs:
PouvoirsNom du PouvoirNiveau
Pouvoir 1Haki Armement 20
Pouvoir 2Haki Observation1
Pouvoir 3Zoan Mythique Phénix40
Pouvoir 4
Pouvoir 5
Pouvoir 6
Pouvoir 7

RP au Présent:
RP au PrésentÉcrire ci-dessous
Lieu
Link
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk] Lun 24 Aoû - 16:34

Effrayé? Ce n'étais pas le mot. La vérité c'est que j'étais quelque peu intimidé par l'aura et la noirceur qui se dégageait du regard de cet homme. Rien qu'en me plongeant dans son regard, mon idée sur lui avait changé. Ce n'était pas un simple civil. La noirceur qui tirait son visage, son regard froid... Il avait sûrement eu un passé peu banal. Un ancien pirate ou marine? Un esclave? Qui sait. Mais une chose était sûr, il avait le regard d'un assassin. Son regard trahissait ses erreurs, sa colère, sa démence enfuit au fond de lui. Peut être que pour les autres son regard était juste sévère mais pas pour moi. Et pour cause je l'avais déjà vu sur le visage de mon frère, je l'avais moi même arboré, ce regard mêlant haine et satisfaction, le regard du meurtrier.

Qui était il réellement? M'avait il donner son vraie nom? Si c'était le cas, ça serait une bonne base pour entamer des recherches sur ce gars. Car oui, j'étais si curieux qu'il était évident qu'il fallait que j'en apprenne plus sur Graham Gaalrad. Mais pas maintenant, sinon il serait évident que je serais resté à discuté avec lui. À force de paroles il aurait bien finit par trahir son passé. Cependant j'étais pressé, j'utilise donc sa manière d'être froide et distante comme excuse pour légitimer mon départ. Au fond j'en étais sur c'était pas un mauvais type, mais il devait dissimuler bien des secrets.

-Merci, Graham. J'espère que votre commerce sera florissant!

Tandis que je me jetais du haut du groove, le barman fit volte face, se dirigeant vers sa maison, à l'intérieur de laquelle son fils cuisinait avec entrain. Je pris alors mon envol. Mes flammes scintillantes déchirèrent le ciel tandis que je reprenais de la hauteur. Puis j'atteignis le niveau passant juste au dessus de la tête du barman, lui adressant un léger signe de tête presque indiscernable. Nous nous reverrons sûrement un jour Graham Gaalrad!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk]

Revenir en haut Aller en bas

Un cœur libre, un cœur enragé, un cœur qui est le vôtre [Light G. Hawk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: Grandline :: Archipel Shabondy-